L'adoration des mages

1475
The Adoration of the Magi (Le retable Del Lama)
Sandro Botticelli , 1470-75
Détrempe sur bois, 111 x 134 cm
Florence, Musée des Offices

Ce tableau, restauré en 1981, a été commandé par Gaspare di Zanobi del Lama pour sa chapelle funéraire (démolie depuis longtemps) qu'il avait fait construire dans l'église florentine de Santa Maria Novella. L'église regorgeait déjà d'autels et de chapelles, si bien que Del Lama dut se contenter d'un emplacement contre le mur de façade, à droite de l'entrée principale. Il décida que la somptuosité de sa chapelle compenserait sa situation trop humble et discrète. Il la fit entourer d'une clôture de marbre richement sculptée, reposant sur de petites colonnes, un peu comme une balustrade. A l'intérieur de cette enceinte de marbre, la pierre tombale de Del Lama s'étendait devant l'autel en marbre où était placé le retable de Botticelli dans un cadre en marbre.

Ce tableau est petit pour un retable mais il abonde en revanche de personnages et d'effets divers. Le choix du sujet s'explique aisément. La chapelle était dédiée à l'épiphanie, de toute évidence en raison du prénom de Gaspare di Zenobie del Lama, qui était celui d'un mage. Del lama est représenté au milieu de l'escorte sur la droite. c'est l'homme à cheveux blancs qui porte une robe bleue à col doré et qui semble montrer du doigt son voisin en regardant de notre côté

Le tableau est très connu du fait des portraits des principaux membres de la famille des Medicis. Del Lama défendait ardemment les Médicis et à fait représenter Côme l'Ancien et ses fils Pierre et Jean (tous morts à l'époque) sous les traits des rois mages, et Laurent et Julien dans le rôle de princes ou de personnages de hauts rangs. Côme l'Ancien est agenouillé aux pieds de la Vierge et de l'enfant Jésus. Au centre du tableau, agenouillé, se tient Pierre de Médicis, portant un manteau rouge. A sa droite en blanc, se tient Jean de Médicis. A l'extrême gauche, Laurent le Magnifique bombant le torse, affectueusement enlacé, ne semble guère écouter Pic de la Mirandole qui lui désigne la scène de la main droite. Julien de Médicis, en noir est dans l'escorte de droite, debout juste derrière Jean.

Les rôles et les positions correspondent à l'ordre des préséances dicté par les âges respectifs. Côme est le mage le plus âgé et se tient le plus près de la Vierge. Pierre, son successeur dans la dynastie familiale, est le deuxième mage, placé au centre. Jean se tient à la droite de Pierre. Laurent, successeur de Pierre, est au premier plan à gauche, donc à une place d'honneur, et il porte la toge d'un notable de la citée

L'homme à l'extrême droite habillé de jaune et nous regardant est probablement Sandro Botticelli.

 

Source : Sandro Botticelli, Ronald Lightbown, éditions citadelles, Paris 1990 (traduction française de Jeanne Bouniort d'après l'édition 1989 Cross River press).

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts