1963

Zapruder attendait debout sur un piédestal en béton le long de Elm Street quand il commença à filmer la limousine présidentielle tournant dans Elm Street en face du Book Depository. Les 26,6 secondes suivantes furent saisies sur un film Kodak Kodachrome II safety.

Sur toutes les télévisions du monde, le film Zapruder, vu et revu, ses 27 secondes, répétées en boucle, dévoilait de façon criante ses insuffisances, son incapacité à se constituer comme un film preuve. Il allait provoquer soit le désir de montage afin de faire intervenir d'autres points de vue sur l'événement initial, soit le vertige de l'impuissance de l'image à révéler la vérité.

Dans sa façon de ne proposer qu'un point de vue unique, de ne pas résoudre le mystère de cet attentat mythique, le film super 8 stigmatisait toute l'impuissance de l'image à pouvoir éclaircir la vérité dès lors qu'elle ne propose pas l'intégralité des points de vue. "Au film sur la mort de Kennedy manque tous les autres angles de prises de vue : celui de Kennedy lui-même, de Jacqueline, de l'assassin qui tirait..." constatait déjà Pier Paolo Pasolini.

Mais il est aussi le premier d'une longue lignée de films modernes à mettre en exergue que, bien que le cinéma enregistre de manière mécanique l'image et le son, il est impuissant à révéler la vérité. S'empareront de cette thématique : Blow-up (Antonioni, 1966), Conversation secrète (Coppola, 1974), Blow-out (Brian de Palma, 1881).

Notes :

Initialement, Abraham Zapruder n'avait pas l'intention d'apporter sa caméra mais le fit sur l'insistance de son assistante. C'était une Bell & Howell, modèle 414 PD 8 mm Zoomatic série « Director », acheté un an plus tôt en 1962 et alors à la pointe de l'innovation pour une caméra personnelle.

Dealey Plaza. En partant du « triple passage » sous le pont du chemin de fer, à l'extrême gauche de la photo, et en allant vers la droite en suivant Elm Street, on peut voir : les arbres qui surplombent les palissades derrière lesquelles certains pensent qu'il y avait un tireur, la butte herbeuse avec son petit monument blanc, le côté du bâtiment rouge du Texas School Book Depository à l'extrême droite.
L'endroit ou le président a été mortellement touché se trouve à gauche du petit monument blanc (la « pergola »), entre les deux réverbères. Abraham Zapruder se tenait sur le socle en béton blanc situé derrière le réverbère au centre de la photo.

 

 

Retour à la page d'accueil

(Zapruder film) 26,6".
Zapruder Film