Autour de minuit
1986

New York, 1959. Dans une chambre sordide, Dale Turner, l'un des plus grands saxo-ténors de sa génération, miné par la pauvreté et l'alcool, se souvient de la gloire qui fut la sienne à Paris, quinze ans plus tôt. En compagnie de Buttercup, une amie qui lui sert d'imprésario, il s'installe à l'Hôtel de La Louisiane, dans le quartier de Saint-Germain! Dans une cave, le " Blue Note ", il rêve à un nouveau départ. Dehors, par le soupirail, Francis, à qui la découverte de Dale Turner a donné à l'âge de 13 ans une raison de vivre, écoute la musique de son idole. Chaque soir, il revient, au risque de perturber un peu plus Bérangère, sa petite fille, déjà ébranlée par le divorce de ses parents. Une nuit, Dale, à demi-ivre, aborde Francis et l'invite à boire un verre. Dès lors, une profonde amitié lie les deux hommes. Francis devient son confident, l'aide à s'en sortir; il va même jusqu'à l'héberger grâce à une importante somme d'argent que lui avance Sylvie, son ex-femme, et qui lui permet de déménager. Mais Dale continue à sombrer dans l'alcool. Francis est obligé de le récupérer, parfois au poste de police, parfois dans les hôpitaux. Il tente, sans trop y croire, de le raisonner. Dale, cependant, l'écoute. Il arrête de boire pour mieux se consacrer à sa musique. Pour l'anniversaire de Bérangère, Francis invite Dale, très touché, chez ses parents, à Lyon. C'est là, le long des quais, que Dale lui annonce que le moment de rentrer à New York est venu. Francis l'accompagne pour quelques jours. Il se prépare à prendre le chemin du retour vers la France avec l'espoir que Dale revienne. Mais usé par la vie, le prodigieux saxo meurt à l'hôpital.

 

Le film s'inspire de la vie de Lester Young, grand musicien de jazz, mais aussi de la véritable histoire d'une amitié qui a rapproché deux hommes, le jeune dessinateur français Francis Paudras et le pianiste Bud Powell, alors en pleine déchéance. "Pour faire ce film, précise Dexter Gordon, acteur principal mais aussi et surtout très grand jazzman, j'ai été un peu une sorte de délégué. (...) C'était très dur parce que j'avais mon peuple sur les épaules et j'avais l'impression d'être le porte-parole de Charlie Parker, de Lester Young, de Bud Powell et de tous les musiciens qui ont fait notre musique. J'ai raconté une tragédie et elle a le mérite d'être vraie." Le titre du film, "Round midnight", est celui d'un morceau composé par l'un des maîtres du be-bop, Thelonious Monk.

 

Retour à la page d'accueil

(Round Midnight). Avec : Dexter Gordon (Dale Turner), François Cluzet (Francis Borler), Gabrielle Haker (Berangere), Sandra Reaves-Phillips (Buttercup), Lonette McKee (Darcey Leigh), Christine Pascal (Sylvie), Herbie Hancock (Eddie Wayne). 2h13.
Genre : Film musical