Un vieux médecin, célèbre et couvert d'honneurs, supporte de plus en plus difficilement sa déchéance physique. Son fils, docteur lui aussi, connaît la même renommée. Pour qu'il échappe à son tour à la décrépitude qui ne saurait tarder, le père lui recommande de se suicider. Devant les réticences de celui-ci, le vieil homme finit par passer à l'acte : il assassine son héritier et se tue lui-même. Le rideau tombe sur cette farce tragique.

Rideau, nous étions au théâtre et, dans une loge, un jeune dandy remarque Suzy dont il tombe passionnément amoureux. C'est la putain attitrée du tout Porto,"cocotte" sublimée par son regard fou d'amour et ses songes mélancoliques. Il ne pourra l'empêcher de mourir. Il confie à un ami son tourment avant que celui-ci ne raconte, un soir, la légende d'une jeune campagnarde solitaire, Fisalina aux dernières phalanges recouvertes d'or, partie un jour à la rencontre de la mythique Mort d'un fleuve. ...

Fisalina se sent prisonnière dans son village de montagne. Un jour, une magicienne la choisit pour lui succéder et lui transmet ses dons. Comme signe distinctif de cette passation de pouvoirs, la jeune campagnarde a désormais le bout des doigts en or. Mais les villageois voient en elle une sorcière et la chassent. Fisalina devient la " Mère du fleuve ", celle qui fera jaillir les eaux souterraines et qui attendra mille ans avant de léguer sa force à une autre élue.

Inquiètude se nourrit de trois genres de récit : théâtre, roman, récit mythique. Dans le premier, la pièce de théâtre de Prista Monteiro "Les Immortels", un viellard incite son fils à se tuer pour préserver sa part d'immortalité, se tuer n'est que tuer le monstre qui ne crée plus. En contre-point le déjeuner sur l'herbe, la barque sur l'eau avec la femme idéale.

Dans le second récit, la nouvelle D'Antonio Patricio "Suzy", un dandy fatigué succombe aux charmes de la putain attitrée du tout Porto : Suzy, "cocotte" sublimée par son regard fou d'amour et ses songes mélancoliques. Il confie à un ami son tourment avant que celui-ci ne raconte, un soir, la légende d'une jeune campagnarde solitaire aux dernières phalanges recouvertes d'or, fable sur la solitude et l'immortalité, d'après "La Mère d'un Fleuve" d'Agustina Bessa-Luis.

 

Retour à la page d'accueil

Inquiètude
(Inquietude). D'après "Os Imortais" de Helder Pristan Monteiro, "Suze" d'Antonio Patricio, "A mae de um rio" d'Agustina Bessa-Luis. Avec : Luis Miguel Cintra (le fils), José Pinto (le père), Isabel Ruth (Marta), Diego Doria (Le dandy), David Cordoso (L'ami), Leonor Silveira (Suzy), Leonor Baldaque (Fisalina), Irène papas (la Mère d'un fleuve). 1h50.
1998