Le mariage de la Vierge

1500
Le mariage de la Vierge
Le Perugin, 1500-04
Huile sur bois, 234 x 185
Caen, Musée des Beaux arts

Le Perugin réutilise le même temple octogonal aux larges arches que dans La remise des clés à saint Pierre, sa fresque de la chapelle sixtine.

Au premier plan, Joseph enfile solennellement l'anneau au doigt de la Vierge, et tient dans sa main gauche une branche fleurie, symbole qu'il a été choisi. Les branches des autres prétendants sont restés séches. Deux d'entre eux, déçus, cassent leur branche.

Le temple polygonal domine la composition et détermine la position du groupe au premier plan et même des autres personnages. L'axe central marqué par l'anneau Joseph divise la surface pavée et le temple en deux parts symétriques.

Son élève, Raphaël, reprendra quatre ans plus tard, la même composition (Pinacothèque de Brera, Milan) en accentuant la perspective.

Le mariage de la Vierge
Le perugin, 1500
Le mariage de la vierge
Raphaël, 1505
Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts