2012

Dans un passé lointain, un vaisseau extraterrestre arrive sur Terre. Un être humanoïde y est déposé et s'y sacrifie en absorbant un liquide noir sous l'effet duquel son corps se désintègre, répandant son ADN dans un cours d'eau.

En 2089, les archéologues Elisabeth Shaw et son compagnon Charlie Holloway découvrent une peinture préhistorique en Écosse, représentant un humanoïde désignant six étoiles, peinture quasi-identique à des représentations picturales découvertes chez d'autres civilisations du monde. En 2093, une expédition scientifique est organisée par la société Weyland, qui envoie dix-sept membres à bord du vaisseau Prometheus jusqu'à une lune lointaine appelée LV-223, censée être l'endroit indiqué sur les images. Le voyage dure deux ans pendant lesquels l'androïde David surveille le vaisseau alors que l'équipage est en biostase. À l'approche de la destination, David réveille le reste de l'équipage. Shaw et Holloway leur expliquent le but du voyage : explorer une planète probablement peuplée d'extraterrestres qu'ils nomment les "Ingénieurs", qui seraient responsables de la création de l'humanité. Le vaisseau se pose près d'un immense dôme artificiel, et plusieurs membres de l'équipage explorent l'intérieur du bâtiment. Ils y trouvent le corps décapité d'un Ingénieur, mort deux mille ans plus tôt et une grande salle parsemée d'urnes, que domine une statue monumentale représentant une tête d'humanoïde, et des fresques étranges.

Une tempête qui approche les force à retourner au vaisseau. Shaw et Holloway emportent la tête de l'Ingénieur tandis qu'en cachette David emporte une urne dans un sac. Le géologue Fifield et le botaniste Milburn, perdus dans le temple, sont forcés d'y rester en attendant que la tempête se calme.

Sur le vaisseau, Shaw et la scientifique Ford étudient la tête. Un casque recouvre en fait une tête humanoïde de grande taille et Shaw découvre que son ADN est identique à celui de l'espèce humaine. Pendant ce temps, David ouvre l'urne pour y découvrir des fioles contenant un liquide noir. Sous les ordres d'un autre homme encore en biostase sur le vaisseau, David infecte Holloway avec le liquide noir. Celui-ci est despéré de ne pouvoir parler aux créateurs de l'humanité et c'est avec desespoir qu'il fait l'amour avec Elisabeth Shaw, elle-même désespérée d'être stérile.

Pendant ce temps au temple, Milburn est attaqué par une créature ressemblant à un serpent. Fifield coupe la créature en deux et est aspergé de son sang acide. Il tombe dans le liquide noir qui s'écoule des urnes. La créature s'introduit alors dans la bouche de Milburn, le tuant. Une fois la tempête dissipée, l'équipage retourne au temple et y trouve le corps de Milburn mutilé. Parti de son côté, David découvre ce qui semble être un vaisseau spatial contenant une carte stellaire désignant la Terre, ainsi que le corps en biostase d'un Ingénieur encore vivant. Holloway, infecté, est en proie à des crises et des convulsions. L'équipage retourne en hâte au vaisseau où, malgré les cris de Shaw, Holloway supplie Vickers de le tuer, ce qu'elle fait avec un lance-flammes.

Shaw se réveille ensuite à l'infirmerie, où elle découvre être enceinte malgré sa stérilité et bien qu'ayant passé deux années endormie. David lui apprend qu'il s'agit en fait d'une créature extraterrestre et veut la mettre de force en biostase pour ramener la créature en l'état sur Terre et l'étudier. Shaw parvient à s'échapper, et elle utilise une machine capable de procéder automatiquement à des opérations chirurgicales pour extraire par une césarienne sauvage une créature tentaculaire. En état de choc, Shaw découvre Peter Weyland, l'homme resté secrètement en biostase confiné dans les quartiers de Vickers (qui s'avère être sa fille). Il explique vouloir utiliser la technologie des Ingénieurs pour accéder à l'immortalité. Au même moment, le corps mutant de Fifield se présente devant le vaisseau, attaque l'équipage et tue un certain nombre de ses membres avant d'être lui-même abattu au lance-flammes par le capitaine Janek et son copilote. Janek suggère ensuite à Shaw que la planète a été utilisée par des Ingénieurs comme base militaire pour fabriquer leur arme biologique, le liquide noir, qui s'est retrourné contre eux.

Une nouvelle expédition est lancée par Weyland pour réveiller le dernier Ingénieur de sa biostase. Aussitôt fait, ignorant toute tentative de communication de la part des humains, celui-ci décapite David, tue Weyland et Ford ainsi que les autres personnes présentes. Seule Elisabeth Shaw s'échappe et regagne l'extérieur. Par radio, elle informe Janek et les pilotes Chance et Ravel que le vaisseau extraterrestre compte se rendre sur Terre pour exterminer l'humanité. Alors que Vickers ordonne aux pilotes de rentrer sur Terre, Shaw les convainc de détruire le vaisseau extraterrestre qui s'apprête à quitter la planète. Les pilotes se sacrifient en jetant le Prometheus contre le vaisseau extraterrestre tandis que Meredith Vickers ordonne à Janek d'éjecter son module de survie. Le vaisseau des Ingénieurs s'écrase alors au sol, tuant Vickers. Shaw est protégée par un rocher mais, à court d'oxygène, elle retourne à l'épave du module de survie de Vickers. Elle y retrouve la créature extraite précédemment de son ventre coincée dans une salle, ayant subi une croissance spectaculaire. L'Ingénieur survivant réapparaît et attaque Shaw qui ouvre alors une porte libérant la créature qui a le dessus sur l'Ingénieur. Shaw s'introduit ensuite dans le vaisseau écrasé pour récupérer les restes de David, toujours en fonctionnement qui lui a indiqué qu'il existe plusieurs vaisseaux sur la planète. Elle lui demande alors de la conduire aux autres vaisseaux pour enfin s'échapper de la planète LV-223 et rejoindre celle où vivent les Ingénieurs. Shaw veut comprendre pourquoi ils souhaitent détruire l'humanité après l'avoir créée.

Sur LV-223, le corps inanimé de l'Ingénieur dans l'épave du module de survie de Vickers se convulse...L'Alien s'extirpe de son thorax.

Quelques scènes d'horreur très réussies : David se prenant pour Peter O'Toole dans Lawrence d'Arabie, la césarienne sauvage, le combat entre l'ingénieur et l'alien. Mais aucune épaisseur romanesque, psychanalytique ou mythologique. Le rôle du père, mort du virus Ébola, la foi d'Elisabeth, les fresques de la grotte ou de la caverne sont sacrifiées. Il y a même une certaine incohérence de scénario : si, au début de l'humanité, les ingénieurs désignent LV-223, est-ce dans l'intention, déjà, de détruire ceux qu'ils ont à peine créés ? Le sacrifice de l'équipage pour sauver la terre apparait bien soudain et peu crédible.

La 3D renforce la beauté des paysages : l'étalement dans la profondeur de champ de la géographie terrienne, au début, ou des technologies multiples du vaisseau. Elle accentue aussi la profondeur des boyaux du dôme. Elle concourt donc à accentuer la vraisemblance de la situation de science-fiction. On note toutefois la maladresse connue de "l'effet figurine" due à la plongée lorsque, presque au tout début, l'un des archéologues se détourne pour appeler ses camarades en contrebas suite à la découverte d'Elisabeth. Pris en plongée depuis le haut du camp, l'archéologue apparait trop petit. Les personnages en amorce d'un autre, qui parle pris de face, donnent l'impression de former deux figurines plates étagées dans le plan.

Retour à la page d'accueil

Genre : Science fiction
Avec : Noomi Rapace (Elizabeth Shaw), Michael Fassbender (David), Charlize Theron (Meredith Vickers), Idris Elba (Janek), Guy Pearce (Peter Weyland), Logan Marshall-Green (Charlie Holloway), Sean Harris (Fifield), Rafe Spall (Millburn), Emun Elliott (Chance), Patrick Wilson (le père d'Elizabeth Shaw), Guy Pearce (Stannison). 2h04.
Prometheus