(1911-2010)
Néo-expressionnisme

Louise Joséphine Bourgeoi est une sculptrice et plasticienne française, naturalisée américaine. Elle est surtout connue pour sa sculpture et ses installations monumentales, mais pratique également la peinture et la gravure.

Maman 1999 Modern tate
Cell XV 2000 National gallery

Louise Joséphine Bourgeois, nait à Paris le 25 décembre 1911 Elle explore des thèmes tels que l'univers domestique, la famille, le corps, notamment les organes sexuels, tout en abordant une approche qui se traduit comme une manifestation des subconscients et la réactivation de souvenirs de son enfance. Elle est proche des mouvements expressionnistes abstraits et du surréalisme, ainsi que du mouvement féministe, mais reste toute sa vie non affiliée à une mouvance particulière. Bien que née en France, Louise Bourgeois a passé l'essentiel de sa carrière artistique à New York, où elle s'est installée en 1938 après avoir épousé l'historien d'art américain Robert Goldwater (1907-1973). Son travail d'artiste est reconnu tardivement et elle est considérée comme particulièrement influente sur les générations d'artistes ultérieures, surtout féminines.

Louise Bourgeois a acquis sa formation à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris, puis dans les ateliers de Bissière et de Fernand Léger. En 1938, elle s’établit à New York, où elle vit toujours.

L’artiste a créé un immense corpus comprenant des dessins, des gravures et des peintures. Dans les années 1940, elle se tourne vers la sculpture et travaille avec des matériaux très variés tels que le bois, la pierre, le bronze, le plâtre et le caoutchouc.

Ses thèmes dominants sont tirés de son enfance et portent sur la sexualité et l’innocence. Ses travaux, d’un caractère obsessionnel, transpirent d’une sourde angoisse et d’un malaise physique.

Elle est morte à New York le 31 mai 20101