Né en 1955
20 films
   
   
   
 

Fernando Trueba a d'abord étudié l'image à la Faculté des Sciences de l'Information de Madrid avant de rédiger des critiques de cinéma pour divers quotidiens, dont El Pais, et de fonder son propre journal, Casablanca.

Il commence en réalisant plusieurs courts-métrages comiques ou documentaires entre 1974 et 1982, puis obtient son premier succès en 1980 avec un long-métrage, Opera Prima, exemple typique de "comédie madrilène". Résolument tourné vers la légèreté, il enchaîne plusieurs comédies sentimentales restées inédites en France, dans lesquelles jouent certaines des stars du cinéma espagnol en devenir comme Carmen Maura, Marisa Paredes ou Veronica Forque.

Ses plus gros succès d'alors s'intitulent Se infiel y no mires con quien (1985), pour lequel il utilise les recettes du vaudeville sophistiqué avec cependant moins d'ironie qu'un Pedro Almodovar, et L'Annee des lumieres (1986), chronique d'une adolescence durant l'après-guerre et également premier film de Trueba à connaître une sortie dans les salles françaises. C'est à cette période qu'il entreprend une fructueuse collaboration avec le producteur Andres Vicente Gomez.

En 1990, il tourne une co-production franco-espagnole, Le rêve du singe fou, et aborde un registre inhabituel pour lui : le thriller. Le film est peu apprécié, malgré ou à cause d'un casting des plus hétéroclites comprenant entre autres Jeff Goldblum, Anémone et Miranda Richardson. Cet échec est suivi d'un succès surprise, celui de Belle Epoque, charmante comédie romantique dont les vedettes sont Michel Galabru et une débutante nommée Penélope Cruz.

Fernando Trueba tente ensuite l'expérience américaine avec Two Much (1995), comédie burlesque mettant en scène un Antonio Banderas survolté, pris entre Melanie Griffith et Daryl Hannah. L'échec est encore une fois au rendez-vous, ce qui conduit le réalisateur à revenir en Europe. Il y tourne alors une nouvelle comédie avec Penelope Cruz, La Fille de tes rêves, puis alterne documentaires sur la scène musicale latino (comme Calle 54) et drames (Le sortilège de Shanghaï). Le Miracle de Candeal (2004), nous guide à travers l'univers de la musique brésilienne.

 

Filmographie :

Courts-métrages
1974 : Óscar y Carlos
1977 : Úrculo
1978 : En legítima defensa
1979 : Homenage à trois, El león enamorado
1982 : Óscar y Carlos 82.
2006 : Estrella Morente: Mujeres

Longs-métrages :

1980 Cousine, je taime
 

(Opera prima).

Matias est un journaliste divorcé de 25 ans qui essaie d'écrire un roman policier. Violeta, sa cousine, a 18 ans et étudie le violon. Tout les sépare mais ils tombent pourtant amoureux l'un de l'autre.

   
1982 Mientras el cuerpo aguante
  Documentaire
   
1984 Sal gorda
   
   
1985 Sé infiel y no mires con quién
  Comédie sarcastique et décontractée sur les complications engendrées entre divers personnages par une série de rendez-vous d'amours et d'affaires qui s'entrecroisent en un même jeu.
   
1986 L'année des lumières
 

(El año de las luces). Avec : Jorge Sanz (Manolo), Maribel Verdú (María Jesús), Verónica Forqué (Irene), Manuel Alexandre (Emilio), Rafaela Aparicio (Rafaela) 1h45.

En 1940, en Espagne, deux frères, Manolo, un adolescent de 16 ans, et Jesus, 8 ans, sont emmenés leur grand frère dans un sanatorium. Là-bas, Manolo vit ses premieres aventures amoureuses.

   
1989 Le rêve du singe fou
 

(El Sueño del mono loco). Avec : Jeff Goldblum (Dan Gillis), Miranda Richardson (Marilyn), Anémone (Marianne), Daniel Ceccaldi (Julien Legrand), Dexter Fletcher (Malcolm Greene). 1h40.

Dan Gilis, un scénariste américain vivant à Paris, vient d'être abandonné par son épouse et doit s'occuper de son fils, Danny. Legrand, un producteur à succès avec qui il a déjà collaboré dans le passé, lui commande un scénario et lui demande d'écrire quelque chose de non-conventionnel, avec Malcolm un réalisateur débutant. Gilis hésite, mais finit par céder devant l'insistance de Legrand et la personnalité du jeune metteur en scène...

   
1990 La mujer de tu vida : La mujer inesperada
  Téléfilm
   
1992 Belle époque

Avec : Penélope Cruz (Luz), Miriam Díaz Aroca (Clara (sous le nom Miriam Díaz-Aroca)), Gabino Diego (Juanito), Fernando Fernán Gómez (Manolo), Michel Galabru (Danglard) 1h49.

Espagne, printemps 1931. La monarchie touche à sa fin et une ère nouvelle se profile à l'horizon. Jeune déserteur, Fernando est recueilli par le vieux peintre Manolo. Alors que vient le jour où il doit quitter son protecteur, Fernando voit débarquer ses quatre filles qui arrivent de Madrid pour quelques jours. Il décide de rester.

   
1993 El trio en mi bemoll
  Téléfilm
   
1995 Two much

Avec : Antonio Banderas (Art Dodge), Melanie Griffith (Betty), Daryl Hannah (Liz Kerner), Danny Aiello (Gene), Joan Cusack (Gloria).1h57.

Art Dodge, ancien artiste qui a sacrifié sa carrière pour devenir agent d'artistes en devenir à qui il doit de l'argent, et préfère courir les jeunes femmes, tombe sur l'explosive et blonde Betty qui en tombe amoureuse et le pousse au mariage pour se débarrasser de son possessif et mafioso d'ex-mari. Mais la rencontre de la soeur, Liz, tout l'opposée de Betty et dont Art tombe rapidement amoureux, l'oblige à s'inventer un frère jumeau, Bart, tout l'opposé de lui, artiste intello qui saura peut-être séduire Liz...

   
1995 Lumière et compagnie
   
   
1996 L'enquête
 

Téléfilm de la série Lumière sur un massacre

   
1998 La fille de tes rêves

(La Niña de tus ojos). Avec : Penélope Cruz (Macarena Granada), Antonio Resines (Blas Fontiveros), Neus Asensi (Lucía Gandía), Jesús Bonilla (Bonilla), Loles León (Trini). 2h01.

1938, Guerre Civile en Espagne. Le cinéma est divisé en 2 camps mais les studios de Madrid et de Barcelone restent fidèles à la République. L'Allemagne invite des cinéastes à filmer 2 versions d'une comédie musicale andalouse à l'UFA. Ils filment le Berlin de Hitler. Heureux de laisser la guerre derrière eux, ils découvrent qu'ils n'y ont échappé que pour en trouver une autre et que l'hospitalité de Joseph Goebbels, n'est dû qu'aux charmes de l'actrice Macarena Granada, dès lors le doute s'installe...

   
2000 Calle 54

Documentaire avec : Tito Puente, Gato Barbieri, Cachao, Michel Camilo, Paquito D'Rivera (eux-mêmes). 1h45.

Une ode généreuse, à l'écart de toute tentation documentaire, à l'univers du jazz latino, avec des artistes d'origines diversess : Cuba, Porto Rico, Andalousie, Amérique du Sud. A travers une mosaïque de douze créations musicales filmées, qui finit par former une véritable fiction, un mélange de couleurs, de rythmes, de styles.

   
2002 Le sortilège de Shanghai

(El Embrujo De Shanghai). Avec : Fernando Tielve (Dani), Aida Folch (Susana), Ariadna Gil (Anita / Chen), Fernando Fernán Gómez (Capitaine Blay), Eduard Fernández (Forcat). 2h08.

En 1948, à Barcelone, le récit des aventures des apparitions et disparitions des maquis arrivant de l'autre côté de la frontière, sont la seule chose qui anime et apporte de l'espoir au climat sombre et triste de l'après-guerre. Celui de l'un de ces héros mythiques, embarqué à Shanghai pour accomplir une mission dangereuse entre des tueurs à gages, des fascistes et de belles femmes, donne un sens à la vie de deux adolescents, Dani et Susana. Assoiffés de nouvelles aventures, la réalité les réveillera de leur envoûtement.

   
2003 Blanco y negro
   
   
2004 Le miracle de Candeal

(El milagro de Candeal) Documentaire. Avec : Carlinhos Brown, Gilberto Gil, Bebo Valdés, Caetano Veloso, Marisa Monte (eux-mêmes). 2h06.

A Salvador de Bahia, ville brésillienne où la musique et les traditions africaines ont été préservées de la façon la plus pure, il existe un endroit unique : la favela de Candeal. Un homme, Carlinhos Brown, musicien à la renommée internationale et leader charismatique de la communauté a changé la destinée de cette favela en la transformant en un véritable lieu de vie, pépinière de musiciens de tout âges et modèle d'insertion sociale. Avec la musique pour seule arme et la ferme conviction que l'évolution sociale est toujours possible il mène depuis 20 ans différents projets visant à améliorer les conditions de vie des habitants. La venue de Bebo Valdés, célèbre pianiste cubain de 85 ans, qui rêvait depuis toujours de découvrir Bahia et de retrouver ses racines africaines, sera le fil conducteur d'une série de rencontres avec la communauté de Candeal et les musiciens bahianais proches de Carlinhos Brown : Caetano Veloso, Gilberto Gil, Marisa Monte, les Hips hop roots.

   
2009 El baile de la Victoria
  Avec : Ricardo Darín (Nicolás Vergara Grey), Abel Ayala (Ángel Santiago), Miranda Bodenhofer (Victoria Ponce), Ariadna Gil (Teresa Capriatti), Julio Jung (Alcaide Santoro), Mario Guerra (Wilson). 2h07.
   
2010 Chico & Rita

Avec les voix de Eman Xor Oña (Chico), Limara Meneses (Rita), Mario Guerra (Ramon), Estrella Morente (elle-même). 1h33.

Cuba, 1948. Chico, jeune pianiste talentueux, écoute les derniers airs de jazz venus d'Amérique, en rêvant de s'y faire un nom. De son côté, la belle et sauvage Rita essaie de gagner sa vie en chantant dans les clubs et les bals populaires, où sa voix captive toute l'assistance. Des bordels de la Havane à New York, en passant par Hollywood, Paris et Las Vegas, la musique et ses rythmes latinos vont les entraîner dans une histoire d'amour passionnée, à la poursuite de leurs rêves et de leur destinée.

   
2012 L'artiste et son modèle

(El artista y la modelo). Avec : Jean Rochefort (Marc Cros), Aida Folch (Mercè), Claudia Cardinale (Léa), Götz Otto (Werner). 1h45.

Eté 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole. Marc Cros, célèbre sculpteur, vit une retraite paisible avec sa femme. Fatigué de la vie et de la folie des hommes, il est à la recherche d’une inspiration nouvelle. En hébergeant une jeune espagnole échappée d’un camp de réfugiés, le vieil artiste découvre une nouvelle muse et retrouve le goût du travail..

   
   
   

Retour à la page d'accueil