(1906-1976)
30 films
   
   
1
 

Cinéaste britannique né le 30 décembre 1906 à Londres. Destiné par sa famille à devenir fermier, il fait ses études à la King's School de Canterbury, mais se passionne très tôt pour le théâtre. Il débute à Londres en 1924 dans la troupe de Sybil Thorndyke, puis fait la connaissance du romancier Edgar Wallace pour lequel il va superviser les adaptations théâtrales de certains de ses romans. En 1932, à la mort de ce dernier, il devient directeur de dialogues, puis assistant réalisateur, avant de diriger son premier film en 1935, Midshipman easy, un "drame de la mer".

Il signe d'abord quelques films à petits budgets ("quota quickies"), puis acquiert certaine renommée avec Week-end (1938), une chronique intimiste, Sous le regard des étoiles (1939), un mélodrame social adapté de Cronin, Train de nuit pour Munich (1940), un film d'espionnage anti-nazi, et Le jeune Mr Pitt (1942), biographie d'un célèbre homme d'État britannique. Après avoir travaillé activement au Service Cinématographique des Armées durant la guerre, à des courts métrages d'entraînement ou de propagande, Carol Reed va devenir le plus important réalisateur britannique de l'après-guerre.

En signant un drame déchirant prenant pour cadre la lutte de l'Irlande contre la domination anglaise (Huit heures de sursis) et une captivante histoire criminelle centrée sur la personnalité d'un jeune enfant (Première désillusion).

Mais c'est surtout avec Le troisième homme, un constat amer de l'état du monde au sortir de la guerre et à la si célèbre musique, que Carol Reed va connaître la gloire internationale.

Toutefois, après une honorable adaptation de Joseph Conrad (Le banni des îles) et une tentative pour retrouver le succès du Troisième homme (L'homme de Berlin), sa carrière marque le pas.

En 1962, il commence le tournage des Révoltés du Bounty, mais il sera remplacé par Lewis Milestone à la suite d'un désaccord avec la production. Son dernier grand succès sera en 1968 Oliver !, transposition musicale de l'œuvre de Charles Dickens, qui collectera cinq Oscars.

Marié de 1943 à 1947 à l'actrice Diana Wynyard, puis à la comédienne Penelope Ward, ennobli en 1952, Carol Reed est mort le 26 avril 1976.



Filmographie :

1935

Mannequins de Paris
 

(It Happened in Paris, coréal avec Robert Wyler)

   

1935

Midshipman easy
   
   
1936 Laburnum crove

 

 
   
1936 L'homme aux cent voix

 

(Talk of the Devil).
   
1937 Who's your lady friend ?
   
   
1938 Week-end
 

(Bank Holiday)

Infirmière dans un hôpital londonien, Catherine Lawrence est bouleversée par la mort d'Ann Howard, décédée sur la table d'opération en donnant la vie à un fils. Le mari, Stephen Howard, qui semblait profondément épris, quitte l'hôpital en refusant de voir le bébé.

À la gare, Catherine retrouve Geoffrey, avec qui elle a projeté d'aller passer le week-end au bord de la mer. Dans la même station estivale de Bexborough, s'entrecroisent les destins de différents personnages : entre autres, Milly et son inséparable amie Doreen Richards, venue se présenter à un concours de beauté, auquel participe aussi miss Mayfair, la favorite de la presse, May et Arthur, un couple de Cockneys accompagnés de leurs trois enfants. Il n'y a plus de place dans les hôtels et tout le monde est contraint de dormir sur la plage. Toujours tourmentée par l'attitude désespérée d'Howard, Catherine se détache doucement de Geoffrey qui réussit, néanmoins, à trouver une chambre au Grand Hôtel. N'y tenant plus, Catherine le quitte pour rejoindre Londres de toute urgence, car elle ne parvient pas à joindre Howard, dont le combiné téléphonique est toujours décroché. Dans sa hâte, elle est partie sans argent et accepte de rejoindre la capitale dans la voiture du manager des " Follies ", qui s'est enfui avec la caisse. Sur la route, le voleur est appréhendé et Catherine, après avoir réussi à se disculper, arrive à temps à l'appartement d'Howard pour le sauver du suicide.


Pendant ce temps, Geoffrey a trouvé en la personne de Doreen, qui a renoncé à se présenter au titre de miss Angleterre, une âme compatissante pour le consoler.

   
1938 Penny paradise
   
   
1938 Climbing high
   
   
1939 A girl must live

 

 

   
1939 Sous le regard des étoiles

 

(The Stars Lock Down).
   
1940 Train de nuit pour Munich

(Night Train to Munich). Avec : Margaret Lockwood (Anna Bomasch), Rex Harrison (Gus Bennett), Paul Henreid (Karl Marsen (sous le nom Paul von Hernreid)), Basil Radford (Charters), Naunton Wayne (Caldicott), James Harcourt (Axel Bomasch), Felix Aylmer (Dr. John Fredericks), Wyndham Goldie (Charles Dryton), Roland Culver (Roberts), Eliot Makeham (Schwab)

Alors que son pays vient d'être envahi par les Nazis, le savant tchèque spécialiste en armement Axel Bomasch réussit à prendre un avion pour Londres. Mais sa fille Anna est arrêtée par la Gestapo et envoyée dans un camp de concentration. Elle y fait la connaissance d'un Sudète, Karl Marsen, avec lequel elle sympathise et qui finit par l'aider à s'évader. Réfugiée à son tour à Londres, Anna entre en contact avec son père. Mais Marsen, qui est réalité un agent nazi, localise l'endroit où Axel Bomasch réside et le fait enlever avec l'aide d'un chef de réseau d'espions, le docteur Fredericks.

Responsable de la sécurité du savant, Gus Bennett se rend à Berlin et, se faisant passer pour Ulrich Herzog, un officier de l'Intelligence Navale du Reich en mission, escorte Axel et sa fille dans le train qui les conduit à Munich en compagnie de Marsen. En cours de route, Marsen qui a des doutes sur la véritable identité de Herzog, contacte Berlin et obtient la preuve qu'il s'agit d'un imposteur. Par bonheur, deux Anglais en voyage en Allemagne et qui ont précisément pris le même train, Charters et Caldicott, réussissent à avertir Bennett du danger qui le guette.

Avec l'aide des deux Britanniques et alors que l'Angleterre vient de déclarer la guerre à l'Allemagne, Bennett réussit à mettre Marsen hors d'état de nuire. Dès leur arrivée en gare de Munich, ils se dirigent à toute vitesse vers la frontière suisse grâce à la voiture de la Gestapo prévue pour conduire le savant en lieu sûr. Ils passeront in extremis en pays neutre en téléphérique, après qu'une dure bataille rangée les ait opposés à Marsen et à ses hommes.

   
1940 The girl in the news
   
   
1941 Kipps
   
   
1941 Le jeune Mr Pitt
  (The Young Mr Pitt).
   
1944 L'héroïque parade
 

(The Way Ahead). Avec : David Niven (Jim Perry), Stanley Holloway (Ted Brewer), James Donald (Lloyd), John Laurie (Luke). 1h55

Une trentaine de civils est mobilisée au lendemain du désastre de Dunkerque et envoyée sur la base de Hacclesfield, où elle est affectée au régiment d'Infanterie Légère du Duke of Glendons, familièrement appelé D.O.G.S. Sous les ordres du lieutenant Jim Perry et du sergent Fletcher, sept d'entre eux vont apprendre le dur métier de soldat....

   
1945 La vraie gloire

 

(The True Clory). Coréalisé avec Carson Kanin.
   
1947 Huit heures de sursis

 

(Odd Man Out).

Au début du vingtième siècle, Johnny McQueen assure de hautes responsabilités dans l'organisation du Sinn Fein, qui combat activement pour l'indépendance de l'Irlande. Avec deux complices, il attaque une banque en plein jour pour se procurer des fonds nécessaires à la révolution. Mais affaibli par un long emprisonnement et blessé par un employé, il tue involontairement son agresseur, puis tombe de la voiture de ses compagnons. La police le recherche. Grièvement touché, Johnny erre seul la nuit dans les rues du port de Belfast.

Un camarade, Dennis, parvient à le rejoindre et se fait arrêter à sa place pour lui permettre de fuir. Deux infirmières le soignent puis le rejettent à la rue. Il se réfugie dans un fiacre et le cocher, involontairement lui fait franchir les barrages de police. Shell, un vagabond, l'amène dans l'atelier de Lukey, un artiste un peu fou qui veut à tout prix le peindre pour saisir dans ses yeux l'étincelle de la mort prochaine.

Kathleen, son amie, scandalisée par la lâcheté de ses complices qui l'abandonnent décide de rechercher seule le fugitif. Elle le retrouvera sur le quai alors qu'un petit caboteur s'apprête à l'embarquer. Mais la police a suivi la jeune fille... Les deux amants seront abattus devant les grilles du port qui les séparaient de la liberté.

   
1948 Première désillusion

 

(The Fallen Idol). Avec : Ralph Richardson (M. Baines), Michèle Morgan (Julie), Sonia Dresdel (Mme Baines), Bobby Henrey (Phillipe), Denis O'Dea (Inspecteur Crowe), Jack Hawkins (Détective Ames), Walter Fitzgerald (Docteur Fenton), Dandy Nichols (Mme Patterson), Joan Young (Mme Barrow). 1h34.

Le jeune Philippe, fils d'un ambassadeur, nourrit une grande admiration pour Baines, la majordome de son père. Baines semble avoir vécu quantité d'aventures extraordinaires. Ses parents s'absentant pour trois jours, Philippe espère se retrouver seul avec Baines, mais ce dernier, bien que marié, entretient des relations amoureuses avec une jeune française, Julie. Le soir, à l'ambassade, Philippe surprend Baines en compagnie de Julie. Quelques instants plus tard, Mme Baines se tue accidentellement en tombant de l'escalier. La police survient...

Persuadé de la culpabilité du majordome, Philippe s'enferre dans de naïfs mensonges pour tenter de le disculper; mais sa maladresse ne fait que renforcer les soupçons de la police. Quant à Baines, il se refuse à toute déclaration pour couvrir sa maîtresse. Au dernier moment, un indice minime, les traces de pas de Mme Baines dans de la terre fraîchement remuée, disculpera le majordome : la mort a bien été accidentelle. Mais Baines a profondément déçu Philippe.

   
1949 Le troisième homme

(The Third Man). Avec : Joseph Cotten (Holly Martins), Alida Valli (Anna Schmidt), Orson Welles (Harry Lime). 1h44.

La Vienne de l'immédiat après-guerre. Holly Martins, un minable écrivain américain est venu y retrouver son vieil ami Harry Lime. Mais ce dernier a été tué dans un bizarre accident de voiture alors que la police semblait beaucoup s'intéresser à lui...

   
1951 Le banni des îles
  (Out cast of the Islands).
   
1953 L'homme de Berlin
 

(The Man Between).

Susan Mallison est venue rendre visite à son frère Martin, médecin d'un centre de réfugiés à Berlin-Ouest. Martin est marié à une jeune allemande, Bettina. En accompagnant Bettina dans le secteur Est de la capitale, Susan fait la connaissance d'un personnage étrange, Ivo Kern, que Bettina présente comme un vieil ami. Ivo s'offre comme guide pour conduire la jeune fille. En réalité, Ivo est le mari légitime de Bettina qui le croyait mort. Agent d'espionnage de l'Est, Ivo profite de cette situation irrégulière pour obliger sa femme à travailler pour lui...Halendar, son chef, I'a chargé de kidnapper Olaf Kastner, le responsable d'un réseau d'évasion vers l'Ouest. Halendar décide d'enlever Bettina pour la contraindre à livrer Kastuer qui est un de ses amis. Mais les agents de l'Est se trompent et enlèvent Susan... Amoureux de la jeune fille, Ivo décide de la sauver. Toute la nuit, les deux fugitifs échappent aux recherches de la police. Au matin, ils tentent de passer la ligne de démarcation, cachés dans une camionnette de blanchisseur conduite par Kastner. Mais au poste de contrôle, Ivo est reconnu. Pour sauver Susan, Ivo se sacrifie : la camionnette parviendra à franchir le passage, mais Ivo sera tué par les gardes...

   
1955 L'enfant à la licorne
  (A Kid for Two Farthings).
   
1956 Trapèze

(Trapeze). Avec : Burt Lancaster (Mike Ribble), Tony Curtis (Tino Orsini), Gina Lollobrigida (Lola), Katy Jurado (Rosa)1h46.

Seul spécialiste du triple saut au trapèze, Mike Ribble a dû renoncer à sa carrière à la suite d'un accident. Tino Orsini, fils d'un célèbre trapéziste, réussit à convaincre Mike : ce dernier l'entraînera et il renouvellera son exploit. Mike retrouve peu à peu sa forme passée. Lola, artiste ambitieuse, réussit à se faire accepter par eux et devient leur partenaire....

   
1958 La clé

 

(The Key). Avec : William Holden (Capt. David Ross), Sophia Loren (Stella), Trevor Howard (Capt. Chris Ford), Oskar Homolka (Capitaine Van Dam), Kieron Moore (Kane), Bernard Lee (Commandant Wadlow), Beatrix Lehmann (la gouvernante). 2h14.

Un petit port de la côte britannique en 1941. Américain engagé dans l'armée canadienne, David Ross y débarque pour prendre le commandement d'un remorqueur chargé d'aller porter secours aux navires attaqués par les sous-marins allemands. La tâche est d'autant plus périlleuse que ces "brancardiers de la mer" ne disposent que d'un armement périmé. David retrouve son vieil ami Chris Ford, capitaine comme lui. La pénurie de logements contraint David à coucher dans un dortoir aménagé dans le sous-sol d'un hôtel minable. Chris, lui, partage un appartement avec la belle Stella dont le fiancé, Frank, a été tué en 1940, alors qu'ils allaient se marier. Depuis, plusieurs hommes se sont succédé pour habiter avec Stella. L'habitude a été prise pour chacun de faire un double de la clé de l'appartement et de la confier à un ami en cas de disparition prématurée. Chris est à son tour tué au cours d'une mission et David, à qui il avait confié la clé, prend sa place auprès de Stella. Mais la jeune femme, à son contact, se réveille de son apathie et tombe amoureuse de lui. Jusqu'au jour où David est appelé pour une mission suicide : un navire américain en difficulté a émis un SOS en clair, ce qui est contraire aux consignes de sécurité, et son appel a été entendu par les sous-marins ennemis. David parvient à proximité du navire lorsque son remorqueur est touché par le tir d'un sous-marin. Avant de couler, il parvient à éperonner le bâtiment encore en surface. Contre toute attente, David, qui a survécu, revient auprès de Stella. Mais, avant de partir, il avait confié la clé au taciturne Kane, l'ancien second de Chris. Déçue par son attitude, Stella a pris le train de Londres. David la retrouvera à bord et réussira à la convaincre que son amour était sincère.

   
1959 Notre agent à la Havane

(Our Man in Havana). Avec : Alec Guinness (Jim Wormold), Burl Ives (Dr. Hasselbacher), Maureen O'Hara (Beatrice Severn), Ernie Kovacs (Capt. Segura), Noel Coward (Hawthorne), Ralph Richardson ('C'), Jo Morrow (Milly Wormold), Grégoire Aslan (Cifuentes), Paul Rogers (Hubert Carter), Raymond Huntley (le Général). 1h51.

Modeste marchand d'aspirateurs à La Havane, Jim Wormald est contacté par Hawthorne, agent de l'Intelligence Service qui cherche un honorable correspondant dans la capitale cubaine. Afin de procurer à sa fille Milly une existence plus décente, Wormald accepte de devenir un espion.

Pour justifier les sommes colossales que lui envoie le quartier général de Londres, Jim en vient à s'inventer toute une vie dangereuse d'agent secret pour ses supérieurs hiérarchiques. C'est par l'entremise d'un complice imaginaire, le mystérieux capitaine Montez, qu'il adresse bientôt à Londres les plans d'une base secrète installée au cœur de Cuba et qui ressemble fort à une usine atomique. En réalité, Jim a tout simplement reproduit à une autre échelle les plans d'un aspirateur dont il a la vente exclusive ! Mais le contre-espionnage anglais est dupe et lui envoie bientôt une secrétaire, Béatrice, pour le seconder.

La farce tourne au drame : son meilleur ami, Hasselbacher, est assassiné et Wormald lui-même devient suspect aux yeux du redoutable capitaine Segura, le responsable de la sécurité du gouvernement cubain...

Effrayé par la tournure des événements, Wormald quitte La Havane avec sa fille, et vient tout avouer au quartier général des Services Secrets à Londres. Par peur du ridicule, ceux-ci étoufferont l'affaire et Wormald, nanti d'une importante somme d'argent, pourra filer le parfait amour avec Béatrice...

   
1963 Le deuxième homme
(The Running Man). Avec : Laurence Harvey (Rex Black), Lee Remick (Stella Black), Alan Bates (Stephen), Felix Aylmer (Parson), Eleanor Summerfield (Hilda Tanner). 1h43.
   
1965 L'extase et l'agonie

(The agony and the ecstasy). Avec : Charlton Heston (Michel-Ange), Rex Harrison (Jules II), Diane Cilento (la comtesse). 2h18.

Rome, 1508. Michel-Ange est chargé par le pape Jules II de peindre les fresques du plafond de la Chapelle Sixtine. Cédant tour à tour à la passion fébrile et au découragement, le peintre génial supporte mal le comportement despotique du pape. L’affrontement entre les deux grands hommes est inévitable...

   
1968 Oliver !

Avec : Ron Moody (Fagin), Shani Wallis (Nancy), Harry Secombe (M. Bumble), Mark Lester (Oliver Twist). 2h50.

Le jeune Oliver, dont la mère est morte en le mettant au monde, est pensionnaire de l'orphelinat géré par Mr Bumble. Pour s'être plaint du manque de nourriture, il est vendu à un entrepreneur de pompes funèbres. Maltraité par ses patrons, il s'enfuit - complètement perdu, il suit un gamin rencontré dans la rue, l'Arsouille qui le fait admettre dans une bande de pickpockets qu'exploite un escroc, Fagin...

   
1970 L'indien
  (Flap). Avec : Anthony Quinn (Flapping Eagle), Claude Akins (Lobo Jackson), Tony Bill (Eleven Snowflake), Shelley Winters (Dorothy Bluebell), Victor Jory (Wounded Bear Mr. Smith, Attorney at Law), Don Collier (Mike Lyons), Victor French (Sgt. Rafferty). 1h46.
   
1972 Sentimentalement vôtre
  (Follow Me). Avec : Mia Farrow (Belinda), Topol (Julian Cristoforou), Michael Jayston (Charles), Margaret Rawlings (Mrs. Sidley), Annette Crosbie (Miss Framer), Dudley Foster (Mr. Mayhew). 1h35.
   
   
   
   
Retour à la page d'accueil