L'art chrétien (2e au 5e siecle)
L'art mérovingien (5e-8e)
L'art carolingien (9e 10e)
L'art ottonien (11e)


L'art chrétien

L'art chrétien nait dans l'Antiquité tardive (2e-4e siècles après JC), au sein de l'Empire romain. Pour exprimer leurs croyances, artistes et mécènes chrétiens utilisent le langage figuratif de l'époque. Les chrétiens empruntent les formes familières du monde Greco-romain, et leur donnent un nouveau contenu. chrétiens. Le motif reste le même mais son sens change. Atlas sert à figurer Dieu. La figure du berger portant un agneau sur ses épaules, dérivé des statues grecques du porteur de mouton (moschophoros, ou du porteur de veau , kriophoros) est utilisé pour décrire la métaphore du Christ en Bon Pasteur qui, conformément avec l'écriture, «donne sa vie pour ses brebis» (Jean 10:11). Autre motif très utilisé Orphée, le joueur de lyre mythique de Thrace qui dont le charme musical agissait les animaux sauvages qui sont été représentés réunis autour de lui dans l'art de l'Antiquité tardive. les Chrétiens considéraient que Orphée pouvait être une allégorie du Christ, qui, avec ses mots dompte les cœurs des plus féroces des hommes.


L'art mérovingien

L'art mérovingien s'étend sur la période de 460 à 750. L'architecture ne traduit plus un désir de construire des édifices robustes et harmonieux. Le savoir-faire des Romains a presque disparu. La sculpture régresse au point de n'être plus qu'une simple technique d'ornementation des sarcophages, des tables d'autel ou du mobilier ecclésiastique.


L'art carolingien

L'Art carolingien, ou Renaissance carolingienne, couvre la période d'approximativement 120 ans, de 750 à 930, pendant le règne de Charlemagne et de ses héritiers. Bien que bref, il a été influent – dans le nord, les rois européens ont adopté des formes d'art romain méditerranéen classique pour la première fois ‒ tout en créant également de nouvelles formes telles que dessins naturalistes au trait de figurines qui seront d'influence durable.


L'art ottonien

L'art ottonien de l'Europe centrale, s'étend sur une période d'approximativement 100 ans, de 919 à 1024, pendant le regne des trois empereurs saxons appelés Otton : Otton le Grand, Otton II et Otton III qui ont régné sur le Saint-Empire romain entre 919 et 1024 ‒ Après le déclin de l'empire carolingien, le Saint-Empire romain a été rétabli sous la dynastie saxo-ottonienne. De ceci ont émergé une foi renouvelée dans l'idée de l'empire, et une église réformée, créant une période de ferveur culturelle et artistique intense. C'est dans cette atmosphère que des chefs-d'œuvre ont été créés, se fondant sur les traditions dont le nouvel art s'est inspiré : peintures de la défunte antiquité, de la période carolingienne et de Byzance.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts