Le retour du fils prodigue
2002

Avec : Vittorio Vigneri (Spine), Enrico Achilli (Cataldo Chiesa), Aldo Fruttuosi (Ventura), Martina Gionfriddo (Carmela Graziadei). 0h30.

Spine se plaint d'être revenu et d'avoir été battu. Certes, dans la difficulté, en plein hiver, il s'était enfui avec la charrette et l'âne de la communauté. Mais, lorsqu'il était revenu, tous avaient manqué de charité envers lui.

Ventura raconte qu'il avait empêché Spine de conduire le nouveau camion de peur qu'il ne le vole à nouveau. Dans le combat, il avait découvert dans ses doublures beaucoup d'argent. Cet argent avait permis à la communauté de survivre encore un peu.

Spine se plaint du manque de sens de la fête de la communauté. Cet argent, il le cachait pour pouvoir l'offrir comme un cadeau tombé du ciel.

 

Le retour du fils prodigue a été réalisé à la demande du distributeur pour servir de complément de programme à Humiliés. Ce sont des prises non retenues dans Ouvriers et paysans qui ont été utilisées. Ce diktat du distributeur n'a pas plu à Jean-Marie Straub qui n'a pas souhaité que ce film figure dans l'intégrale DVD de son oeuvre.

Il y a pourtant une logique certaine à regrouper ces deux films. Ouvriers et paysans racontait le début de la communauté, sa phase ascendante avec la musique de Bach. Ce sont ici les difficultés qui sont narrées avec la musique de Varèse.

Jean-Luc Lacuve le 12/03/2009 après l'intervention de Philippe Lafosse au Café des Images.

 

Retour à la page d'accueil