144 carrés d'étain

1975
144 Tin Square
Carl André, 1975
Installation réalisée à New York
Assemblage au sol de 144 carrés d'étain par rangées de 12
Etain, 367 x 367 cm ; Chaque carré : 30,5 x 30,5 cm
Paris, Musée national d'art moderne

144 Tin Square (144 carrés d’étain) fait partie des œuvres les plus célèbres de Carl Andre, des pièces au sol réalisées, avec des variantes de taille et de matériau, à partir de 1967. Ce sont des œuvres révolutionnaires dans l’histoire de l’art car elles éliminent l’une des caractéristiques essentielles de la sculpture, la verticalité. Carl Andre met ici en question le respect traditionnel qu’imposent les œuvres, notamment ces statues - monuments érigées pour célébrer les grands hommes et qui constituent des points de repères aussi bien dans l’espace que dans le temps.

Au contraire, avec 144 Tin Square, on piétine une œuvre qui n’impose aucun point de vue privilégié, aucun axe, aucune hiérarchie.

S’inspirant de Constantin Brancusi qui intègre le socle à l’œuvre à travers la répétition de modules, Carl Andre poursuit cette désacralisation de la sculpture, déclarant lui-même : « Je ne fais que poser la Colonne sans fin de Brancusi à même le sol au lieu de la dresser vers le ciel ». Ici, l’infini se développe à l’horizontale.

Source : Dossier sur l'Art Minimal du Musée national d'art moderne réalisé par Florence Morat et Vanessa Morisset.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts