Donbass, la pause déjeuner

1935
Donbass, la pause déjeuner
Alexandre Deïneka, 1935
Huile sur toile 149,5 x 248,5 cm
Riga, Musée national des Beaux-Arts de Lettonie

À partir de la fin des années 1920, les toiles d'Alexandre Deïneka exaltent les corps en mouvement. Boxeur amateur, il est lui-même un fervent adepte de la culture physique, fondée non pas tant sur la compétition individuelle que sur l’émulation collective et la solidarité de classe. Deïneka passe beaucoup de temps à réaliser des croquis d’athlètes au complexe sportif du Dynamo de Moscou, où il tombe sous le charme de Liudmilla Vtorova, une championne de natation de 16 ans qui devient son modèle. La pratique du sport est alors considérée comme un gage de santé et d’hygiène. Elle doit permettre de créer un homme nouveau, apte à la construction du socialisme et prêt à défendre sa patrie.

Adoptant les codes du réalisme socialiste, Deïneka donne à voir les bienfaits des activités de plein air et la vigueur de la jeunesse.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts