Femme debout devant un virginal

1673
Femme debout devant un virginal
Johannes Vermeer, vers 1672-73
Huile sur toile 51,8 x 45,2
National Gallery, Londres
(voir réinterprétation par Claes Oldenburg)

Signé sur le virginal : IVMeer [ou IMEER; les capitales sont dans le monogramme].


La dame richement parée joue du virginal dans une riche maison de Delft avec des tableaux sur le mur, un dallage de marbre et une bordure de tuiles bleues et blanches de la production locale de Delft .

Les deux tableaux sur le mur derrière elle ne peuvent pas être identifiées avec certitude. Le petit paysage à gauche est probablement dû à Jan Wijnants ou Allart van Everdingen. Le second tableau, attribué à César van Everdingen, le frère d'Allart, montre Cupidon tenant une carte. Il peut s'agir d'une allusion à l'idée de fidélité à un amant ou, surplombant le virginal, à l'association traditionnelle de la musique et de l'amour.

Comme pour la plupart des tableaux de Vermeer, celui-ci n'est pas documenté. Il est daté à partir de considération stylistiques. Ce tableau peut être rapproché d'un autre Vermeer de la collection de la National Gallery de la même période : Femme assise devant un virginal.