Autoportrait à la fourrure

1500
Self-Portrait in a Fur-Collared Robe
Dürer, 1500
Huile sur panneau de tilleul, 67,1 x 48,7 cm
Munich, Alte Pinakothek.

Le dernier des trois magnifiques autoportraits de Dürer a été peint au début de 1500, avant son 29e anniversaire, le 21 mai. Sur le tableau est fièrement inscrit: "Ainsi, moi, Albrecht Dürer de Nuremberg, me suis peint avec des couleurs indélébiles à l'âge de 28 ans".

Sur ce tableau sombre peint surtout avec des bruns, le visage frappe par sa ressemblance avec la tête du Christ. Dans l'art médiéval finissant, Jésus était traditionnellement présenté de cette manière, regardant droit devant lui. Sans doute pour une unique fois dans l'art occidental, un artiste ose se présenter semblable au Christ.

Dürer a idéalisé son apparence comme le montre le dessin initial où son nez était à l'origine de forme irrégulière. Il a une courte barbe et la moustache mais s'est peint avec des cheveux bruns alors que ses autre autoportraits montrent qu'ils étaient blond roux. La main levée à la poitrine presque dans une attitude de bénédiction renforce la comparaison Christique. Il ne s'agit pas d'un geste arrogant ou blasphèmatoire. C'était une déclaration de foi : le Christ était le fils de Dieu et Dieu a créé l'homme. Pour Dürer, ce tableau est un signe de reconnaissance pour les compétences artistiques que Dieu luia donné.

Toutefois, Dürer s'est subtilement écarté de l'image traditionnelle du Christ. Le tableau n'est ainsi pas tout à fait symétrique. La tête se trouve un peu à droite du centre du panneau et la séparation des cheveux ne se fait pas exactement au milieu, leur chute étant de plus un peu différente des deux côtés. Les yeux regardent légèrement vers la gauche du panneau. Dürer porte aussi des vêtements contemporains, un manteau à la mode doublé de fourrure.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts