Le rayon vert
1986
Avec : Marie Rivière (Delphine), Rosette, Béatrice Romand, Carita, Vincent Gauthier.1h38.

C'est le 2 juillet que les projets de vacances de Delphine s'effondrent. Elle ne sait guère où aller, d'autant plus que ses amies sont déjà sur le point de partir avec leur petit copain. Le sien, Jean-Pierre, appartient déjà au passé, et puis elle se sait trop difficile pour que le destin lui en trouve un sur le chemin des vacances.

Une amie l'invite en Normandie; mais Delphine n'y reste que trois jours, préférant demeurer dans cette solitude que rien ne semble devoir égayer, comme l'annoncent son horoscope et cette carte à jouer qu'elle ramasse au hasard de ses promenades.

De retour à Paris, elle ne tient plus en place et décide de repartir. De son ex-fiancé, elle obtient les clés de son studio à La Plagne. A peine arrivée, Delphine rentre à Paris_ qu'elle quitte aussitôt pour Biarritz et la cohue estivale. Le soir venu, elle entend quelques vacanciers, dont un professeur, évoquer, à propos du soleil couchant et de son dernier rayon, le roman de Jules Verne, "Le Rayon vert".

Elle se lie d'amitié avec une jeune Scandinave, Léna, pour qui la vie n'est qu'un jeu. Mais son comportement est par trop opposé au sien. Trouvant refuge dans son ennui quotidien, Delphine est à nouveau sur le chemin du retour. Le 4 août, à la gare de Biarritz, elle fait la connaissance de Vincent, un jeune ébéniste. A l'amitié qui les rapproche, succèdent bientôt des sentiments plus profonds. Mais Delphine préfère attendre la fin de l'après-midi et le soleil couchant; ce moment où l'on perçoit à l'horizon cette vive et brève lueur verdâtre, cet instant où, selon la légende, les sentiments de l'un pour l'autre deviennent des certitudes. Après avoir aperçu le rayon vert à St-Jean-de-Luz en compagnie de Vincent, Delphine pourra enfin croire au bonheur.

"Ah ! que le temps vienne / Où les ceurs s'éprennent" (Rimbaud), il s'agit du cinquième film de la série Comédies et proverbes. Pour la première fois, Rohmer peint des gens de culture modeste. Pour la première fois, il demande à ses interprètes - sur un canevas précis, bien sûr - d'improviser leur texte. Enfin, il réserve la primeur de ce petit film, tourné en 16 mm, à Canal+, qui le diffuse trois jours avant sa sortie en salles.

Pour Claude-Marie Trémois : Le Rayon vert est la version ludique de Ma nuit chez Maud : dans les deux films, quelqu'un parie sur le "non", dans l'espoir de recevoir beaucoup plus quand, enfin, il dira "oui".

Mais, à la différence du narrateur de Ma nuit chez Maud, Delphine (Marie Rivière) serait sans doute bien en peine de citer Pascal. Ses vacances n'en seront pas moins une sorte d'itinéraire spirituel. Chacune de ses rencontres ressemble à une épreuve qu'elle doit surmonter. Car, pour la sauver de la solitude, chacun la pousse à se trahir elle-même. Mais Delphine pressent vaguement qu'elle doit rester fidèle à ce qu'elle est : une romantique qui croit au grand amour. Pour se guider, comme dans les jeux de piste, Delphine trouve des signes...

 

Test du DVD

Editeurs : Potemkine et Agnès B. Novembre 2013. 30 DVD et leur déclinaison blu-ray pour les 22 films restaurés HD. 200 €.

Digipack 15

Test du DVD

Editeur : Les films de ma vie, février 2009. Son mono d'origine. Format : 1,37. 10 €.

Test du DVD

Supplément :

  • Le film annonce
  • Eric Rohmer parle du Rayon vert

Retour à la page d'accueil

DVD
Genre : Comédie sentimentale