DVD

Editeur : Bac Films. Juin 2009. Coffret 5DVD. Caos Calmo, Le Caïman ; Palombella rossa , La messe est finie et Bianca. 50 €.

Suppléments:

  • DVD1 : L’homme qu’on sert dans ses bras, documentaire sur le tournage (0h47), entretiens avec Antonio Grimaldi, Nanni Moretti et Sandro Veronesi (0h33), bandes-annonces.
  • DVD2 : Le journal du Caïman de Nanni Moretti (1h00), Une Histoire italienne de Laurent Marchi (0h24), bandes-annonces.
  • DVD3 : La dernière cliente, documentaire de Nanni Moretti
  • DVD4 : présentation de Nanni Moretti et du film par Noël Simsolo
  • DVD5 : présentation du film par Noël Simsolo

Ce coffret de 5DVD de Bac Film remplace celui de 2008, épuisé. Caos Calmo, le film d'Antonio Grimaldi où Moretti interprète le rôle principal, remplace Journal intime.

Le coffret se compose ainsi d'une part de la trilogie majeure mettant en scène Moretti comme personnage de fiction : Michele Apicella dans Bianca et Palombella rossa et Don Giulio dans La messe est finie, et d'autre part du duo marquant l'engagement politique contemporain de Moretti : Le Caïman et Caos Calmo.

 

L’homme qu’on sert dans ses bras

Documentaire classique sur le tournage. 0h47.

 

Une histoire italienne (0h24)

Excellent documentaire de Laurent Marchi tourné en mai 2006 avec des interviews de Carlo Freccerode La repubblica, du correspondant de Libération à Rome et de Nanni Moretti et de ses principaux collaborateurs sur le film.

C'est un journaliste de la Repubblica qui a donné ce surnom de Caïman à Berlusconi plusieurs mois auparavant : "un animal qui dirige les masses stupéfaites à travers l'hypnose télévisuelle... Sa force réside dans le fait de ne pas penser car penser sème le doute. Lui vise sa proie et l'engloutit "

Le film sort le 25 mars 2006, à moins de vingt jours des législatives du 8 avril. Le grand succès qu'il remporte en Italie est dû au bouche à oreille car le film sort sans promotion des chaînes de télévision : ni des chaînes privées, ni des Rai1 et Rai2. Seule la Rai3, traditionnellement à gauche, invite Moretti sur son antenne. En pleine campagne, il ne doit rien dire qui puisse influencer le scrutin. Ce qui donne lieu à une mémorable description du film censé se passer en Allemagne... avec des voitures ayant des plaques d'immatriculation italiennes.

Les films de Moretti sont le miroir de sa vie à un moment donné mais dans Le Caïman, pour la première fois, Moretti n'interprète pas le rôle principal de son film. Comme s'il ne voulait pas vampiriser par sa présence l'importance de son discours.

Moretti avoue avoir pris plaisir à toujours promener le même personnage de film en film avec ses tics, ses névroses, ses joies en ayant l'objectif de faire un film de plus en plus réussi. Avec La chambre du fils ce personnage a changé.

Moretti parle de l'ampleur du préjudice des années Berlusconi ; de la dureté, de l'agressivité de la gravité de ses actes et de ses propos. Le film n'en demeure pas moins universel car il parle d'un système (où l'on ne s'inquiète ni de l'rigine de la fortune ni de l'équilibre des pouvoirs) avec une dimension poétique qui dépasse le projet politique.

C'est à la fois un film de comédie (Pour avoir lu le scénario en diagonale, Bonomo pensera avoir un thriller politique au fort potentiel commercial et non un brûlot engagé contre Berlusconi), un film dans le film et des images d'archive. Il s'agit donc de faire vivre plusieurs récit dans le même film : un hommage au cinéma, un film politique, une histoire de famille. L'autre pari est de faire cohabiter différents styles.


"Les films politique de gauche, je les détestais déjà il y a trente ans" puis, plus tard , le personange joué par Moretti dira : "Il y a ce que le public de gauche veut s'entendre dire : Berlusconi qui rate son lifting mais qui réussit son implant et tout le monde rigole". "Ce n'est pas mon film" rétorquera la jeune cinéaste. Ce à quoi répliquera Moretti : "Je sais mais tout le monde rit. Il n'y a pas de quoi rire;"

Le journal du Caïman de Nanni Moretti (1h00)

Depuis novembre 2004 où avec Federica et Francesco, Moretti visionne des images d'archive. Le discours du 15 décembre devant le parlement : "une gauche modérée qui soit intransigeante".

De Agostini, propriétaire de la distribution Mikado, refuse de produire et distribuer à cause du thème du film. Les Français de Wild Bunch participeront, les Japonais de Ghagha refuseront. Pendant les essais, Moretti a envie d'interpréter Bonomo ...

La dernière cliente, documentaire de Nanni Moretti

Le 20 mars 2002, les murs de la pharmacie sont détruits.

Le 21 janvier 2002, deux mois avant, Albert apprend aux clients que tous les magasins de l'immeuble vont être fermés pour construire un gratte-ciel.

Le 18 janvier, trois jours auparavant, c'est le dernier soir de L'Alps pharmacy installée ici depuis 100 et reprise depuis 1949 par Maria et Albert. Pour les clients unec('était plsu qu'une institution, le phare du quartier. Maria et Albert, 61 et 62 ans sont victimes du succès de ce quartier proche de Manhattan plazza. A Naomi, la dernière cliente, Albert offre une dernière carte postale.

 

BAC-Films
 
présente