La caméra vidéo Portapack

Sony
1967

Un Portapak est un système d'enregistrement analogique à bande vidéo autonome alimenté par batterie qui peut être porté par une seule personne. Les caméras de télévision antérieures étaient grandes et très peu mobiles. Le Portapak permettait d'enregistrer facilement des vidéos en dehors du studio. Bien qu'il ait une qualité d'enregistrement inférieure à celle des caméras de studio de télévision, le Portapak est rapidement adopté par les professionnels et les amateurs comme la nouvelle méthode d'enregistrement vidéo. Avant les caméras Portapak, les images de télévision filmées hors des studios étaeint obtenus sur un film 16mm et télécinées pour diffusion.

Le premier système portapak, le DV-2400 Video Rover de Sony est lancé sur le marché en 1967. Il s'agissait d'un ensemble de deux pièces composé d'une caméra vidéo composite en noir et blanc et d'un enregistreur sonore. Il fallait un magnétoscope de série CV de Sony (tel que le CV-2000) pour lire la vidéo. Après l'introduction du Video Rover par Sony, de nombreux autres fabricants ont vendu leurs propres versions de la technologie Portapak. Assez léger pour être transporté et utilisé par une seule personne, il était généralement utilisé par deux personnes: une qui transportait et contrôlait la caméra, et une qui transportait et utilisait le magnétoscope.

Ce modèle a été suivi par l'AV-3400 / AVC-3400, qui utilisait le format EIAJ-1, et avait une capacité de 30 minutes, ainsi qu'une fonction de lecture. Plus tard, les Portapaks de Sony, JVC, et autres utilisiront des formats tels que les vidéocassettes U-Matic (avec cassettes «U-Matic S» de 20 minutes) et Betacam SP (pour lesquelles un Portapak, contrairement à un deck monté sur caméra, permettait l'utilisation des plus grandes cassettes "L", pour un temps d'enregistrement allant jusqu'à 90 minutes).

L'introduction du Portapak a eu une grande influence sur le développement de l'art vidéo, de la télévision de guérilla et de l'activisme. Les collectifs vidéo tels que TVTV et Videofreex ont utilisé la technologie Portapak pour documenter les mouvements contre-culturels en dehors des trois grands réseaux de télévision. Le Portapak était également une technologie cruciale pour la Raindance Foundation, un collectif composé d'artistes, d'universitaires et de scientifiques, motivé par le potentiel du Portapak et de la vidéo pour développer des formes alternatives de communication.

En raison de son accessibilité relative et de sa capacité de lecture immédiate, le Portapak a fourni aux artistes, aux expérimentateurs et aux commentateurs sociaux la capacité de produire et de distribuer des vidéos en dehors des sociétés de production bien financées.

Une génération dont l'enfance avait été dominée par la télévision pouvait désormais mettre la main à la télé. La machine était relativement peu coûteuse (1 500 $), légère, facile à utiliser et fiable, et elle produisait une image en noir et blanc décent avec un son acceptable. La bande était réutilisable et peu coûteuse. Le portapak vidéo a permis de déclencher une gamme d'activités reliant la vidéo au changement social.

Le Portapak semble avoir été inventé spécifiquement pour être utilisé par des artistes. Juste quand le formalisme pur avait suivi son cours; juste quand il devenait politiquement embarrassant de faire des objets, mais ridicule de ne rien faire; juste au moment où de nombreux artistes effectuaient des performances mais n'avaient nulle part où jouer, ou ressentaient le besoin de garder un enregistrement de leurs performances; juste au moment où il semblait stupide de poser la même vieille question berkléenne: «Si vous construisez une sculpture dans le désert où personne ne peut la voir, existe-t-elle? juste quand il est devenu clair que la télévision communique plus d'informations à plus de gens que de grands murs; juste au moment où nous avons compris que pour définir l'espace, il est nécessaire d'englober le temps; juste au moment où de nombreuses idées établies dans d'autres disciplines étaient questionnées et de nouveaux modèles étaient proposés - à ce moment-là, le Portapak devint disponible