Durant le pontificat de Jules II (1503 à 1513) la chambre fut utilisée pour les réunions du plus haut tribunal du Saint-Siège, présidé par le pape, la "Segnatura Gratiae et Iustitiae". Les fresques de la voûte illustrent cette fonction. En 1508 le pape confia leur réalisation à Pietro Vannucci, dit le Pérugin. Sous Léon X (pape de 1513 à 1521) cette pièce fut transformée en salle à manger et la décoration des murs fut confiée à Raphaël, qui fit exécuter une grande partie de l’œuvre à ses élèves. Les travaux furent exécutés de 1514 à 1517. Les fresques illustrent les aspirations politiques de Léon X à travers des épisodes (relatés dans le Liber Pontificalis) de la vie de deux papes du même nom : Léon III (Couronnement de Charlemagne et Serment de Léon III) et Léon IV (Incendie du Borgo et Bataille d'Ostie). Dans tous les épisodes, le pape est représenté sous les traits du pape régnant, Léon X. Les peintures monochromes de la plinthe représentent six personnages assis, empereurs et souverains protecteurs de l’Eglise.

Chambre de Constantin

Chambre d'Héliodore

Chambre de la Signature

Chambre de l'Incendie du Bourg

A : L'Incendie du bourg

B: La bataille d'Ostie

C : Le couronnement de Charlemagne

D : Le serment de Léon III

C'est par affection pour son maître, prétend Vasari et non pressé par l'urgence des travaux ni par manque de collaborateurs que Raphaël conserva les quatre médaillons de la voûte qui offrent des sujets sacrés, peints par Perugin en 1507-08.

Source : Musée du Vatican

 

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts