DVD

Editeur : La compagnie des phares et balises, octobre 2008. Version originale, sous-titres franšais.

Suppléments:

  • Grant North, un film inédit de Jack Hazan sur le peintre Keith Grant
  • Entretien exclusif avec le réalisateur
  • Galerie de photos

Londres, Mai 1971. Le peintre David Hockney est en pleine crise, profondément affecté par la rupture avec Peter Schlesinger, son modèle et amant, qui vient de le quitter. Son travail en est bouleversé. Il doit pourtant terminer Portrait of an Artist pour une exposition qui doit avoir lieu à New York l’année suivante. En pleine lutte avec son art et avec lui-même, il passe d’intenses séances de travail à de longues errances chez ses amis, en proie au doute, ne parvenant pas à trouver sa forme définitive au tableau, qu’il finit par abandonner avant d’y revenir six mois plus tard.

Jack Hazan a su convaincre David Hockney, d'abord très réticent, à jouer son propre rôle dans un film de fiction. Celui-ci relie le surgissement de l'inspiration, aux travaux préparatoires de la toile, à son exécution difficile puis à sa présentation lors de l'exposition de 1972.

Si l'oeuvre de David Hockney d'abord fortement influencée par Picasso est habituellement classée au sein du pop art, la toile dont on voit ici la réalisation s'apparente davantage au mouvement concomitant de l'hyperréalisme.

Ce type de peinture s'adapte parfaitement à la mise en scène obsessionnelle qu'a choisi le réalisateur. Le film est certes assez classiquement une méditation sur les relations de l'art et de la vie. Mais jamais aussi bien que dans l'hyperréalisme la frontière entre monde réel et monde ressenti est mince. C'est la fragilité de cette limite que met en scène Jack Hazan.

Le film est encadré d'un prologue et d'un épilogue situé à Genève en 1973. Six mois après la fin de l'exposition, David a retrouvé un nouvel amant et semble de nouveau apaisé. Les deux courtes scènes fonctionnent comme les parenthèses ouvrante et fermante d'un épisode particulièrement douloureux et intense de la vie du peintre. Pour mettre aussi à distance ce qu'aurait pu avoir de trop autobiographique l'épisode raconté, ce n'est pas Hockney qui prend en charge le récit mais son assistant Mo McDermott. Une deuxième parenthèse au sein de la première est ainsi constituée par un plan de caméra s'avançant puis reculant sur le visage de Mo qui se rappelle ce qu'à pu avoir de douloureux cette période de mai 1971 à mai 1972 : celui de la réalisation d'une peinture qui vient comme recoudre une déchirure sentimentale.

Le film de Jack Hazan a contribué à faire de Portrait of an Artist un des tableaux les plus documentés de David Hockney. Le film de Hazan est sutout l'un des quatre grand films sur le peintre au travail avec Le mystère Picasso (Henri-Georges Clouzot, 1956), Edvard Munch (Peter Watkins, 1974) et Van Gogh (Pialat,1991).

J.-L. L. le 01/02/2009

 

Grant North, un film inédit de Jack Hazan (0h39)

Grant North, un film inédit de Jack Hazan sur le peintre Keith Grant

Entretien exclusif avec le réalisateur (0h39)

Jack Hazan y explique ses intentions et quelques scènes clés du film.

 

La compagnie des phares et balises
 
présente
 
A bigger splash de Jack Hazan