Vénus avec organiste et Cupidon Le Titien 1548
 
 

Vénus avec organiste et Cupidon
Titien, 1548
Huile sur toile, 148 x 217 cm
Museo del Prado, Madrid

 

   

Le grand maître vénitien a créé plusieurs peintures de Vénus nues dans une société de musiciens masculins. Tous ces travaux portent des significations allégoriques multiples. Le rapport entre la musique et l'amour est très souvent de nature astrologique. Les peintres ont souvent représenté les enfants de Vénus (c'est-à-dire ceux qui sont nés sous le signe du Taureau ou de la Balance) dans des scènes d'amour physique ou d'autres plaisirs terrestres : banquets, baignade, danse, excursions, jeux et plus particulièrement des jeux musicaux. L'astrologique complexe du seizième siècle a donc largement développé ce thème de Vénus avec le Musicien. Les scènes amoureuses sous forme de concerts pastoraux resteront à la mode pendant deux siècles encore.

Dans le tableau de Titien, le rapport entre le jeune homme et la déesse relève toutefois d'une autre signification. Elle peut être considérée comme la représentation de la Vue et de l'Ouïe. Le rôle actif du regard et l'importance de vision sont les attributs du premier sens alors que le jeu musical l'est du second.

La figure nue domine la toile. Allongée sur le divan, reposant négligemment sur son coude, elle personnifie la beauté avec son corps plein et la vivacité vibrante de sa peau. L'organiste lui tourne le dos mais il tourne ostensiblement la tête et joue grâce à l'inspiration provoquée par la vue d'une telle beauté. C'est une présentation claire du thème de l'inspiration dans lequel Vénus accomplit le rôle de la Muse. Son comportement est cérémonial et passif. Elle n'accorde aucune attention au musicien tandis qu'il doit faire un grand effort pour la voir toujours.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts