Vérités et mensonges
1975

Orson Welles effectue un tour de magie et annonce: "Ce film traite de tricherie, de fraude, de mensonges... Racontée chez soi, dans la rue ou au cinéma, toute histoire est presque sûrement un mensonge. Mais pas celle-ci ! Tout ce que vous verrez dans l'heure qui suit est absolument vrai. "

'Vraie, l'histoire de cet Elmyr de Hory, racontée par Clifford Irving, son biographe. Elmyr fabrique des copies de toiles de grands peintres; même les experts sont incapables de distinguer les vrais des faux. Par contre, lorsque de Hory prétend avoir en main la biographie du producteur milliardaire Howard Hughes, on l'accuse de contre-façon. Or, des graphologues authentifient l'écriture de Hughes! Qui dit vrai?

Et Welles, qui nous raconte tout cela, n'a-t-il pas, lui aussi, débuté sa carrière par un énorme canular, son émission de radio d'après " La guerre des mondes " qui affola les États-Unis ? Tout le monde y a cru...

Qu'est-ce alors qu'un artiste, sinon un mystificateur ? Par exemple, cet épisode des vingt-deux tableaux qu'aurait peints Picasso, fasciné par son modèle, la sculpturale Oja Kodar : est-il réel ou purement imaginaire ? Est-ce un documentaire ou une fiction ? " En vérité, veuillez nous pardonner, nous avons contrefait cette histoire. Mon rôle de charlatan fut de la rendre vraie (...). Nous, menteurs patentés, espérons servir la vérité. Picasso lui-même l'a dit : "L'art est un mensonge". L'heure est passée. " L'art est un mensonge qui nous fait comprendre la vérité " conclut Orson Welles.

 

Retour à la page d'accueil

(F for fake) Iran-France. Avec dans leur propre rôle : Orson Welles, Oja Kodar, Elmyr de Hory, Clifford Irving et François Reichenbach, Richard Wilson . 1h25.