né en 1967
18 films
   
   
4

Fils d'un biologiste et d'une professeure de français, François Ozon, aîné turbulent d'une famille de quatre enfants, reçoit une éducation catholique. S'il prend, adolescent, quelques cours de comédie, il s'oriente vite vers la mise en scène. Titulaire d'une maîtrise de cinéma à Paris I (avec pour professeurs Eric Rohmer et Joseph Morder), il tourne parallèlement à ses études des dizaines de films avec la caméra super-8 de son père. Intégrant le département réalisation de la Femis en 1990, il rédige une maîtrise sur Maurice Pialat et signe de nombreux courts métrages. C'est d'ailleurs grâce à ses courts (dont Une robe d'été, vision décomplexée de l'homosexualité, primée à Locarno et présentée à Cannes en 1996) qu'Ozon se fera un nom au sein du jeune cinéma français.

Soutenu par la maison de production Fidélité (créée par des amis de la Femis), il réalise en 1997 un moyen métrage, le dérangeant Regarde la mer, avant de passer au long un an plus tard avec Sitcom, jeu de massacre insolent et cruel qui se situe dans la droite lignée de ses courts métrages. Prolifique, Ozon impose rapidement un univers très personnel, flirtant avec le fantastique (Les amants criminels, 1999), et ne craignant pas la théâtralité - Gouttes d'eau sur pierres brûlantes, adaptation d'une pièce de Fassbinder avec Bernard Giraudeau et Ludivine Sagnier, alors inconnue. Si ses précédents longs métrages furent diversement accueillis, l'audacieux Ozon fait l'unanimité, auprès de la critique et du public, avec Sous le sable en 2001. Portrait d'une femme désemparée après la disparition de son mari, le film, qui marque le come-back éclatant de Charlotte Rampling, témoigne d'une science du casting qui ne se démentira pas.

Fort de ce succès, Ozon réunit le gratin du cinéma français (Deneuve, Huppert, Ardant, Béart) dans 8 femmes, whodunit kitsch et glamour, truffé de clins d’œil cinéphiles, qui triomphe au box-office. On retrouve son goût pour la manipulation et la stylisation dans Swimming pool, thriller présenté à Cannes en 2003, comme dans 5x2, récit à rebours de la désagrégation d'un couple, rythmé par des chansons italiennes. Celui qui a longtemps misé sur l'artifice ose le dépouillement avec Le temps qui reste, nouvelle réflexion sur le deuil, centrée - c'est une première - sur un personnage masculin. Soucieux de construire une œuvre et craignant de se répéter d'un film à l'autre, il se lance ensuite dans un mélo en costumes et en anglais, interprété par une quasi-inconnue, Angel, présenté en clôture de la Berlinale en 2007. Avec son dixième film, Ricky, la surprise est encore au rendez-vous, aussi bien côté casting (Alexandra Lamy en mère ouvrière) que côté scénario, puisqu'il est question d'un bébé doté d'un super-pouvoir.

Rythmé par une régulière cadence d'un film par an, il part une nouvelle fois là où on ne l'attend pas et construit avec son Refuge (2009) une émouvante réflexion sur l'amour et le deuil, portée par une Isabelle Carré méconnaissable. Mais ce film, au même titre que les deux précédents, ne rencontre pas le succès public escompté par les producteurs. L'année 2010 marque son retour aux commandes d'un projet aux ficelles imparables : un casting de prestige (Depardieu, Deneuve et Luchini notamment), un ton retrouvé de comédie sociale au vitriol et un accueil chaleureux à la Mostra vénitienne où son Potiche concourait en Compétition officielle. Après cet intermède plus léger, il retourne ensuite vers des zones ombrageuses avec Dans la maison, un thriller sombre dépeignant un jeu de manipulation malsain qui s'établit entre un prof de français (Luchini, à nouveau) et son élève.

Filmographie :

Courts-métrages:
1988 : Photo de famille, Les doigts dans le ventre
1990 : Mes parents un jour d'été
1991 : Une goutte de sang, Peau contre peau, Le trou madame, Deux plus un
1992 : Thomas reconstitué
1993 : Victor
1994 : Une rose entre nous, Action vérité
1995 : Jospin s'éclaire (documentaire)
1996 : Une robe d'été, L'homme idéal
1998 : Scènes de lit , X2000
2000 : La petite mort
2006 : Un lever de rideau
2007 : Quand la peur dévore l'âme

Longs-métrages :

1997 Regarde la mer

Avec : Sasha Hails (Sasha), Marina de Van (Tatiana), Samantha (Sioffra, le bébé), Paul Raoux (le mari de Sasha) et Nicolas Brevière (l'homme dans la forêt). 0h52.

Sasha, jeune anglaise, s'installe avec son bébé sur l'île d'Yeu en plein été, en attendant l'arrivée de son mari. Tatiana débarque dans le coin avec son sac à dos et sa tente. Elle s'installe dans le jardin de Sasha. Les rapports entre les deux femmes deviennent bien vite troubles et étranges...

   
1998 Sitcom

Avec : Evelyne Dandry (la mère), François Marthouret (le père), Marina de Van (Sophie), Adrien de Van (Nicolas), Stéphane Rideau (David). 1h25.

Une famille bourgeoise très classique vit en harmonie jusqu'au jour où le père, Jean, ingénieur, ramène à la maison un rat de laboratoire, mis en cage dans une pièce. Profitant du fait qu'une de ses amies a décommandé la soirée à laquelle elle devait la convier, la mère, Hélène, invite sa femme de ménage espagnole, la pimpante et fantasque Maria, et son mari camerounais Abdu.

Les discussions et manières convenues en pareil cas sont soudain troublées par l'aveu public de Nicolas, le fils, sérieux étudiant en droit : il est homosexuel. Toute retournée, Hélène est rassurée par la proposition d'Abdu, enseignant ayant l'habitude des adolescents, d'aller s'entretenir avec Nicolas dans sa chambre. Là, dans l'intimité, Abdu dévoile son torse et se montre plus initiateur qu'éducateur.

Sophie, la fille artiste, éprouve des difficultés dans sa relation avec David, au physique sensuel et primaire. Elle se jette par la fenêtre. Après un coma profond, elle restera paraplégique.

Quelques mois plus tard. Nicolas s'épanouit, fait du sport, Maria est comme chez elle et se montre arrogante avec Hélène. Handicapée, en chaise roulante, Sophie est désormais privée de tout plaisir avec David, qui se soumet pourtant à toutes les tentatives en ce sens, fussent-elles sadomasochistes.

Il se laisse consoler par Maria. Sophie survient, les prend en photo, promet de se venger et laisse David, malheureux, penser qu'elle ne l'aime plus. Elle se sent rejetée par sa mère qui, à ses yeux, n'a d'affection que pour Nicolas. Lequel passe le plus clair de son temps dans sa chambre, en compagnie de jeunes hommes venus là suite à une annonce. Jusque-là dépassée par les événements et lasse des démissions de son époux, Hélène réagit et décide d'assumer.

Allant d'abord à l'encontre de sa phobie pour les rats, elle franchit l'interdit et se blottit dans l'intimité de son fils, avant d'aller se confier à son psychothérapeute habituel. Sophie, quant à elle, songe à tester la virilité de son père. Est-ce donc le rat qui émet toutes ces ondes négatives sur la famille ? Jean fait cuire l'animal et le mange. N'est-il pas désormais lui-même l'incarnation du rat à abattre ?

   
1999 Les amants criminels

Avec : Natacha Régnier (Alice), Jérémie Rénier (Luc), Miki Manojlovic (L'homme de la forêt), Salim Kechiouche (Saïd), Yasmine Belmadi (Karim). 1h30.

Luc et Alice sont lycéens dans une ville du centre de la France. Comme preuve d'un amour qu'il semble par ailleurs avoir du mal à lui témoigner physiquement, la jeune fille demande à Luc son aide pour tuer Saïd, un camarade de classe. Une fois accompli l'acte horrible et douloureux dans les douches du gymnase où la victime s'entraînait à la boxe, les jeunes amants nettoient les lieux, fuient en voiture, vont se cacher dans une forêt profonde et y enterrent le corps.

Petit à petit, les raisons de leur acte sont révélées : Alice a prétendu avoir été violée et humiliée par Saïd et ses amis, qui ont pris des photos compromettantes ; il s'agissait pour elle de se venger en mettant Luc à l'épreuve avec cette histoire qui, elle l'avouera plus tard, est un mensonge.

Mais les jeunes criminels ne remarquent pas que, dans les bois, un homme les observe. Lorsqu'ils entrent dans une cabane qu'ils croient vide pour y voler de la nourriture, l'homme, un vagabond qui vit ici, les surprend et les séquestre dans la cave, où ils se retrouvent en compagnie... d'un cadavre : celui de Saïd, qui n'a pas fini de hanter ses deux meurtriers. Luc et Alice tentent d'amadouer leur geôlier, sans grand succès. Puis le garçon s'attire les bonnes grâces de l'homme des bois, qui le laisse en semi-liberté et le promène en laisse, comme un animal.

Alice, toujours prisonnière, comprend que l'adulte fait découvrir le plaisir au jeune homme, par ailleurs bien nourri par son maître. La nuit, Luc tente pourtant de faire parvenir de quoi manger à la pauvre Alice mais, quand il essaie de lui passer un couteau, l'homme s'en rend compte et renvoie le garçon à la cave.

Alice lui montre qu'une partie du corps de Saïd a disparu... Luc est extrait de la cave par l'homme qui, cette fois, le traite sans ménagement et le viole. Le couple parvient à fuir parce que l'homme le veut bien. Alice s'apprête à le tuer, Luc l'en empêche. Ils font l'amour en pleine forêt, près d'une cascade, entourés par tous les petits animaux des bois.

La police, qui les traquait, intervient. Révoltée jusqu'au bout, la fille refuse de se rendre et est abattue. Capturé sans ménagement, le garçon échange un dernier regard avec l'homme des bois, arrêté lui aussi.

   
2000 Gouttes d'eau sur pierres brûlantes

Avec : Bernard Giraudeau (Léopold), Malik Zidi (Franz), Ludivine Sagnier (Anna) et Anna Thomson (Véra). 1h30.

Allemagne, années 70. Leopold, un VRP quinquagénaire, rentre chez lui en compagnie d’un jeune étudiant, Franz. D’anodine, leur conversation tourne vite au jeu de séduction et Franz, pourtant fiancé à une jeune femme, Anna, se retrouve dans le lit de Leopold où ils exécutent un des fantasmes de Franz : nu sur le lit, celui-ci est surpris par un homme en imperméable.

Très vite, les deux hommes s’installent dans une relation de couple. Franz emménage chez Leopold et devient l’équivalent d’une épouse soumise aux humeurs d’un mari jamais satisfait. Nul ne trouve à redire à ce couple improbable et mal assorti où le plus âgé et le plus fruste impose sa vue sur la vie au plus jeune et au plus intelligent.

Mais leur relation se tend régulièrement, Franz se plaignant d’être négligé. Divergences, mésententes, disputent se succèdent à chacune de leurs retrouvailles. Alors que Leopold est parti pour son travail, Franz décide de le quitter. Avec Anna, il commence à empaqueter ses affaires. Mais Leopold revient à l’improviste. Il charme Anna et Franz lui-même ne semble plus si pressé.

À ce moment surgit Véra, dont on apprend que, jadis, elle changea de sexe par amour pour Leopold, afin de tenter de le retenir. Elle aussi est toujours sous le charme d’un Leopold qui reproduit sans cesse cette même relation de soumission et d’abandon. Lorsqu’il propose aux trois autres de faire l’amour à quatre, Franz refuse. Dans la salle de bain, il avale un tube de médicaments et va mourir seul dans le salon. Seule Véra semble bouleversée par sa mort. Elle tente d’ouvrir la fenêtre de cet appartement étouffant, mais celle-ci est bloquée…

   
2000 Sous le sable

Avec : Charlotte Rampling (Marie Drillon), Bruno Crémer (Jean Drillon), Jacques Nolot (Vincent), Alexandra Stewart (Amanda), Pierre Vernier (Gérard). 1h35.

Marie et Jean sont un couple aisé avec derrière eux vingt-cinq ans de vie commune. Chaque été, ils partent en vacances dans les Landes et rejoignent leur maison de campagne. Pourtant, cette année, il semble se passer quelque chose de particulier : le couple ne se parle pas et Jean s'enferme dans un mutisme inquiétant. Un après-midi, alors que Marie dort sur la plage, Jean s'éclipse après être parti se baigner. S'est-il noyé ? S'est-il enfui ? Marie se retrouve seule face à l'énigme de la disparition de l'homme de sa vie

   
2002 8 femmes

Avec : Catherine Deneuve (Gaby, la femme de Marcel), Isabelle Huppert (Augustine, la soeur de Gaby), Emmanuelle Béart (Louise, la bonne), Fanny Ardant (Pierrette, la soeur de Marcel), Virginie Ledoyen (Suzon, la fille de Gaby), Danielle Darrieux (Mamy, la mère de Gaby et d'Augustine), Firmine Richard (Madame Chanel, la cuisinière), Ludivine Sagnier (Catherine, la fille de Gaby et de Marcel). 1h43.

Années 50, une grande demeure bourgeoise, on se prépare à fêter Noël. Cependant, une découverte macabre bouleverse ce jour de fête...le maître de maison est retrouvé mort, assassiné dans son lit, un poignard planté dans le dos. Autour de lui, 8 femmes avec, chacune, un secret jalousement gardé, qu'il faut mettre à jour, car l'une d'entre elles est coupable. Mais qui ?

   
2003 Swimming pool

Avec : Charlotte Rampling (Sarah Morton), Ludivine Sagnier (Julie), Charles Dance (John Bosload), Marc Fayolle (Marcel, le gardien), Jean-Marie Lamour (Franck, le barman). 1h42.

Sarah Morton, auteur anglais de polars à succès, se rend en France dans le Luberon, dans la maison de son éditeur, pour se reposer et travailler. Mais une nuit, Julie, la fille française de ce dernier, débarque dans la demeure et vient perturber la quiétude de la romancière...

   
2004 5x2

Avec : Valeria Bruni Tedeschi (Marion), Stéphane Freiss (Gilles), Géraldine Pailhas (Valérie), Françoise Fabian (Monique), Michael Lonsdale (Bernard), Antoine Chappey (Christophe), Jean-Pol Brissart (Le juge). 1h30.

Cinq moments de la vie d'un couple d'aujourd'hui, de la séparation jusqu'à la rencontre.

   
2005 Le temps qui reste

Avec : Melvil Poupaud (Romain), Valeria Bruni Tedeschi (Jany), Jeanne Moreau (Laura), Daniel Duval (le père), Marie Rivière (la mère). 1h25.

Romain, un jeune photographe de 30 ans, apprend brutalement qu'il n'a plus que quelques mois à vivre.

   
2007 Angel

(The Real Life of Angel Deverell). Avec : Romola Garai (Angel Deverell), Lucy Russell (Nora), Michael Fassbender (Esmé). 2h14.

Angleterre, 1905. Angel Deverell, jeune écrivain prodige, connaît une ascension fulgurante et réalise ainsi le rêve de toute jeune fille : succès, gloire et amour. Mais n'est-ce pas trop pour une seule femme ?

   
2009 Ricky

Avec : Alexandra Lamy (Katie), Sergi López (Paco), Mélusine Mayance (Lisa), Arthur Peyret (Ricky), André Wilms (Le médecin). 1h30.

Quand Katie, une femme ordinaire, rencontre Paco, un homme ordinaire, quelque chose de magique et de miraculeux se produit : une histoire d'amour. De cette union naîtra un bébé extraordinaire : Ricky.

   
2009 Le refuge

Avec : Isabelle Carré (Mousse), Louis-Ronan Choisy (Paul), Pierre Louis-Calixte (Serge), Melvil Poupaud (Louis), Claire Vernet (La mère). 1h28.

Mousse et Louis sont jeunes, beaux et riches, ils s'aiment. Mais la drogue a envahi toute leur vie. Un jour, c'est l'overdose et Louis meurt. Mousse survit, mais elle apprend qu'elle est enceinte. Perdue, elle s'enfuit dans une maison loin de Paris. Quelques mois plus tard, le frère de Louis la rejoint dans son refuge.

   
2010 Potiche

Avec : Catherine Deneuve (Suzanne Pujol), Gérard Depardieu (Babin), Fabrice Luchini (Robert Pujol), Karin Viard (Nadège). 1h43.

En 1977, dans une province de la bourgeoisie française, Suzanne Pujol est l’épouse popote et soumise d’un riche industriel Robert Pujol. Il dirige son usine de parapluies d’une main de fer et s’avère aussi désagréable et despote avec ses ouvriers qu’avec ses enfants et sa femme, qu’il prend pour une potiche. À la suite d’une grève et d’une séquestration de son mari, Suzanne se retrouve à la direction de l’usine et se révèle à la surprise générale une femme de tête et d’action. Mais lorsque Robert rentre d’une cure de repos en pleine forme, tout se complique…

   
2012 Dans la maison

Avec : Fabrice Luchini (Germain), Ernst Umhauer (Claude Garcia), Kristin Scott Thomas (Jeanne), Emmanuelle Seigner (Esther). 1h45.

Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.

   
2013 Jeune et jolie

Avec : Marine Vacth (Isabelle), Géraldine Pailhas (Sylvie), Frédéric Pierrot (Patrick), Fantin Ravat (Victor), Johan Leysen (Georges), Charlotte Rampling (Alice). 1h35.

Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.

   
2014 Une nouvelle amie

Avec : Romain Duris (David / Virginia), Anaïs Demoustier (Claire), Raphaël Personnaz (Gilles), Isild Le Besco (Laura). 1h47.

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.

   
2016 Frantz
Avec : Pierre Niney (Adrien), Paula Beer (Anna), Ernst Stötzner (Hoffmeister), Marie Gruber (Magda), Johann von Bülow (Kreutz), Anton von Lucke (Frantz), Cyrielle Clair (Mère d'Adrien). 1h54.

Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville.

   
2017 L'amant double
Avec : Marine Vacth (Chloé), Jérémie Renier (Paul), Jacqueline Bisset (Mme Schenker), Dominique Reymond (La gynécologue), Myriam Boyer (Rose). 1h47.

Chloé, une jeune femme fragile et dépressive, entreprend une psychothérapie et tombe amoureuse de son psy, Paul. Quelques mois plus tard, ils s'installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité.