Les femmes d'Alger, version 0

1955

Les femmes d'Alger
Pablo Picasso, 1955

Cette œuvre est inspirée par Les femmes d’Alger dans leur appartement (Eugène Delacroix, 1834).

Matisse est mort le 3 novembre 1954 et Picasso a le sentiment d’être le seul désormais à assurer la responsabilité de la peinture moderne. Picasso réalise une quinzaine de versions des Femmes d’Alger. Par ailleurs, l’insurrection en Algérie a débuté en novembre 1954.

Dans cette dernière version l’espace fortement géométrisé exalte les contrastes de rythmes. Picasso cadre simultanément plusieurs plans différenciés selon plusieurs angles La femme de gauche aux seins nus (Jacqueline) contraste avec sa compagne étendu sur la droite, la servante emportant le plateau et la figure dans l’encadrement de la porte ou du miroir ; toutes trois entièrement nues et pareillement construites sur des plans et sous des angles différents.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts