Alamo

1960

The Alamo). Avec : John Wayne (Davy Crockett), Richard Widmark (Colonel James Bowie), Laurence Harvey (Colonel William Travis), Frankie Avalon (Smitty), Patrick Wayne (Capitaine James Bonham), Linda Cristal (Flaca), Richard Boone (Général Sam Houston). 2h50.

1836 : le Texas, alors Province du Mexique, se rebelle et proclame son indépendance. Pendant treize jours, 185 braves, menés entre autres par le légendaire Davy Crockett, enrayent la progression de l'armée mexicaine, forte de 7 000 hommes, depuis une mission en ruines baptisée Alamo. Ils savent que l'assaut final tournera au massacre. Mais ils sont prêts à écrire de leur sang l'une des pages les plus héroïques de l'histoire de leur pays...

>Le film veut se porter à la hauteur du mythe du sacrifice du peuple américain pour la sauvegarde de ses valeurs. Ces valeurs, fort contestables, sont delayées dans une longue (2h50) recontitution historique sans grand intérêt.

Le film s'inspire d'un épisode de la guerre d'indépendance du Texas, le siège de Fort-Alamo, mais comporte de nombreuses erreurs historiques ou faits imaginaires, ainsi que des anachronismes dans les événements, l'armement, les costumes, la disproportion des forces (187 contre 1 500 et non 185 contre 7 000). L'écrivain, folkloriste et journaliste J. Frank Dobie et le spécialiste de l'histoire du Texas Lon Tinkle refusèrent ainsi que leurs noms figurent dans la liste des chercheurs historiques du film. Et selon l'historien spécialiste de El Alamo Timothy Todisch "il n'y a pas une seule scène du film qui soit historiquement vérifiable...".