La création du soleil, de la lune,
et des plantes

1511
La création du soleil, de la lune, et des plantes
Michel-Ange 1511.
Fresque, 280 x 570.
Vatican, Chapelle Sixtine.

La deuxième scène dans l'ordre chronologique du récit : la création du soleil, de la lune, et des plantes. Il s'agit de la synthèse de deux journées de la création, la trosième et la quatrième.

Dans cette scène la figure du seigneur apparaît deux fois. Du côté droit, il donne la forme, avec ses bras tendus, au disque incandescent du soleil et à celui, froid, de la lune. Du côté gauche, avec un geste impérieux, Dieu rassemble des touffes d'herbe et les premiers buissons de la terre nue.

La scène est divisée de façon inégale : le grand disque du soleil, le seul élément de couleur chaude en très net contraste par rapport aux tonalités plus froides des vêtements, de la chair, et du fond blanc grisâtre du ciel, est à la gauche de l'axe central. Les quatre putti qui soutiennent le créateur se déplaçant impétueusement ont été l'objet de nombreuses interprétations ésotériques. Du côté gauche, dans la partie la plus petite, le créateur se dirige vers la terre, au loin à l'arrière plan.

Par ce dédoublement, la véhémence croissante du chef d'orchestre de la création du monde est encore accentuée.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts