Né en 1969
11 films
   
   
   
 

En 1993, Thomas Vinterberg obtient son diplôme à l’École Nationale du Film du Danemark avec Dernier round , qui gagne le Prix du jury et des producteurs au Festival International de Munich, ainsi que le Premier Prix à Tel Aviv. Cette année-là, Vinterberg réalise son premier téléfilm pour la chaine DR TV, et un court-métrage Le garçon qui marchait à reculons , produit par Birgitte Hald de Nimbus Film. Ce film remporte de nombreuses récompenses dans le monde, entre autres au festival Nordic Panorama en Islande, au Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand et au Festival du Film de Toronto.

Son premier film au cinéma s'intitule Les héros et reçoit un excellent accueil au Danemark.

En 1995, il forme le mouvement intitulé Dogme95 en compagnie de Lars von Trier, Kristian Levring, et Søren Kragh-Jacobsen. En accord avec les préceptes de Dogme95, Vinterberg écrit et réalise Festen, le premier des films du Dogme. Bien que l'ayant écrit et dirigé (il y campe également un petit rôle), il ne se crédite pas en tant que réalisateur au générique, et ce, conformément au manifeste du Dogme. Ce film gagne de nombreux prix, dont le Prix du jury au Festival de Cannes 1998.

En 2003, il dirige It's All About Love, film qu'il a écrit et produit lui-même. Tourné en langue anglaise, le film raconte une histoire d'amour située dans un futur proche et incertain et met en scène Joaquin Phoenix, Claire Danes, et Sean Penn. Il n'accueille qu'un succès très mitigé, tant du point de vue critique qu'auprès du public.

Son film suivant Dear Wendy, également en anglais, sur un scénario de Lars Von Trier, qui dépeint un groupe de jeunes pacifistes obsédés par les armes à feu, est un "flop", même au Danemark, où il ne vendit moins de 15 000 billets d'entrée. Le suivant, Un homme rentre chez lui, une comédie provinciale où un célèbre chanteur d'opéra retourne dans son village danois natal, est à nouveau un échec commercial.

En août 2008, Vinterberg tourne un clip vidéo pour la chanson The Day That Never Comes de l'album Death Magnetic du groupe Metallica.

En 2010, son film Submarino, un drame cette fois encore centré sur les déchirures familiales, plus précisément autour des enfances brisées, est sélectionné pour le 60ème festival du film de Berlin. En 2012, La Chasse entre en compétition officielle au Festival de Cannes 2012. L'acteur Mads Mikkelsen obtient le Prix d'interprétation masculine.

Filmographie :
Courts-métrages
1993 : Dernier round (Sidste omgang).
1995 : Le garcon qui marchait a reculons (Drengen der gik baglæns)
2008 Metallica: The Day That Never Comes.
Longs-métrages :

1990 Sneblind
  Avec : Dick Kaysø, Carl Quist Møller. 0h48.
   
1993 Slaget på tasken
  Téléfilm
   
1996 Les héros
  (De største helte)
   
1998 Festen
   
   
2000 The Third Lie

 

 
   
2000 D-dag - Niels-Henning

 

Téléfilm
   
2001 D-dag - Den færdige film

 

Téléfilm
   
2003 It's All About Love
   
   
2004 Dear Wendy
   
   
2007 Un homme rentre chez lui
   
   
2010 Submarino
   
   
2012 La chasse

(Jagten). Avec : Mads Mikkelsen (Lucas), Thomas Bo Larsen (Theo), Annika Wedderkopp (Klara), Lasse Fogelstrøm (Marcus). 1h51.

Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé une nouvelle petite amie, un nouveau travail et il s'applique à reconstruire sa relation avec Marcus, son fils adolescent. Mais quelque chose tourne mal. Presque rien. Une remarque en passant. Un mensonge fortuit. Et alors que la neige commence à tomber et que les lumières de Noël s'illuminent, le mensonge se répand comme un virus invisible. La stupeur et la méfiance se propagent et la petite communauté plonge dans l'hystérie collective, obligeant Lucas à se battre pour sauver sa vie et sa dignité.

   
   
   
   
   
Retour à la page d'accueil