(1847-1906)
Réaliste

Intéressé par les recherches des impressionnistes sur la couleur et la lumière, Frits Thaulow est un peintre réaliste, célèbre pour ses scènes d'hiver et ses fluides toiles de rivières au réalisme puissant. Elles reflètent une grande compréhension du mouvement de l'eau, des reflets et transparences de la glace et de la lumière.

Vue de Jæren 1878 Oslo, Nasjonalgalleriet
Vue de Paris, prise de Montmartre 1879 Oslo, Nasjonalgalleriet
Rue à Kragero 1882 Oslo, Nasjonalgalleriet
La rivière Simoa en hiver 1883 Oslo, Nasjonalgalleriet
Sur le Grand Canal, Venise 1885 Collection privée
Les moulins à Montreuil-sur-mer 1891 Minneapolis Institute of Arts
Moulin à eau 1892 Philadelphie, Museum of Art
Paysage sous le neige 1893 Philadelphie, Museum of Art
Skieurs au sommet d'une colline 1894 Boston, Museum of Fine Arts
Atmosphère du soir, Dieppe 1894 Oslo, Nasjonalgalleriet
La rivière Arques à Ancourt, Le soir 1895 Philadelphie, Museum of Art

Johan Frederik (Frits) Thaulow nait à Christiania, actuelle Oslo, le 20 octobre 1847. Il est le fils d'un riche pharmacien, Harald Thaulow et de Nicoline Louise Munch (1821-1894). Frits était le petit fils du peintre Jacob Munch (pas Edvard, l’auteur du Cri, né 16 ans après lui, mais Jacob, élève du peintre français néoclassique Jacques-Louis David, en 1808).

Jeune artiste, Thaulow, souhaite devenir peintre de marines. Il intégre l'Académie des Beaux-Arts de Copenhague de 1870 à 1872, puis prend des cours avec un artiste spécialiste de marines : le peintre danois Carl Frederick Sorensen (1818-79).

De mars 1873 à mai 1874, Thaulow vit à Karlsruhe, en Allemagne, où il est élève du célèbre Hans Gude. Il se rend ensuite à Paris de 1875 à 1879 où il suit l’influence des Réalistes, dont Jules Bastien Lepage et des Impressionnistes dont il partage les mêmes préoccupations pour la lumière et la couleur. Quelques unes de ses toiles de fusiliers marins et de paysages côtiers sont acceptées au Salon de Paris, mais sans echos critiques. A l'Automne 1879, Thaulow part pour Skagen, au Danemark, à l'extrême nord de la Province du Jutland, fief du peintre Peter Severin Kroyer. Là bas, il peint en compagnie du célèbre Groupe de Skagen, formé par des artistes suédois, norvégiens et danois, à l'initiative de Kroyer. Il y rencontre notamment Eilif Petersen, Marie Kroyer, Anna et Michael Anscher, Christian Krogh et d'autre artistes Anglais, Allemands et Autrichiens.

Frits Thaulow revient à Oslo 1879 à 1892. Le Réalisme basé sur des modèles français est désormais accepté en Norvège. L'interprétation personnelle du paysage norvégien par Thaulow est ressentie comme le début d'une nouvelle ère. Et Thaulow devient la figure de proue de l'Art en Norvège.

Frits Thaulow peint les rues et les jardins publics d'Oslo, telles que "Slottet Hagen" (Jardin du Château) (1882 Oslo, N.G.) et les paysages urbains de sa petite ville de Kragero. L'artiste affectionne les scènes d'hiver (Journée d'Hiver en Norvège 1886 - Paris Musée d'Orsay) et devient expert en paysages de lentes et gracieuses rivières avec leurs complexes reflets de l'eau. En 1883, Son séjour automnal et hivernal près de la Rivière Simoa à Modum produit de magnifiques peintures et pastels (l'Hiver à Simoa 1883 Oslo, N.G.)

Les fréquents voyages de Frits Thaulow l'emmenent en France de 1882 à 1883, en Belgique, en Espagne, en Ecosse en 1884, puis à Hambourg de 1885 à 1886 et aux Pays-Bas. En 1885, il voyage en Italie et notamment à Venise dont il transfigure l'atmosphère liquide et splendide.

Les tableaux que Thaulow créa lors de ses voyages sont d'une grande délicatesse et d'une incroyable virtuosité, imprégnées par l'influence de l'Impressionnisme, mais ce ne fut jamais pour lui l'élément important de son Art, car le Réalisme prévalait aussi. Scènes fluviales, poétiques paysages nocturnes, scènes portuaires, vieux ponts, toute sa vie, l'artiste évita de se répéter en voyageant constamment.

Pendant les années 1880, Thaulow devint un artiste fortement considéré. Membre du jury de l’Exposition Universelle de 1889, ami de Claude Monet, d’Auguste Rodin et de Pierre Puvis de Chavannes, Thaulow fut le co-fondateur du "Salon du Champ de Mars" avec Édouard Cazin, Alfred Roll, Léon Lhermitte et Carolus-Duran. En 1892 il s'installe en France tout d'abord sous la luminosité des bords de mer du Pas-de-Calais, à Camiers, Etaples-sur-Mer, et Montreuil-sur-Mer. Puis en Normandie, à Dieppe, de 1894 à 1898 dont la campagne environnante lui inspirèrent des fantastiques tableaux. Puis ce furent Quimperlé et la Bretagne vers 1901. Il descend à Beaulieu sur Dordogne dans la Corrèze en 1903, enfin il retrouva Paris jusqu'en 1906. L'artiste créait 50 oeuvres par an, de petit format, pour la plupart. Sa production était prise en charge par la Galerie parisienne Georges Petit et Cie.

En 1898, Fritz Thaulow fut recruté par Andrew Carnegie pour figurer dans le jury d'une des expositions internationales de l'Institut Carnegie à Pittsburgh en Pennsylvanie. Lors de son voyage en Amérique, Thaulow visita New York, Washington et Boston et peignit quelques œuvres du paysage américain. Frits Thaulow reçut la Légion d'Honneur en France, fut commandant du 2e Ordre Royal Norvégien de St. Olav en 1905. L'Ordre des Saints Maurice et Lazare en l'Italie et l'Ordre du Nichan Iftikhar de Tunisie. Le National Museet d'Oslo dispose de 37 de ses œuvres. Ses autres tableaux se partagent entre le Musée de l'Ermitage à Saint-Petersbourg, le Fine Arts Muséum de Boston, et le Musée Buch-Reisinger à Harvard.

Frits Thaulow eut trois enfants : Else (1880-1960), née d'un premier mariage en 1874 avec Charlotte Ingeborg Gad (1852-1908), la belle-soeur de Paul Gauguin, puis Harald (1887-1967) et Ingrid ((1891-1983) issus de son second mariage en 1886, avec Alexandra Lasson (1830-1893). L'artiste termina sa vie à Edam-Volendam, au Nord d'Amsterdam, aux Pays-Bas, le 5 novembre 1906.

ressources internet :