(1923–2017)
56 films
   
   
1

Réalisateur prolifique d’une quarantaine de films conçus principalement au sein des studios de la Nikkatsu, et œuvrant surtout dans ce que l’on considère comme le cinéma de genre ou la série B, Seijun Suzuki fut tout du long de sa carrière immergé au sein de cadres commerciaux contraignants.

Le metteur en scène affilié à une maison de production est alors vu comme un simple employé, se devant de répondre à un cahier des charges défini par ses supérieurs hiérarchiques, dont l’ambition en terme de cinéma vise avant tout à créer des œuvres rentables économiquement, sans véritable souci de leur valeur artistique ou éthique. Loin des grands classiques japonais, qu’il considère pourtant comme ses maîtres, mais loin aussi de la nouvelle vague japonaise politisée et intransigeante vis-à-vis des systèmes de production, l’œuvre de Suzuki n’en reste pas moins d’un point de vue de l’inventivité formelle et de l’efficacité narrative d’une beauté et d’une richesse stupéfiantesRentré dans la firme en 1954, il met en scène son premier long métrage en 1956 avant d’être licencié en 1968 dans la foulée de la sortie de La marque du tueur, œuvre jugée trop incompréhensible et abstraite par sa direction.

Filmographie :

1956 Umi no junjô , Akuma no machi
1957 Ukigusa no yado , Hachijikan no kyôfu, Rajo to kenjû
1858 Ankokugai no bijo , Fumihazushita haru, Aoi chibusa, Kagenaki koe
1959 Rabu retâ (cm) , Ankoku no ryoken, Suppadaka no nenrei.
1960 'Jûsangô taihisen' yori: Sono gosôsha o nerae ; Kemono no nemuri ; Mikkô zero rain ; Subete ga kurutteru; Kutabare gurentai.
1961 : Tokyo naito ; Muteppo-daisho ; Sandanju no otoko ; Tôge o wataru wakai kaze ; Kaikyô, chi ni somete ; Hyakuman-doru o tatakidase.
1962 : Hai tiin yakuza ; Ore ni kaketa yatsura

1963 Crevez vermines - Détective bureau 2-3
   
   
1963 La jeunesse de la bête

 

 
   
1963 Akutarô

 

 
   
1963 Kantô mushuku

 

 
   
1964 Les fleurs et les vagues
   
   
1964 La barrière de chair
   
   
1964 Oretachi no chi ga yurusanai
   
   
1965 Histoire d'une prostituée
   
   
1965 Akutarô-den: Warui hoshi no shita demo
   
   
1965 La vie d'un tatoué
   
   
1966 Kawachi Karumen
   
   
1966 Le vagabond de Tokyo
  (Tôkyô nagaremono). Avec: Tetsuya Watari (Tetsuya 'Phoenix Tetsu' Hondo), Chieko Matsubara (Chiharu), Tamio Kawaji (Tatsuzo, Tla vipère), Hideaki Nitani (Kenji Aizawa), Eiji Gô (Tanaka), Tomoko Hamakawa (Mutsuko), Tsuyoshi Yoshida (Keiichi) Isao Tamagawa ( Umetani). 1h29.
   
1966 Elégie de la bagarre
   
   
1967 La marque du tueur

(Koroshi no rakuin). Avec : Jô Shishido (Gorô Hanada), Mariko Ogawa (Mami Hanada), Annu Mari (Misako), Kôji Nanbara (No. 1). 1h39.

Le tueur numéro 3 devient la cible de ses commanditaires après avoir raté un contrat. Alors qu’il se défait sans mal des hordes d’assassins envoyés à sa suite, il trouve le réconfort auprès de ses maitresses. Mais le défi ultime s’annonce quand le mystérieux tueur numéro 1, dont personne de vivant n’a jamais vu le visage, se met également à ses trousses.

   
1968 Aisaikun konban wa: Aru kettou
  Téléfilm
   
1969 Otoko no naka ni wa tori ga iru

 

 
   
1977 Hishu monogatari

 

 
   
1979 Ana no kiba

 

 
   
1980 Mélodie tzigane
   
   
1981 Kagerô-za
   
   
1983 Kazoku no sentaku
  Téléfilm
   
1985 Kapone oi ni naku
   
   
1985 Rupan sansei: Babiron no Ôgon densetsu

 

 
   
1991 Yumeji

 

 
   
1993 Kekkon

 

 
   
2001 Pisutoru opera
   
   
2005 Operetta tanuki goten