Terrasse du café, le soir

1888
Terrasse du café le soir
Vincent Van Gogh, septembre 1888
huile sur toile, 81 x 61,5 cm
Otterlo, Musée Kröller-Müller

Van Gogh avait depuis longtemps l'intention de faire une peinture nocturne, non pas de manière conventionnelle, dans les tons de noir et de gris, mais au contraire avec une abondance de couleurs. Tout aussi peu conventionnel est cette terrasse d'un café d'Arles dans l'obscurité, peinte avec l'éclairage au gaz avec des couleurs qui ont une apparence différente de celles due jour.

L'aspect le plus frappant est en effet le contraste entre les couleurs chaudes jaune, verte et orange sous la marquise et le bleu profond du ciel étoilé, qui est renforcé par le bleu foncé des maisons en arrière-plan.

Van Gogh était satisfait de l'effet: «Je crois qu'une abondance de gaz, qui, après tout, est jaune et orange, intensifie le bleu. Il écrit à sa sœur Wil : «J'apprécie énormément de peindre sur place la nuit.»

Le fait qu'il observe avec attention est confirmé par des recherches astronomiques ultérieures. Il a peint les constellations précisément telles qu'elles sont apparues dans la nuit du 16 au 17 septembre 1888.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts