1933

C'est la rentrée des classes dans un collège de province. Chahuts au dortoir, punitions traditionnelles, récréations, études houleuses... Trois pensionnaires préparent une révolte sous l'oeil complice d'un surveillant. Le prétexte : l'un des élèves qui a répondu trop vertement aux avances équivoques de son professeur de sciences naturelles est réprimandé par le Supérieur. Le complot est réalisé le soir même : les révoltés ligotent le surveillant sur son lit, et bombardent les autorités en pleine liesse, avant de s'enfuir par les toits.

Réalisé dans des conditions artisanales ce film qui devait d'abord s'intituler Les Cancres est un appel à la révolte contre le monde des adultes et l'éducation bourgeoise, ce qui lui valut d'être interdit à sa sortie en 1933. Interdiction qui fut maintenue jusqu'en 1945, limitant la diffusion du film aux séances de ciné-clubs. Jean Vigo offre là un film féroce et poétique qui est devenu un classique. "C'est tellement ma vie de gosse que j'ai hâte de faire autre chose" confia-t-il après le tournage.

 

Retour à la page d'accueil

Avec : Louis Lefèbvre , Gérard De Bédarieux , Constantin Kelber , Gilbert Pruchon , Du Verron , Robert Le Flon , Jean Dasté. 0h45.
Zéro de conduite