Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

Le calendrier

1415

Les très riches heures du Duc de Berry
Les frères Limbourg,1412-16
Illumination sur vélin, 22,5 x 13,6 cm chacune
Musée Condé, Chantilly

Les Limbourgs ont employé une large variété de couleurs obtenues à partir de minéraux, de plantes ou de produits chimiques qui sont mélangés à de la gomme. Parmi les couleurs peu communes et très chères employées, un vert obtenu à partir de fleurs écrasées et le bleu obtenu à partir du lapis-lazuli venu de Moyen-Orient.

Le détail extrêmement fin du dessin suppose non seulement d'excellents pinceaux mais aussi un travail à la loupe. Des compléments postérieurs ont été apportés au15ème siècle par Jean Colombe dont la façon est moins délicate mais seul le mois de novembre inclut une quantité importante de son travail.

En plus des signes du zodiaque et d'Apollon tenant un soleil rayonnant, le demi-cercle du haut fournit des informations astronomiques détaillées tels que les positions de la lune, les temps de lever et de coucher du soleil.

Janvier

Ce mois est celui des cadeaux, une tradition éteinte maintenant. On peut voir Jean de Berry lui-même à droite, portant un habit bleu brillant.

Février

Les rigueurs de l'hiver. un pigeonnier à droite

Mars

Temps des travaux agricoles avec ses pluies fréquentes (voir dans le coin supérieur gauche le mouton, le berger et le chien se mettant à l'abri avant la pluie). Les textures de la terre sont différentes dans le champ intact, dans les sillons récemment labourés, dans le pâturage pour les moutons ou sur les routes poussiéreuses. Les corps du paysan et de ses bœufs jettent une ombre sur les sillons, tandis que l'on peut voir les mottes d'herbe à leurs pieds.

Un cadre géométrique ferme unit la composition. Le Château de Lusignan du Duc de Berry est posé tel une couronne sur le paysage, en parallèle avec la ligne horizontale des bœufs et du paysan qui laboure. Les routes qui partent des deux coins divisent les champs en quatre parties. Avec ses irrégularités légères et ses détails minuscules qui absorbent l'attention du spectateur et du fait que le point de vue n'est pas au centre, mais légèrement à gauche, ce système de lignes ne semble pas aride.

Le dragon volant vers le château rappelle aux contemporains la légende de la dame du château qui avait été métamorphosée en dragon. Dans les larges ciels bleus des Limbourgs, il y avait toujours place pour les idées naïves du style Gothique International.

Avril

L'arrivée de printemps, l'espoir et la nouvelle vie - l'herbe est verte et un couple nouvellement fiancé échange des anneaux au premier plan, accompagné par des amis et la famille. Le château de Dourdan est un autre château du Duc.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts