La fille de d'Artagnan
1994

Pensionnaire d'un couvent en Périgord où elle fut jadis placée par son père, le fameux d'Artagnan, Éloïse assiste impuissante au meurtre de la mère supérieure, qui protégeait l'évasion d'un des esclaves noirs dont l'odieux duc de Crassac assure le trafic via l'Amérique. Décidée à venger ce crime, à travers lequel elle décèle la trace d'un complot contre le futur roi Louis XIV, elle se rend à Paris pour en alerter son père. Mais celui-ci, vieilli et en disgrâce, n'en a cure.

Elle se rend alors directement à la Cour, où Mazarin l'écoute puis la fait poursuivre afin de récupérer le message secret qu'elle disait avoir intercepté. Le document va s'avérer désespérément indéchiffrable... il ne s'agit en effet que d'un poème rédigé pour Éloïse par Quentin «la misère», pamphlétaire amoureux d'elle. Mazarin n'est toutefois pas dupe des intentions de Crassac, auprès de qui il délègue un émissaire, «le borgne». Éloïse retourne au couvent et y surprend l'âme damnée de Crassac, la «femme en rouge», alias Églantine de Rochefort. Les religieuses ont été enlevées et embarquées sur un galion en partance pour le Nouveau Monde.

C'est ce que vont découvrir d'Artagnan, finalement résolu à l'action, et ses anciens compagnons Porthos et Aramis, suivis de Quentin, après s'être introduits au château de Crassac, d'où est en train de s'évader «le borgne». En celui-ci ils ont la surprise de reconnaître Athos, qu'ils croyaient mort depuis longtemps. Les mousquetaires prennent le galion d'assaut et apprennent que Crassac et ses conjurés s'apprêtent à empoisonner le jeune Louis XIV, à la veille de son sacre. Éloïse, captive de Crassac, qui veut l'épouser, convainc Églantine de la libérer et de laisser à ses folles chimères le duc, qu'elle affronte elle-même en duel, avant l'arrivée des mousquetaires. La disgrâce prend fin pour d'Artagnan, qui peut accorder la main de sa fille à Quentin.

 

Riccardo Freda est retiré du tournage après avoir tourné les premières scènes, à la suite d'une mésentente avec le producteur Alain Sarde. Bertrand Tavernier reprend avec beaucoup d'entrain le projet de Freda.

 

Retour à la page d'accueil

Avec : Sophie Marceau (Eloïse), Philippe Noiret (D'Artagnan), Sami Frey (Aramis), Jean-Luc Bideau (Athos), Raoul Billerey (Porthos), Luigi Proietti (Mazarin), Claude Rich (Duc de Crassac). 2h09.

Genre : Film de Cape et d'épée