"Par ici, il arrive que la mort prévienne encore de sa venue". Satché se lève, met sa chemise rouge puis sort de la chambre. La famille le pleure car c'est son dernier jour. Les dieux l'ont choisi. Sa mère pleure mais lui glisse à l'oreille de ne pas avoir peur. Comme le veut le rituel il a dormi sa dernière nuit dans la chambre de ses parents et ce soir quand il s'endormira, il rejoindra la mort. Chacun se souvient qu'il fut un bon fils, un bon mari, un bon père, presque toujours. Parti étudié aux USA, il n'était revenu que depuis un an. Un petit déjeuner lui est préparé. Entouré des siens, il sort devant la maison, et les voisins le saluent, s'attroupent, font des cadeaux, chantent et crient et rient.

Escorté de Sele son ami, Satché rejoint ses amis qui boivent et se chamaillent sur le sens de l'action politique et l'avenir de l'Afrique. Puis en taxi, toujours avec Sele, il se rend dans le centre de Dakar pour voir Nella qui fut son premier amour et qui tient une galerie d'art. Après un pas de deux de séduction, le couple se sépare. Satché est en sueur. Satché ne retrouve pas Sele et marche avec difficulté avant de s'écrouler.

Heureusement Sele est revenu. Satché refuse sa proposition d'assister à la cérémonie en son honneur à la mairie. Satché préfère aller voir "L'Oncle", en charge de laver les morts. Il lui demande d'être là le lendemain pour lui. L'Oncle accepte et mime ce qu'il fera alors sur le corps du futur défunt. Finalement, Sele et Satché passent par la mairie. La cérémonie est finie et quelques officiels papotent entre eux. Ils accueillent Satché avec émotion sans trop savoir quoi lui dire. Il ne reste pour lui qu'un peu de jus d'orange que Satché boit gentiment. Satché se désaltère d'une noix de coco puis observe un illuminé au vêtement recouvert de quelques vieux billets déchirés qui erre dans la rue. Pas de danse d'enfants, d'adultes manifestations de rues avec des journalistes omniprésents passent devant ses yeux.

Avec Sele, Satché rentre à pied jusque chez lui. Il retrouve ses deux jeunes enfants et sa femme Nella qui refuse qu'il la touche; la situation étant assez difficile à vivre comme cela. Satché répare une serrure s'allonge voit sa femme préparer des boulettes de mil sur le barbecue, prend une douche, fait l'amour avec sa femme. Le soir tombe il discute avec sa femme. Les enfants sont maintenant adultes. Il est temps d d'aller dormir. Satché s'allonge aux côtés de Nella. Satché cligne des yeux et s'endort. L'écran est noir.

Beau cinéma un peu poseur : puisque la journée est la dernière, elle se doit d'être remplie d'instants sans dramatisation. La vie s'écoule et c'est beau.

 

 

Test du DVD

Editeur : Jour2fête. Septembre 2013. 20 €.

Suppléments :

  • Interview de Alain Gomis
  • Petite lumière : Court-métrage (15 min)
  • La bande-annonce

Retour à la page d'accueil

Aujourd'hui
Avec : Saul Williams (Satché), Djolof Mbenque (Sele), Anisia Uzeyman (Rama), Aïssa Maïga (Nella), Mariko Arame (la mère de Satché). 1h28.
2012
Genre : Drame psychologique
dvd