(1917-2004)
Art singulier
Noah Purifoy Outdoor Art Museum 2004 Joshua Tree, Californie

Purifoy nait 17 août 1917 à Snow Hill, en Alabama, comme l'un des treize frères et sœurs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il sert dans la marine des États-Unis Il obitent un diplôme de premier cycle de l'Alabama State Teachers College (aujourd'hui Alabama State University) en 1943 et un diplôme d'études supérieures en administration des services sociaux de l'Université d'Atlanta (aujourd'hui Clark Atlanta University) en 1948. Après l'obtention de son diplôme, Noah occupe poste de travailleur social à Cleveland. E 1950, il déménage à Los Angeles en prenant un emploi à l'hôpital du comté. En 1953, il est le premier Afro-américain à s'inscrire au Chouinard Art Institute (maintenant CalArts). Il obtient son BFA en 1956, juste avant son quarantième anniversaire. Il déclare en 1963 "Je ne souhaite pas être artiste. Je souhaite seulement que l'art me permette de l'être."

Dans les mois qui suivent la rébellion des émeutes de Watts d'août 1965, Purifoy et l'artiste Judson Powell organisent l'exposition 66 Signs of Neon, composée d'une cinquantaine d'œuvres d'art fabriquées à partir de matériaux récupérés pour "interpréter l'événement d'août". L'exposition est présentée pour la première fois au Markham Junior High School (du 3 au 9 avril 1966) avec le travail de six artistes puis dans neuf universités d'État de Californie avant d'être reprise dans d'autres lieux aux États-Unis. Pendant les 20 ans qui suivent la rébellion, Purifoy se consacre à l'objet trouvé et utilise l'art comme outil de changement social.

Cofondateur du Watts Towers Art Center, adjacent aux Watts Towers de Simon Rodia, à Watts, Los Angeles, Californie, Purifoy siège au California Arts Council de la fin des années 1970 à la fin des années 1980, initiant des programmes tels que Artists in Social Institutions, introduisant l'art dans le système pénitentiaire de l'État.

Purifoy déménage en 1989 dans le sud du désert de Mojave pour créer des œuvres d'art. Sans argent, il déménage avec la remorque d'un ami. Au cours des quinze dernières années de sa vie, il construit ce qui est aujourd'hui le musée de sculpture en plein air Noah Purifoy (Noah Purifoy Outdoor Desert Art Museum). Situé sur 10 acres de terrain ouvert près de la ville de Joshua Tree, en Californie, le musée contient plus d'une centaine d'œuvres d'art, y compris des assemblages à grande échelle, des sculptures environnementales et des œuvres d'installation créées par l'artiste entre 1989 et 2004. Le musée est ouvert au public et est entretenu et préservé par la Fondation Noah Purifoy, créée en 1998.