Jonas Trueba

Né en 1981
5 films
   
   
1

Né à Madrid le 30 novembre 1981, Jonás Trueba réalise son premier long-métrage Todas las canciones hablan de mí en 2010 pour lequel il est nommé pour le Goya du meilleur jeune realisateur. Suivront Los ilusos (2013) salué par la critique et le public après une tournée festivalière internationale, Los exiliados románticos (2015) Prix spécial du jury au festival de Malaga puis La reconquista (2016) présenté en sélection officielle au Festival de San Sébastián et lauréat du Prix Ojo Crítico 2016 décerné par la radio espagnole RNE.

Jonás est par ailleurs co-scénariste de Más pena que Gloria (2000) et Vete de mí (2005), tous deux réalisés par Víctor García León et de El baile de la Victoria (2009) réalisé par Fernando Trueba, nommé pour le Goya du meilleur scénario adapté. Il est également l’auteur de Las illusiones (éditions Periférica) ainsi que de plusieurs écrits sur le cinéma. Jonás jongle entre cinéma et enseignement. Il est membre depuis 2013 de l’équipe de Cine en Curso, un projet pédagogique autour du cinéma dans les écoles. Il réalise également depuis 2016 Quién lo impide, un projet d’approche cinématographique en plusieures parties, montré comme un « film en cours » destiné aux adolescents. Eva en août est son cinquième long-métrage.

Filmographie :

Courts-métrages

2000 : Cero en conciencia
2018 : Quién lo impide. Tú también lo has vivido ; Sólo somos; Si vamos 28, volvemos 28.

Longs-métrages :

2010 Todas las canciones hablan de mí
Avec : Oriol Vila (Ramiro), Bárbara Lennie (Andrea), Ramon Fontsere (Luismi), Bruno Bergonzini (Lucas). 1h47.

Un garçon qui essaie difficilement d'oublier une fille dont il vient de se séparer et qui revient dans chacun de ses souvenirs et quil sent que "toutes les chansons d'amour parlent de moi".

   
2013 Los ilusos

Avec : Francesco Carril (León), Aura Garrido (Sofia), Isabelle Stoffel (Lilian), Vito Sanz (Bruno). 1h33.

Léon est un cinéaste procrastinateur qui se laisse happer par des histoires futiles le détournant de ses projets. Ce rêveur ne fait concrètement rien de sa vie et semble attendre que quelque chose se passe et donne un sens à son existence.

   
2015 Les éxilés romantiques
(Los exiliados románticos). Avec : Vito Sanz (Vito), Luis E. Parés (Luis), Francesco Carril (Francesco), Renata Antonante (Renata), Vahina Giocante (Vahina), Lucía Perlado (Lucía), Isabelle Stoffel (Isabelle). 1h10.

Vito, Luis et Francesco sont trois amis espagnols d'une trentaine d'années qui voyagent en camionnette à Paris sans raison apparente, juste à la recherche de leurs amours anciennes, idylliques et pourtant éphémères, peut-être avec le seul but de se surprendre et de continuer à se sentir toujours vivant.

   
2016 La reconquête
(La reconquista). Avec : Francesco Carril (Olmo), Itsaso Arana (Manuela), Aura Garrido, Pablo Hoyos. 1h48.

Quinze ans après avoir vécu leur premier amour d’adolescents, Manuela et Olmo se retrouvent, comme ils se l’étaient promis. L’espace d’une soirée, dans la nuit madrilène hivernale, ils revivent leur histoire et nous plongeons avec eux dans leurs souvenirs de jeunesse, à l’époque légère du lycée, mais aussi dans leur réflexion mature d’adultes sur les sentiments et la conscience du temps.

   
2019 Eva en août
(La virgen de agosto). Avec Itsaso Arana (Eva), Vito Sanz (Agos), Isabelle Stoffel (Olka), Joe Manjón (Joe), María Herrador (María), Luis Alberto Heras (Luis) Mikele Urroz (Sofía), Simon Pritchard (Simon). 2h09.

Eva, 33 ans, décide de rester à Madrid pour le mois d’août, tandis que ses amis sont partis en vacances. Les jours s’écoulent dans une torpeur madrilène festive et joyeuse et sont autant d’opportunités de rencontres pour la jeune femme.