Lambert Sustris,
un artiste de la Renaissance entre Venise et l'Allemagne
Musée des Beaux-Arts de Caen
18 Novembre au 4 Mars 2018

Le musée des Beaux-Arts de Caen conserve dans ses collections une grande toile représentant Le baptême du Christ, qui est l’une des rares créations signées de Lambert Sustris. C'est autour de ce tableau et du Noli me tangere du Musée des beaux-arts de Lille que sont présentés 10 autres tableaux parmi les 20 tableaux ou fresques connues de Lambert Sustris. L'exposition bénéficie du commissariat scientifique de Benjamin Couilleaux, conservateur du patrimoine au musée Cognacq-Jay à Paris qui prépare une thèse sur Lambert Sustris.

Le peintre, dont la vie et l’oeuvre restent méconnus, joua pourtant un rôle notable dans les échanges artistiques entre le Nord et le Sud de l’Europe au XVIe siècle. Né dans les années 1510, Lambert Sustris était originaire des Pays-Bas. Il se rendit en Italie dans le courant des années 1530, tout d’abord à Rome, avant de s’établir durant la décennie 1540 à Venise et dans sa région.

Après Moïse frappant le rocher sont présentés en salle 1 : Le cercle de la fortune, Diane et Acteon, Repos pendant la fuite en Egypte, La prédication de saint Jean Baptiste et la version de la fin des années 1540 du Baptême du Christ.

salle 1

En salle 2 sont présentés Le baptême du Christ , Noli me tangere , Le baptême de l'eunuque éthiopien et Paysage avec des ruines antiques.

salle 2

La salle 3 présente Tobie et l'ange et, rénis par une même tenture verte, Judith et Judith et sa servante

salle 3

source : dossier de presse.