La légende de Pygmalion et de Galatée est racontée par Ovide dans ses Métamorphoses.

Pygmalion et Galatée
François Boucher, 1767
Pygmalion et Galatée
Edward Burne-Jones , 1870
Pygmalion et Galatée
Edward Burne-Jones , 1878

Pygmalion est un sculpteur résidant à Chypre révolté contre le mariage à cause de la conduite répréhensible de ses concitoyennes, les Propétides. Celles-ci avaient nié la divinité d'Aphrodite et la déesse les punit en allumant dans leurs cœurs le feu de l'impudicité. Elles finirent par perdre toute honte et furent insensiblement changées en rochers.

Pygmalion, chaque jour témoin de l'impudicité des Propétides, se voue au célibat. Mais il tombe amoureux d'une statue d'ivoire, ouvrage de son ciseau : il la nomme Galatée, l'habille et la pare richement. Lors des fêtes dédiées sur l'île à Aphrodite, il prie la déesse de lui donner une épouse semblable à sa statue. Son vœu est exaucé par la déesse qui donne vie à Galatée. Pygmalion l'épouse alors (en présence d'Aphrodite) et aura d'elle une fille (Paphos selon Ovide, Métharmé suivant le pseudo-Apollodore).

Pygmalion et Galatée
Jean-Léon Gérôme, 1890
Pygmalion et Galatée
Jean-Léon Gérôme, 1890
Pygmalion
Paul Delvaux, 1939

 


 

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts