(1933-2009)
67 films
   
   
5

Jean-Pierre Mokiejewski est né le 6 juillet 1933 à Nice. Sa date de naissance officielle a longtemps été le 6 juillet 1929. Dans ses mémoires (La longue marche, 2014), Jean-Pierre Mocky explique toutefois qu'il est né le 6 juillet 1933 et que l'état civil a été modifié par la suite. (1)

Franc-tireur du cinéma français, ardent défenseur du cinéma populaire, personnage fort en gueule, Jean-Pierre Mocky débute en tant qu'acteur dans le film Vive la Liberté, en 1946, mais ne devient véritablement célèbre qu'en interprétant le poète (non-crédité) d'Orphée (1949) de Jean Cocteau. Suivent, entres autres, son rôle d'Albert de Morcerf dans Le Comte de Monte-Cristo (1955), et celui de François Gérane dans La tête contre les murs de Georges Franju (1958), film dont il écrit le scénario et qu'il voulait à la base réaliser lui même. Au théâtre, on l'aperçoit également dans Le roi pêcheur, de Julien Gracq, en 1955.

Sa carrière de réalisateur commence en 1954, où il est le second assistant réalisateur de Luchino Visconti sur le plateau de Senso; puis en 1959 avec Les dragueurs, comédie légère racontant les déboires de deux hommes lors d'une nuit parisienne. Très tôt, il s'affirme en marge de la production traditionnelle en signant des oeuvres cyniques et pleines d'humour noir, passant au crible la télévision (La grande lessive, 1968), l'administration (Les compagnons de la marguerite, 1967), la presse (Un linceul n'a pas de poches, 1975), la crédulité et la candeur des foules (Le miraculé, 1987), ou la politique (Une nuit à l'Assemblée nationale, 1988, et surtout Snobs ! en 1962).

Scénariste de ses films, il donne tout au long de sa carrière la part belle à Jean Poiret, et à Michel Serrault, ses acteurs fétiches. Après un détour par le fantastique (Litan en 1982), il signe l'un de ses meilleurs long-métrages avec la comédie policière Y a-t-il un Francais dans la salle ? (1982), sorte de satire complexe sur la corruption des médias, de la politique, et de la police, par ailleurs basée sur l'oeuvre éponyme de Frédéric Dard. Avec A mort l'arbitre ! l'année suivante, il reste dans le registre de la veine comique en dénonçant avec férocité le monde du football. Cette même décennie, il signe des films difficilement exploitables, comme Les saisons du plaisir, dans lequel Jacqueline Maillan campe une vieille fille aux moeurs légères.

Les années 1990-2000 sont marquées par de nombreuses vicissitudes pour le cinéaste. Alors que le public le suit de moins en moins, il a de plus en plus de mal à financer ses films. Il s'endette aussi lourdement en tentant de sauver son cinéma Le Brady, antre mythique du cinéma fantastique jadis fréquenté par François Truffaut. Si, en 2001, il réalise, scénarise, et s'octroie le premier rôle dans Les araignées de la nuit et La bête de miséricorde, les films sont des échecs cuisants en salle. Avec Le furet (2003) puis Grabuge ! (2005), il se consacre exclusivement à la réalisation et retrouve son complice Michel Serrault, avec qui il scelle sa dixième collaboration.

Auteur de 67 films pour le cinéma (dont un posthume) et de 65 courts-métrages ou téléfilms (dont les 52 épisodes de Myster Mocky présente), Jean-Pierre Mocky meurt le 8 août 2019.

(1) Dans son ouvrage, La longue marche, publiée en 2014. Jean-Pierre Mocky apporte plus de détails sur sa date de naissance : « Pour en revenir à la confusion sur mon âge, je n’avais que sept ans lorsque la France perdit “la drôle de guerre”. Nice était encore en zone libre, mais mon père se méfiait. Il ne pensait plus qu’à me faire rallier l’Afrique du Nord. Mais un enfant de moins de 10 ans ne pouvait prendre le bateau tout seul. Comme mon parrain travaillait à l’état civil de la mairie de Nice, mon père lui demanda de falsifier ma date de naissance pour que je puisse embarquer pour l’Algérie. Ce qui fut fait dans les règles de l’art. Mon parrain était un virtuose en la matière. Incroyable ! Depuis ce jour, mes papiers indiquent que je suis né trois ans et demi plus tôt, en 1929. »

A la mairie de Nice, on affirme que le seul acte de naissance portant le nom de Jean-Pierre Mocky est daté du 6 juillet 1929. Mais la municipalité se veut prudente en affirmant qu’il est impossible de savoir s’il s’agit d’un acte falsifié. La mairie ajoute que cette date figure aussi sur le premier acte de mariage de Jean-Pierre Mocky, célébré à Nice. Un mariage qui prête lui aussi à confusion : le réalisateur a affirmé s’être marié à l’âge de 13 ans avec Sylviane, la fille d’une comtesse polonaise, tombée enceinte de lui. « Nous nous sommes mariés en 1946, avec dîner au Casino de Nice mais sans photo : elle était ronde comme un ballon, il fallait la cacher. » La mairie de Nice indique que sa première épouse se prénommait Monique, et qu’il l’a épousé en 1947 selon l’acte de mariage.

On ne saura donc jamais si Jean-Pierre Mocky a choisi d’enjoliver son histoire pour construire sa légende, ou si cette falsification administrative est bien survenue.

Filmographie :

courts-métrages et téléfilms :

1983 : Lettre d'un cinéaste: Le mystère Mocky
1985 : Drôle de festival
1987 : Nice Is Nice
1988 : Méliès 88: Gulliver, Enduro party (Téléfilm)
1989 : Vingt p'tites tours
1991 : 7A Paris magazine commercial
2010 : Colère
2007 : Myster Mocky présente, saison 1 : Le diable en embuscade, La vérité qui tue, Dis-moi qui tu hais, La méthode Barnol.
2008 : Myster Mocky présente, saison 2 : Un éléphant dans un magasin de porcelaine, Le jour de l'exécution, La clinique opale, Service rendu, Morts sur commande, Des témoins de choix, L'énergumène, Le farceur, Chantage à domicile, Dans le lac, Cellule insonorisée.
2009 : Myster Mocky présente, saison 3 : La cadillac, Sauvetage, Haine mortelle Ultime bobine, L'aide, Martha in mémoriam, Meurtre entre amies, De quoi mourir de rire, La voix de sa conscience, Un risque à courir, Le voisin de cellule, Une si gentille serveuse.
2012 : Chapeau, 2 bis, rue du Conservatoire
2013 : Myster Mocky présente, saison 4 : Alibi en chaîne,Trop froide, Deux coeurs solitaires, Les nains, Demande en mariag, La mélodie qui tue, Le don d'Iris, La curiosité qui tue, Auto-stop, Derrière la porte close, Aveux publics, Une tombe de trop, La main du destin, Sursis pour un assassin.
2015 : Le rustre et le juge, Le magicien et les siamois, Agafia
2018 : Myster Mocky présente, saison 5 : Un tour en voiture, Suspect numéro 1 , Un rôle en or.
2019 : Myster Mocky présente, saison 6 : La femme docteur, Une retraite paisible, Modus operandi, La preuve par neuf, Un vrai massacre, A Couteau tiré, Échec aux dames, Un verre de trop.

1959 Les dragueurs

Avec : Jacques Charrier (Freddy), Charles Aznavour (Joseph Bouvier), Anouk Aimée (Jeanne), Nicole Berger (Françoise), Estella Blain (Sylviane), Dany Carrel (Dadou). 1h18.

Un samedi soir, Freddy et Joseph, deux jeunes gens se rencontrent par hasard sur les quais de la Seine, tandis qu'ils cherchent à "draguer" une fille. Freddy, un décorateur, est le plus déluré des deux; il prétend avoir déjà une certaine expérience des femmes et de la manière de les conquérir. Sa formule préférée pour les accoster : "Fiancée, amoureuse, libre ?" Il espère toujours trouver "la femme idéale". Joseph, quant à lui, est un modeste employé de banque : il rêve de posséder une femme, un foyer, des enfants. Tous deux partent "draguer" dans la vieille voiture de Freddy. Ils feront de nombreuses rencontres : aux Invalides, où Denise se révèle n'être qu'une "dragueuse"; à Saint-Germain-des-Prés, dans un bar, avec Sylviane et Dadou. Après les Champs-Élysées, les voici à Montmartre, avec Ingrid et Monica, deux Suédoises, où Freddy découvre Jeanne, "la femme idéale" qu'il attend. Mais Jeanne, qui est très belle, est infirme - elle a un pied-bot - et Freddy la laisse s'éloigner. Dans une surprise-partie de Passy, Freddy fait la connaissance de la séduisante Ghislaine, une femme du monde tombée, malgré elle, dans la débauche, et Joseph celle de Françoise, une timide infirmière égarée dans ce milieu. Et tandis que Françoise accepte de suivre Joseph, Freddy se détache de Ghislaine et repart, seul.

   
1960 Un couple

Avec : Juliette Mayniel (Anne), Jean Kosta (Pierre), Francis Blanche (M. Gratteloup), Véronique Nordey (Véronique), Christian Duvaleix (Alex), Nadine Basile (Clara). 1h23.

Pierre, décorateur dans une fabrique de jouets, est marié avec Anne depuis trois ans. Exigeant entre eux un amour absolu et s'apercevant que leur entente physique n'est plus aussi parfaite qu'au début, ils décident un soir de se séparer. Meurtrie, Anne rentre chez elle tandis que Pierre se laisse entraîner par son patron, M. Gratteloup, qui se console des infidélités de son épouse par des aventures faciles. Cependant, Pierre est incapable de tromper Anne, en particulier avec Véronique, une collègue de travail. Le lendemain, il retrouve sa femme dans une soirée donnée par des amis où se trouvent d'autres couples, beaucoup plus mal assortis que le leur: tel celui formé par Clara - la sœur d'Anne - avec son mari Alex. Réconciliés, Pierre et Anne vont passer quelques jours aux sports d'hiver. Cette trêve leur rend le bonheur. Pierre veut quitter son milieu pour aller vivre au loin avec Anne. Mais il hésite, la faille subsiste entre eux. Pierre flirte avec Véronique pendant qu'Anne se laisse séduire par un Don Juan du voisinage et réalise qu'elle peut aimer un autre homme que son mari. Elle prend alors la décision de quitter celui-ci. Pierre la laisse partir...

   
1962 Snobs !

Avec : Francis Blanche (Morloch), Elina Labourdette (Mme de Saint-Aigne), Véronique Nordey (Sarah), Christian Alers (Libou), Pierre Dac (Général Costa), Jacques Dufilho (Lambotte & son frère) 1h30.

Le directeur d'une compagnie laitière s'est noyé dans une cuve de lait. Les quatre successeurs potentiels vont se disputer le poste par tous les moyens : s'attirer les faveurs des politiciens pour l'un, du clergé pour l'autre, provoquer le scandale ou encore se servir de la ruse, tous les coups sont permis pour arriver à ses fins.

   
1963 Les vierges

Avec : Charles Aznavour (Berthet), Gérard Blain (Xavier de Brétevielle), Jean Poiret (Le banquier Marchaix), Johnny Monteilhet (Mickey), Francis Blanche (M. de Brétevielle), Charles Belmont (François). 1h32.

L'histoire du premier amour de cinq adolescentes, de tempérament, d'éducation et de milieu social différents :

- Marie-Claude, effrontée et amorale, courtisée par deux " dragueurs ", François et Rémy, se donnera à un inconnu rencontré dans une fête foraine...
- Geneviève, la fille du banquier Marchaix, droite et réservée, épouse Robert. Lors de sa nuit de noces, la maladresse de son mari lui révèlera la réalité physique de l'amour, lui laissant un sentiment de dégoût...
- Christine, sans scrupules, fiancée à Xavier - un noble stupide, employé de Marchaix - fera croire à celui-ci qu'elle s'est sacrifiée pour sa carrière en se donnant au banquier, alors qu'elle a passé une nuit d'amour avec le peintre qu'elle aime...
- Sophie, étourdie, aime et est aimée de Mickey, un jeune plombier. Tous deux cherchent, en vain, l'endroit où ils pourraient se livrer aux jeux de l'amour...
- Nora, tendre et passionnée, est amoureuse de Berthet, le directeur du laboratoire où elle est employée, un quadragénaire qui l'aime à la folie. Mais celui-ci veut la respecter jusqu'au mariage, après son divorce. Croyant que sa virginité est l'obstacle qui les sépare, elle se donnera au premier venu. L'apprenant, Berthet se détournera d'elle.

   
1963 Un drôle de paroissien

Avec : Bourvil (Georges Lachaunaye), Francis Blanche (Inspecteur Chef Cucherat), Jean Poiret (Raoul), Jean Yonnel (Lachesnaye Bridoux), Jean Tissier (Bridoux), Véronique Nordey (Françoise). 1h32.

Dans la famille Lachesnaye, la tradition est de ne pas travailler. Georges, le dernier du nom, s'y refuse également et, à la veille d'être expulsé de leur appartement, il a une idée : piller les troncs d'église. Petit à petit, la famille retrouve un bon train de vie. Mais l'inspecteur Bridoux, chargé de la surveillance des églises, enquête...

   
1964 La grande frousse

Avec : Bourvil (Inspecteur Simon Triquet), Jean-Louis Barrault (Douve), Francis Blanche (Franqui), Victor Francen (Docteur Clabert), Jean Poiret (Loupiac), Raymond Rouleau (Chabriant). 1h35.

Simon Triquet est un policier débonnaire qui arrête bien malgré lui un dangereux criminel qui est condamné à mort. Triquet est loin d'être fait pour le métier de policier, et se sent bourré de remords. Il l'est d'avantage, lorsque le fou dangereux s'échappe...

   
1966 La bourse et la vie

Avec : Heinz Rühmann (Henry Schmidt), Fernandel (Charles Migue), Jean Poiret (Lucien Pélépan), Marilù Tolo (Violette), Jean Carmet (Le curé), André Gabriello (Pierre Robinhoude).

Spéculateurs malchanceux, les frères Robinroude ont fait perdre dix millions à Monsieur Pélépan, directeur d'une société toulousaine. Or, celui-ci doit rendre cet argent à un notaire. Il charge donc deux employés d'aller à Paris pour récupérer une somme équivalante. Mais une série de malentendus va compromettre ce voyage.

   
1967 Les compagnons de la marguerite

Avec : Claude Rich (Jean-Louis Matouzec, dit 'Matou'), Michel Serrault (L'inspecteur Papin/Inspecteur Papin), Francis Blanche (L'inspecteur Maurice Leloup), Paola Pitagora (Martine Leloup), Catherine Rich (Françoise Matouzec (sous le nom Catherine Darcy)), Roland Dubillard (Flamand). 1h30.

Bien décidé à se séparer de sa femme, Jean-Louis Matouzec falsifie le registre d'état civil. Il passe une annonce afin de faire la même chose pour ceux qui se trouvent mal mariés. Intrigué par cette annonce, l'inspecteur Leloup y répond. C'est ainsi qu'il se retrouve marié à Mme Matouzec. La corporation Les Compagnons de la Marguerite nait.

   
1968 La grande lessive

Avec : Bourvil (Armand Saint-Just), Francis Blanche (Docteur Loupiac), Roland Dubillard (Missenard), Jean Tissier (Benjamin), Michael Lonsdale (Delaroche (sous le nom Michel Lonsdale)), René-Jean Chauffard (Commissaire Aiglefin). 1h30.

Saint-Just, professeur dans un lycée, se révolte contre l'abus de la télévision chez les parents de ses élèves. Avec deux collègues, ils grimpent sur les toîts et détruisent toutes les antennes. Après l'intervention de la brigade radiophonique, les trois hommes sont reçus à l'Elysée où ils espèrent bien se faire entendre

   
1970 L'étalon

Avec : Bourvil (William Chaminade), Francis Blanche (Dupuis), Jacques Legras (Pointard), René-Jean Chauffard (Finus (sous le nom R.J. Chauffard)), Noëlle Leiris (Nelly Pointard), Marcel Pérès (Moursson). 1h30.

Chaminade crée une entreprise qui permet aux femmes délaissées par leurs maris d'assouvir leurs appétits sexuels en compagnie d'un CRS. La société connait un réel succès et une loi est votée obligeant les militaires a servir d'étalon auprès de toutes les femmes qui en feront la demande, sauvant ainsi de nombreux mariages.

   
1970 Solo

Avec : Jean-Pierre Mocky (Vincent Cabral), Anne Deleuze (Annabel), Dennis Le Guillou (Virgile Cabral), Henri Poirier (Verdier). 1h29.

Lors de ses voyages, Vincent Cabral, un violoniste, livre des bijoux voles à des receleurs. Virgile, son frère, appartient à un groupe d'anarchistes qui veut bannir les bourgeois et assassiner plusieurs personnes....

   
1971 L'Albatros

Avec : Jean-Pierre Mocky (Stef Tassel), Marion Game (Paula Cavalier), André Le Gall (Le conseiller Lucien Grimm), Paul Müller (Le président Ernest Cavalier), René-Jean Chauffard (Comissaire Gaber), Francis Terzian (Le motard Martial). 1h32.

Steff Tassel s'évade de prison et prend en otage Paula, tout en ignorant qu'elle est la fille d'un candidat politique. Une poursuite s'engage mais Paula, amoureuse de Steff, l'aide à passer la frontière. Elle est arrêtée et emprisonnée. Steff tente de la délivrer mais la police encercle la prison.

   
1972 Chut !
 

Avec : Jacques Dufilho (Fritz Ducharrel), Michael Lonsdale (Sergel), Henri Poirier (L'avocat), Maurice Vallier (Henri Butin), Guy D'Avout (Le député), Philippe Castelli (Le ministre). 1h28.

Fritz Ducharrel récolte l'argent de milliers d'épargnants pour la souscription d'une Caution foncière. Très vite, il s'aperçoit qu'un scandale immobilier va éclater autour de cette affaire et met tout en oeuvre pour récupérer l'argent...

   
1974 L'ombre d'une chance
 

Avec : Jean-Pierre Mocky (Mathias Caral), Robert Benoit (Michel Caral), Jenny Arasse (Sandra), Agnès Desroches (Huguette), Marianne Eggerickx (Odile), Roger Lumont (Burnous). 1h35.

A quarante ans, Mathias a quitté son emploi d'ingénieur pour devenir brocanteur et vit avec Sandra. Un jour, son fils Michel vient s'installer chez lui avec Odile, sa fiancée. Celle-ci s'éprend de Mathias et tente de le séduire. Jaloux, Michel tire sur son père. Avant de mourir, celui-ci maquille ce crime en suicide.

   
1974 Un linceul n'a pas de poches

Avec : Jean-Pierre Mocky (Michel Dolannes), Myriam Mézières (Mira Barnowski), Jean Carmet (Comiissaire Bude), Michel Constantin (Culli), Michel Serrault (Justin Blesh), Marisa Muxen (Liliane Blesh). 2h15.

Dans le journal qu'il vient de créer, le journaliste Dolannes dénonce toutes les magouilles et scandales qui surviennent dans sa ville. Mais le jour où il dénonce le crime homosexuel du maire socialiste, il est abattu par un inconnu dans une impasse juste avant la parution du journal.

   
1975 L'Ibis rouge

Avec : Michel Simon (Zizi), Michel Serrault (Jérémie), Michel Galabru (Raymond Viliers), Jean Le Poulain (Margos), Evelyne Buyle (Evelyne Viliers), Karen Nielsen (Sophie). 1h30.

Jérémie est un malade mental qui étrangle les femmes avec son écharpe brodée d'un ibis rouge. Raymond, un alcoolique et joueur invétéré, tente de soustraire de l'argent à Evelyne, son épouse, qui refuse. Pour se venger, il demande à Jérémie de l'assassiner. Mais celui-ci s'éprend de la jeune femme.

   
1977 Le roi des bricoleurs

Avec : Sim (Malju), Michel Serrault (Bordin), Pierre Bolo (Goumic), Paulette Frantz (Anne Goumic), Michel Francini (Le ministre Duchâtel), Jacques Legras (Sirop). 1h20.

Goumic et Malju héritent d'une maison délabrée. Ils décident de la restaurer afin de la vendre. Mais ils se heurtent à Bordin, l'entrepreneur, très intéressé par la maison. Grâce à des amis bricoleurs, Goumic et Malju parviennent à remêttre la maison en état et à la vendre.

   
1978 Le témoin
 

Avec : Alberto Sordi (Antonio Berti), Philippe Noiret (Robert Maurisson), Roland Dubillard (Commissaire Guérin), Gisèle Préville (Louise Maurisson), Sandra Dobrigna (Cathy Massys), Paul Crauchet (Le père de Cathy). 1h50.

Robert Maurisson est à Reims un personnage influent. Cela ne l'empêche pas, dans un moment d'égarement, de tuer une adolescente. Le seul témoin du meurtre est Antonio Berti, son ami. Sans alibi, c'est ce dernier qui est soupçonné. Quand Robert est abattu par le père de la victime, c'est lui qui est arrêté puis guillotiné

   
1979 Le piège à cons

Avec : Jean-Pierre Mocky (Michel Rayan), Catherine Leprince (Francine Vanneau), Bruno Netter (Séverin Lanier), Jacques Legras (Le commissaire Roubert), Lise Roy (Marie-Thérèse Foron), Gérard Hoffman (Hoby) 1h30.

Professeur révoqué pendant les événements de 68, Michel Rayan a quitté la France pour s'installer à Djakarta. Dix ans plus tard, il revient dans son pays et se retrouve impliqué, malgré lui, dans une affaire de pots-de-vins et de magouilles politiques.

   
1982 Litan

Avec : Marie-José Nat (Nora), Jean-Pierre Mocky (Jock), Nino Ferrer (Le docteur Steve Julien), Marisa Muxen (Estelle Servais (sous le nom Marysa Mocky)), Roger Lumont (Le commissaire Bolek), Georges Wod (Bohr). 1h28.

Litan, cité montagneuse, est souvent enveloppée de brume. Une brume étrange et prenante qui découvre, en se levant, un cauchemar collectif où les habitants se transforment en statues. Jock et Nora, deux touristes, tentent de percer le mystère...

   
1982 Y a-t-il un Français dans la salle ?

Avec : Victor Lanoux (Horace Tumelat), Jacques Dutronc (Eric Plante), Jacqueline Maillan (Madame Fluck), Michel Galabru (Victor Réglisson), Dominique Lavanant (Ginette Alcazar), Andréa Ferréol (Georgette Réglisson). 1h46.

Peu après la mort de son oncle, Horace Tumelat, chef d'un parti politique, s'aperçoit qu'une lettre pouvant nuire à sa carrière a disparu. Lors de ses recherches, il s'éprend de Noëlle et dès lors, plus rien n'a d'importance à ses yeux. Mais sa secrétaire, jalouse, décide de détruire cet amour

   
1984 À mort l'arbitre

Avec : Michel Serrault (Rico), Eddy Mitchell (Maurice), Carole Laure (Martine), Laurent Malet (Teddy), Claude Brosset (Albert), Jean-Pierre Mocky (Inspecteur Granowski). 1h22.

Maurice Bruno, l'arbitre, siffle un penalty qui fait perdre l'équipe locale Furieux, les supporters décident de pourchasser Maurice et sa fiancée Martine afin de se venger.

   
1985 Le pactole

Yves Beaulieu et Anne forment un couple comme il y en a des milliers. Ils travaillent tous les deux; ils ont un enfant, Stéphanie, rien de plus normal; ils habitent avec leur belle-mère et il y a de fortes chances pour qu'ils continuent à vivre ainsi, tous les quatre, dans la banalité et la quiétude. Jusqu'au jour où...

Jusqu'au jour où, plus précisément un soir, à l'occasion d'une petite fête donnée en l'honneur d'un camarade de travail d'Anne, le héros de la soirée, alors même qu'il entrait dans les délices de la retraite bien méritée, s'écroule, victime d'un malaise cardiaque qui lui est fatal. Cet incident frappe le couple tranquille Yves-Anne de plein fouet. Ils se disent qu'il est impensable de passer les plus belles années de sa vie à travailler, qu'il existe peut-être des moyens efficaces pour ne pas sombrer dans ce calvaire inutile. Yves à une idée : il faut trouver beaucoup d'argent pour pouvoir s'arrêter et enfin vivre heureux, tout de suite.

Un hasard heureux leur donne l'opportunité de gagner cet argent : après un hold-up dans un supermarché, c'est le pactole. Mais plusieurs grains de sable viennent gripper la machine : d'abord un inconnu qui lui aussi revendique le pactole; et puis la police qui, sous l'égide de l'inspecteur Rousselet aidé de sa femme, Greta, sculpteur et nymphomane, enquête.

On découvrira que l'inspecteur est plus soucieux de récupérer l'argent à son profit que d'emprisonner les coupables. Tout le monde se retrouvera finalement sur un paquebot en route pour les Caraïbes...

   
1986 La machine à découdre
À la guerre, Ralph Enger a été très marqué par toutes les horreurs auxquelles il a assisté. De retour à la vie civile, il a perdu la femme qu'il aimait et a sombré dans la démence. Se disant docteur, il s'est fixé pour but de construire un hôpital pour les enfants victimes des conflits.

Dans une ville du sud, Enger rencontre Steff Muller, qui l'empêche de se faire écraser en traversant la rue. Reconnaissant, Enger suit Muller. Ce dernier est chômeur. Cherchant désespérément de l'argent parce que son épouse est sur le point d'accoucher, il est venu vendre un Maüser, le dernier revolver de sa collection d'armes, dans un café. Lorsque Muller propose l'arme au patron, Enger intervient dans la discussion vive qui éclate entre les deux hommes. Il saisit l'arme et commet son premier meurtre. Laissant derrière lui quelques autres cadavres de témoins et policiers qui ont voulu intervenir, Enger s'enfuit, prenant Muller en otage...

Enger, toujours accompagné de Muller, passe par l'hôtel où il a laissé Liliane, une chanteuse rencontrée la veille. Complètement obnubilé par une volonté délirante de construire son hôpital, il prend rendez-vous avec un mécène potentiel. Mais la police le traque. Entraînant dans sa fuite Liliane et Muller, Engel se réfugie dans la maison des voisins de Muller, qu'il laisse remplie de cadavres. La course folle se poursuit en voiture. En sautant du véhicule, Liliane parvient à s'échapper.

La police finit par encercler Enger et ses otages, près d'une usine de minerais. Dans l'échange de coups de feu, Enger disparaît dans un wagonnet... et ne réapparaîtra plus jamais !

   
1987 Le miraculé
Papu est un fauché permanent, hâbleur, qui vit de petits boulots et de petites escroqueries tout en faisant le chiffonnier pour venir en aide à l'association dont s'occupe Sabine, une ancienne prostituée qui voue désormais sa vie aux pauvres.

Victime d'un accident, Papu simule une paralysie des jambes qui doit lui permettre de toucher du chauffard une forte somme. L'idée d'un voyage à Lourdes et d'une guérison miraculeuse ne sont pas pour lui déplaire. Accompagné de la dévouée Sabine, qui ne se doute de rien, Papu rejoint le cortège des pèlerins qui se prépare à partir en train vers Lourdes. Tout irait pour le mieux si Ronald Fox-Terrier, un assureur muet, flanqué de son aide Plombie, ne se doutait de la supercherie. Il monte lui aussi dans le train, dans lequel se trouvent également l'abbé Humus et Monseigneur.

Papu repère bien vite le jeu de Fox-Terrier, tandis que Joulin, un officiel peu catholique, rêve d'exploiter le futur miracle afin d'accroître les recettes de la ville religieuse. Mais Papu a également conclu un semblant d'accord avec une jeune et jolie bohémienne, Angelica, laquelle a déjà semé le trouble depuis le départ...

À Lourdes, Papu contrôle la situation; même s'il lui faut ruser pour échapper à ses poursuivants.

Le grand moment arrive. Angelica le conduit dans son fauteuil roulant vers le bassin et son eau miraculeuse. Papu y pénètre mais est soudain réellement paralysé... tandis que Fox-Terrier, accouru pour tenter de démasquer publiquement l'imposteur, tombe dans l'eau ! Miracle ! Il retrouve l'usage de la voix, mais ne parle plus qu’en anglais !

   
1987 Agent trouble

Au petit matin, sur une route de montagne enneigée, Victorien, jeune écologiste, routard, fait une macabre découverte : un car de touristes dont les cinquante occupants sont morts. Consciencieusement, il leur fait les poches...

Intrigué, il va en parler à Amanda Weber, sa "Tantine". Ils apprennent par le journal télévisé que ce même car est officiellement tombé dans un lac avec les passagers. Un sombre crime maquillé en banal accident de la route : Victorien est persuadé d'être au coeur d'une grosse affaire.

Mais il n'est pas le seul à s'intéresser à cette histoire. Faux antiquaire vraiment cardiaque, Alex, agent trouble, obéit aux directives d'un mystérieux commanditaire. Rusé, Victorien repère Alex et décide de jouer avec lui la carte du chantage; mais il n'est pas à la hauteur : les balles d'Alex ont raison de son audace.

Amanda quitte son musée pour poursuivre l'enquête et venger la mort de son neveu. Elle met au courant Stanislas, son ex-amant, aujourd'hui haut fonctionnaire, avant d'entreprendre le même voyage que les touristes tragiquement disparus. Incognito, Alex s'est mêlé aux passagers...

C'est au cours d'une halte près d'un centre de recherche agronomique qu'Amanda découvre la vérité. La rencontre, dans une demeure retirée, avec un énigmatique professeur lui fait comprendre bien des choses : suite à des expériences scientifiques, l'eau potable a été contaminée... le jour même de l'arrivée d'un car de touristes. Afin d'éviter un scandale et d'enrayer une épidémie, on décide en haut-lieu de gazer les voyageurs du véhicule!

Au cœur de la montagne, Alex se lance sur les traces d'Amanda. Au sommet, il est terrassé par une crise cardiaque au moment même où Stanislas vient prendre en charge Amanda. Peu avant de mourir, Alex reçoit les félicitations de son supérieur.

   
1988 Les saisons du plaisir

Charles et Emmanuelle Van Bert l'un et l'autre centenaires, viennent de se marier. Mais Charles a décidé de prendre une retraite bien méritée et de profiter enfin de la vie. Au terme d'un dernier séminaire il nommera son successeur. Tous sont au rendez-vous : Bernard toujours accompagné de son homme de loi, le fidèle Damien, aime les fraîches jeunes filles, Marthe, sa femme, serait plutôt lesbienne.

Jeanne - mère possessive - et Paul sont les plus anciens. Daniel D. affiche ouvertement son homosexualité. Hélène et Jacques sont ingénieurs chimistes; elle est nymphomane pour les besoins d'un époux compliqué. Il y a aussi Gus, soldeur de parfums, prêt à payer pour le plaisir; Bernadette et Dominique, quinquagénaires à la recherche de la moindre aventure; Simon et Adam, gardiens à la centrale nucléaire; les jeunes Sophie et Thierry. Sans oublier Jacqueline, fille d'Emmanuelle et reine du téléphone rose, qui cherche l'âme sœur pour oublier ses déboires conjugaux avec son malheureux Garibaldi, homme de main de Charles Van Bert.

Thierry, aidé de Sophie, sauve Jacqueline du suicide. Charles le récompense en le faisant héritier de son empire ce qui provoque la colère de bien des prétendants. Mais Thierry renonce bientôt à son héritage. Les saisons du plaisir s'écoulent. Simon et Adam sont heureux de leur aventure mutuelle... Bernadette et Dominique sont bredouilles et déçues : Damien se livre à d'étranges expériences. La centrale explose.

   
1988 Une nuit à l'Assemblée Nationale
Walter Arbeit un écolo-naturiste toujours dévètu, accompagné de son maire, M. Dugland, vient à l'Assemblée Nationale recevoir la Légion d'honneur. Celle-ci lui est décernée pour avoir développé le commerce de la ville avec son camp " Soleil et Nature". Témoin du marchandage de sa médaille avec Tutti-Frutti, Arbeit s'en va dénoncer le trafic dans les couloirs de l'Assemblée. Il est entendu par Henriette Brulard, une gauchiste qui se fait aider par Kayser, personnage étrange qui vend des informations sur les politiciens de tous bords.

Octave Leroi, un royaliste, veut étouffer l'affaire: il est l'organisateur de ce commerce de médailles, destiné à alimenter la caisse noire de son beau-frère, le ministre Marius Agnello. Leroi, avec Tutti-Frutti, essaye de négocier avec Arbeit alors qu'Henriette Brulard cherche des preuves. Chez Mme Dugland, elle rencontre Arbeit et consulte l'agenda du maire, alors séquestré par Leroi et Tutti-Frutti. Après un entretien entre le royaliste et son beau-frère chez Olympe, leur maîtresse commune, Agnello décide l'arrêt du trafic et l'envoi des collaborateurs à Cayenne avec Arbeit et Brulard. Leroi fait arrêter le naturiste en lui tendant un piège, puis prépare l'enlèvement de la gauchiste par Fricasset, agent de la DST. L'affaire échoue grâce à Kayser.

Par erreur, les expulsés partent pour La Mecque! Brulard et Arbeit partent pour l'Assemblée Nationale avec une cassette. espérant créer l'événement. Agnello, venu sur place, se fait enfermer par Fricasset avec une cuisinière dans un réfrigérateur. Déguisée, Henriette monte à la tribune mais s'aperçoit qu'elle a été abusée. Arbeit lui, descend du plafond, explique son histoire et remonte alors que Leroi et Olympe dénoncent aux journalistes les méfaits d'Agnello qui est alors amené dans l'hémicycle, congelé avec la cuisinière. Arbeit regagne son camp et apprend la naissance de son fils, qu'il nomme Marius. Des enfants. en l'an 2000, visitent le Musée de l'Homme et voient, en vitrine, les " emmerdeurs du XX, siècle " : Brulard. Arbeit et Leroi.

   
1989 Divine enfant
Élue meilleure orpheline de l'année, Sarah est pensionnaire au "Nid", un établissement dirigé par M. Graton. Ce dernier fait enlever tous les animaux appartenant aux enfants. Sarah décide alors de s'évader avec son chien Toto. Au-dehors, elle rencontre Aurélien Brada, un ancien pilote de Formule 1 dont la vie a été brisée par un accident. Tandis que Graton la recherche, Sarah se rend en taxi à la Tour Eiffel, suivie par Aurélien qui commence à s'attacher à elle. Après avoir mangé à ]'Armée du Salut, ils gagnent - en triporteur - un hôtel où se réunissent des mécènes de l'orphelinat.

A l'hôtel, elle est reprise par Yacinthe Fontaine, une fille de bonne famille qui se dévoue à la cause des orphelins. Aurélien, prié de quitter les lieux, repart... avec Sarah et Toto. D'abord bloqués par la réception des mécènes présidée par Yacinthe, sa tante Blanche et Carboni - un industriel philanthrope - ils s'échappent en Rolls-Royce avec Yacinthe, évincée de la réunion.

Forcés de s'arrêter dans une station-service, Aurélien et Sarah s'éloignent à l'insu de Yacinthe. Ils rencontrent Catherine, une nymphomane tenant des propos incohérents. Tous trois volent la voiture du commissaire Franquette mais, à la suite d'une fausse manœuvre de Catherine, ils se retrouvent dans le fossé. Rejoints par Yacinthe, ils se rendent dans sa propriété, où Aurélien et Sarah se cachent chez un éleveur de putois. Toujours recherchés par Franquette et Graton, l'orpheline et son ami s'enfuient en bateau. De leur côté, Catherine et Yacinthe, allant en calèche à une grande fête en faveur des orphelins, rencontrent deux ambulanciers à la poursuite de Catherine, qui s'avère être une dangereuse folle évadée d'un asile. Ayant menacé Yacinthe, elle lui vole ses vêtements et se retrouve à la fête. Aurélien et Sarah sont sur place, aidés par Carboni qui les cache. Lorsque survient Yacinthe, qui a été prise pour la folle, Catherine met le feu à Franquette. Aurélien et Sarah sont arrêtés.

Au commissariat, Yacinthe délivre Aurélien; ils repartent pour-" La Redresse ", une institution disciplinaire où Sarah a conquis le coeur de Dédé, qui organise une rébellion pour elle. Ayant vu à la télévision l'appel déchirant de Yacinthe, Carboni se rend sur place en hélicoptère. Au même moment, les CRS prennent d'assaut les bâtiments afin de délivrer les religieuses, menacées par les enfants munis de haches et de bâtons. Carboni, Yacinthe, Aurélien, Sarah et Toto s'envolent vers un pays d'Océanie.

   
1990 Il gèle en enfer
En prison depuis longtemps. Tim, Peter et Gibi cherchent à s'évader. Profitant de leur travail à l'atelier, ils coupent le système de surveillance, tuent le gardien et s'évadent. Gibi, blessé à mort, donne à Tim les documents nécessaires à un hold-up.

Deux ans plus tard. Tim et Peter travaillent dans une carrière, mais se séparent parce que Tim veut retarder le hold-up.

Plus tard, Tim fait venir une call-girl à l'hôtel. Celle-ci, Georgia, le séduit. Ils restent ensemble trois jours sans sortir de leur chambre. Finalement ils partent pour la ville où aura lieu le casse : ils louent d'abord un bungalow avant de trouver un appartement juste en face de la banque. Pendant que Tim observe tout ce qui se passe, Georgia part avec un homme qu'elle a dragué. Tim la rattrape et accepte sa collaboration pour le casse. Grâce à la brocanteuse Maman-Titi, il achète une caravane pour préparer son coup, mais se fait remarquer en ville par Georgia, qui séduit des hommes.

Tim choisit un jour pour le hold-up, mais le plan échoue à cause d'un convoyeur. Entre-temps, il apprend que Georgia est recherchée : elle est l'ancienne maîtresse d'un truand retrouvé mort. La police suit sa trace et arrive en ville grâce à divers indices. Le casse a enfin lieu : Tim tue un convoyeur et enferme l'autre dans un train de marchandises. Plus lard, le couple jette dans le "Gouffre de la Mort " la caravane qui contient la voiture du convoi. Ils partent, mais la police les retrouve. Georgia apprend à Tim qu'elle est enceinte lorsqu'à une terrasse, deux policiers leur demandent leurs papiers. Affolée. Georgia tue l'un d'eux, suivie de Tim qui abat J'autre.

Quelques mois plus tard, alors qu'ils vivent heureux, ils apprennent que le gouffre, une ancienne carrière, va de nouveau être exploité. Ils retournent sur place, effacent le plus de traces possible. Georgia, qui était devenue fidèle, tombe par mégarde dans le gouffre. Tim part chercher du secours, mais arrive, trop tard, avec la police. Regardant la grotte, il se voit danser avec Georgia.

   
1991 Mocky story

 

Avec : Jean-Pierre Mocky (Jean-Pierre Mocky), Jean Abeillé (Le brûleur de pellicule), Gérard Hoffman, Patrice Laffont (Des snobs) Mathilde Mitry (La fille draguée), Anne David (La femme de Mocky), Micha Bayard (La boulangère).
   
1992 Ville à vendre
Avec : Michel Serrault (Rousselot - le maire de Moussin), Richard Bohringer (Docteur Monnerie), Daniel Prévost (Le capitaine Georges Montier), Féodor Atkine (Antoine Picoud), Michel Constantin (Docteur Bernier), Darry Cowl (Emilio Bingo), Lauren Grandt (Hermine Malorne), Roger Knobelspiess (Le camionneur), Bernadette Lafont (L'inspectrice Claire Deraing), Dominique Lavanant (Eva Montier), Philippe Léotard (Jean Boulard), Tom Novembre (Orphée). 1h40.

Orphée, ancien PDG d'une entreprise d'informatique, devenu nomade, arrive en camion à Moussin, où se déroule une fête municipale. Étonné du climat qui y règne, il décide d'y rester quelques jours. Il apprend que huit personnes sur dix sont au chômage et que la population touche d'importantes allocations d'un mystérieux personnage.

Dès son arrivée, il est témoin du meurtre de la pharmacienne Delphine par le nommé Picoud. A la gendarmerie, le capitaine Montier tente de le confondre, soutenu par Rousselot, le maire de la ville. Il fait ensuite la connaissance d'Elvire, une amie de Delphine. Tous les notables du milieu médical et pharmaceutique de Moussin semblent liés par un terrible secret, alors que l'on détruit les usines, que les maisons sont mises en vente et que les habitants semblent heureux de leur sort.

Orphée enquête avec la complicité d'Elvire : il comprend ainsi que le meurtre de Delphine a été maquillé en accident par Chardon, le médecin légiste, avec la complicité d'Hermine, qui s'enrichit en séduisant les hommes; que le masseur Boulard est lié avec Bingo, un empailleur qui suit tout le monde... Picoud, Boulard et Hermine sont assassinés, puis Monnerie dissimule le meurtre de Chardon. Certains protagonistes, inquiets, reçoivent des appels téléphoniques des morts. Peu de temps après, Montier est abattu par sa femme Éva, jalouse de ses conquêtes féminines, alors qu'Orphée l'avait contraint à enquêter sur la série de meurtres.

Ses déductions amènent Orphée à rencontrer le mystérieux Shade, fou maniaque qui est à l'origine de tout ce cauchemar avec son complice Monnerie : il apprend que la profession médicale de Moussin était soudoyée pour tester des médicaments susceptibles d'arrêter le vieillissement des êtres humains. Orphée quitte alors la ville avec le même camion, en y laissant Elvire.

   
1993 Le mari de Léon

Acteur d’une quarantaine d’années, Léon Yvrard a rencontré Boris Lassef aux cours d’art dramatique de Dimitri Fédor. Grand acteur et metteur en scène de théâtre, Boris est la coqueluche des grandes soirées mondaines du tout-Paris politique et industriel. Après s’être produit dans divers petits rôles, Léon, dépourvu de tout talent, a tout quitté pour devenir le secrétaire de Boris, à qui il voue une admiration sans bornes. Captivé par son aura, il cède à tous ses caprices, se chargeant notamment de trouver des femmes pour son maître… Quoique ému par Léon, qui est presque devenu son pantin, Boris se sert ainsi de lui depuis plusieurs années.

Or Léon a été frappé par un drame : victime d’un mystérieux accident de voiture, sa femme Simone mène depuis une vie de légume. Du reste, elle ne s’était mariée avec lui que pour être proche de Boris, dont elle était éperdument éprise. Boris a épousé Nadia, la fille de Dimitri Fédor. Secrètement amoureux d’elle, Léon attise les tensions entre Boris et Nadia pour provoquer leur séparation… ce qui pousse Nadia à se suicider. Boris oublie vite la mort de sa femme, qu’il n’aimait plus, et demande à Léon de venir vivre sous son toit. Léon, comblé, a atteint son but : il a enfin Boris pour lui tout seul.

C’est alors qu’apparaît Nadège, adolescente plantureuse, sœur de Simone et fille de la pédicure Hermance : elle vient s’installer chez Léon pour s’occuper de Simone, mais aussi pour tenter de séduire Boris. Intrigante, elle manipule tout le monde et ne tolère personne sur son passage : elle entraîne ainsi la mort de Mira, la gouvernante russe si chère à Boris.

Nadège n’hésite pas à intervenir publiquement durant les représentations de la pièce de Boris au Palais de Chaillot, et va même jusqu’à incendier le décor, ce qui met fin au spectacle. Elle parvient pourtant à se faire épouser par Boris. Rapidement, elle cherche elle aussi à l’avoir pour elle seule. Léon fait les frais de cet arrivisme : elle dénonce ses malversations financières à Boris. Léon prétend avoir mis de l’argent de côté pour les vieux jours de Boris, mais celui-ci n’en croit rien et le renvoie. Accablé par la douleur, Léon se suicide au gaz en serrant contre lui un pull de Boris, entraînant Simone dans la mort.

   
1994 Bonsoir
   
   
1995 Noir comme le souvenir
En cette fête de fin d’année scolaire, Chris, Caroline et leur fille Garance s’amusent avec Lucy, la meilleure amie de Caroline. Un drame survient alors, au milieu des réjouissances : Garance disparaît. On la retrouve plus tard assassinée, torturée et méconnaissable.

Dix-sept ans ont passé. Chris et Caroline ont refait leur vie chacun de leur côté. Caroline s’est remariée avec David, chirurgien renommé qui lui a donné deux enfants, Greg et Melinda. Quant à Chris, il accumule les aventures et noie son chagrin dans l’alcool. À chaque anniversaire de Garance, la douleur se ravive… Et ce jour-là précisément, une voix appelle Caroline dans le dépôt du magasin de Lucy : “Maman, j’ai besoin de toi”. Dans la matinée, Caroline et Lucy vont se recueillir sur la tombe de Garance : la sépulture a été profanée, et on a laissé un petit mot à l’écriture enfantine : “À Garance, Noir comme le souvenir”. Lorsque l’amie d’enfance de Garance est assassinée chez elle, Tom, le compagnon de Lucy, est chargé de l’enquête. Il découvre des faits non révélés lors de la première instruction puis des événements survenus à la suite du classement du dossier. Comme l’ambiance tourne au drame et aux règlements de comptes, tout le monde s’accuse. Caroline craint désormais pour elle et sa fille Melinda, sur laquelle pèsent des menaces véritables ou supposées.

Un soir, on tente de tuer Chris à coups de revolver depuis la demeure de Geneviève et son frère Guillaume. Puis, Geneviève disparaît brûlée vive et Guillaume meurt mystérieusement à son tour. Chaque crime est signé du même bouquet d’orchidées noires accompagné d’un petit mot à chacun des défunts.

L’étau se resserre autour de Caroline; aidée par Tom et Lucy, elle parvient à élucider le mystère. Alors que Melinda est menacée, la lumière se fait jour : Garance n’est pas morte. Enlevée par Guillaume, elle a été séquestrée en Espagne durant toutes ces années. Revenue dans son village natal sous un autre visage, elle avait décidé de se venger de tous les complices de cette tragédie : la douleur surmontée, elle va pouvoir retrouver une vie normale.

   
1997 Alliance cherche doigt
Directrice de l'agence matrimoniale "Cœurs en Fête", Geneviève Lechat décide d'offrir à son fils André la gestion de sa société sur Internet. Belle aubaine pour André, ethnologue sans le sou. Le hasard lui fait rencontrer Jean Morlaud, un vendeur de voitures qui vient d'acquérir une ferme en Normandie et qui cherche à tout prix l'âme sœur. Ayant essuyé bien des échecs, il attend beaucoup de l'agence d'André.

Hélas pour lui, ces nouvelles rencontres s'avèrent tout aussi infructueuses. Jean s'en plaint à André, qui finit par se brouiller avec lui. Obstiné, Jean décide de recourir au savoir-faire de Geneviève Lechat elle-même; il s'invite un soir chez elle et repart conquis par son professionnalisme... et son charme. Sommé de réussir, André fait appel à Kléber, un confrère aux méthodes moins recommandables. Nos deux héros rencontrent ainsi au Louvre une forte Camerounaise qui ne s'en laissera pas conter... Après ce nouvel échec, André, qui a lui-même des soucis conjugaux, tente de réconforter Jean.

Une petite annonce les conduit ensuite en banlieue, où André se fait agresser. Jean le raccompagne et s'installe chez lui. Pour s'en débarrasser, André fait appel à une prostituée... déguisée en fermière, mais celle-ci ne donne pas longtemps le change. Furieux envers André, Jean tente dorénavant sa chance partout et par tous les moyens : dans les thés dansants, à la Tour Eiffel, dans le métro, par minitel et enfin lors d'un grand mariage à Bagatelle. C'est là qu'il rencontre enfin une jeune femme qui lui plaît. Mais André, déprimé par son infortune conjugale, fait tout échouer. C'est Jean qui doit alors le consoler et lui trouver quelqu'un : c'est du moins ce qu'il promet à Geneviève. Les deux hommes cherchent désormais ensemble. Un commissaire de police les aiguille sur une association paroissiale, où on leur propose d'assurer un intérim dans un grand magasin. Clientes ou vendeuses, les occasions de rencontres se multiplient, mais sans se concrétiser.

Pendant ce temps, Geneviève reçoit la visite du docteur Guélos, professionnel du rire qui cherche une femme triste. Elle lui promet une candidate, puis décide d'emmener Jean et André - qui en ont bien besoin - à l'Enclos du Rire, où Guélos exerce ses talents. À la faveur d'une mémorable course d'autruches, Jean et Geneviève sympathisent par le rire et décident de vivre ensemble. André, lui, a rencontré une nommée Mélanie à la ferme où ils se sont rendus, il découvre que Mélanie est pourvue... d'attributs masculins ! Surprise, mais pas de déception pour autant ! Désormais, l'agence "Cœurs en Fête" adoptera comme enseigne : "Le bonheur est dans l'imprévu " !

   
1998 Robin des mers
Une ville de la côte Atlantique. Les élections législatives approchent, qui vont voir s'affronter le député Jacques Pénalty et Hubert Baudry, patron de l'entreprise " Bon Minou ". Or Baudry annonce un plan de restructuration. L'un des employés mis en retraite anticipée, Émile Dupas, tente de se suicider en se jetant à la mer. Il est sauvé in extremis par son fils et par un enfant de douze ans, Mathieu. C'en est trop ! Dans un haras proche de la ville, Mathieu et ses amis écologistes jurent d'éradiquer le chômage dans la région. Sous la direction clandestine du garçon, surnommé par ses complices " Robin des Mers ", tous sont bien décidés à utiliser les grands moyens pour donner du travail à leurs concitoyens.

Cependant, leur action n'emploie pas des moyens très catholiques. Aidé par son père, une forte tête qui l'a élevé en dehors de l'école, Mathieu / Robin mobilise un réseau important de complices et les engage dans une lutte acharnée digne de Robin des Bois. Ainsi les notables de la ville se voient-ils mis à contribution dans un but altruiste. Le jour des élections, Robin et ses associés lancent une première attaque en volant les urnes. Traqués par police et gendarmerie, les conjurés se cachent dans les ruines d'une ancienne abbaye. Puis l'abbé Angélus ouvre un compte à la banque et en profite pour prendre les empreintes des serrures dans la salle des coffres.

Le soir même, Robin et sa bande vont cambrioler la banque et emportent avec eux les papiers compromettants trouvés dans les coffres de Pénalty et de Baudry. Robin des Mers leur extorque ainsi deux millions pour financer le salaire des chômeurs, qui seront affectés à des emplois de service. Rançons, enlèvements, chevauchées... La mobilisation de la gendarmerie, de la police et même de l'armée ne peut rien contre Robin des Mers, qui accomplit sa mission d'utilité sociale.

Jusqu'à ce que Baudry et Pénalty parviennent à arrêter Robin, réfugié avec ses sympathisants dans la forêt proche. Mais la générosité de son œuvre a conquis les électeurs, qui rejettent les deux candidats. Baudry finit par rejoindre Robin dans sa lutte, puis c'est toute la classe politique du pays qui tente de récupérer l'action de Robin des Mers, devenu héros national. Il sera récompensé de ses exploits par le sourire de la belle Ségolène, qu'il épousera le jour de ses douze ans.

   
1998 Vidange

Mireille Bertillet, petite juge de province fiancée à un pharmacien ennuyeux, mène une vie routinière. Lorsqu'elle reçoit sa mutation inattendue au Palais de Justice de Paris, elle se prend à rêver d'une grande carrière à la capitale et quitte son fiancé.

Elle doit en fait sa nomination à un procureur, qui a délibérément favorisé son dossier pour mieux contrôler cette juge inexpérimentée. En effet, elle va devoir traiter des affaires douteuses qui impliquent nombre de personnages éminents de la vie politique et religieuse. Cherchant à faire le jour sur ces sombres affaires de corruption en faisant fi des pressions, Mireille va rencontrer sur son chemin un certain Castellin, chargé de l'éloigner de la vérité. Un dossier compromettant de hautes personnalités avait été confié au juge Montel qui, à la suite d'une indélicatesse, s'est retrouvé mis en examen et incarcéré ; il éveille les premiers soupçons de la juge.

Au fil de son enquête, Mireille doit faire face à des attaques et des menaces de toutes parts, mais ne fléchit pas. Castellin usurpe alors l'identité d'un écrivain pour la séduire - avec succès - et la manipuler. Mais Baron, un jeune policier amoureux de Mireille, finit par lui révéler la véritable identité de Castellin et la raison de son intérêt pour elle. Bouleversée dans son amour déçu, la magistrate continue son action au péril de sa vie.

On tente alors de lui faire peur en lui conseillant de lâcher ses affaires sensibles. Castellin, qui a finalement choisi le camp de la juge rebelle, est soupçonné de l'avoir aidée : il est abattu par des tueurs aux ordres de ses anciens amis.

Mireille Bertillet démantèle un réseau de prostitution et de pédophilie dans lequel est impliqué... le procureur, qui est arrêté. Nommée au Syndicat de la Magistrature, elle poursuit, avec l'appui de Baron, son entreprise de moralisation et multiplie les mises en examen...

   
2000 Tout est calme
Quelque part en Europe, lors d’une fête populaire dans un village à l’occasion des élections municipales. Une petite fille, accompagnée de son père, offre un bouquet de fleurs au maire qui meurt aussitôt, foudroyé. La petite fille repart, son père me met un chapeau rond sur la tête. Lucas, un politicien du ministère de l’Intérieur, est présent et s’interroge sur des dizaines de morts inexpliquées depuis des années. Avec Éva, sa secrétaire, il enquête.

Au même moment, Coste, un roi de la drogue, sort de prison. Espionné par des individus portant le même chapeau rond, il meurt assassiné dans une chambre d’hôtel par Pauline, une jeune fille. En sortant de l’hôtel, poursuivie par les gardes du corps, elle est sauvée par Georges, un jeune garçon blessé dans l’aventure, dont elle devient amoureuse. Le jeune couple abandonne son véhicule, traverse une forêt peuplée de personnages au même chapeau rond.

La communauté vit sous terre, en dehors de la vie réelle, dans un lieu absent des cartes. Une voix scande « Tout est calme » par haut-parleur. Sur place, la solidarité est de mise, sous la houlette de Maman Ida. Georges découvre peu à peu cette étonnante société secrète. Marginalisés depuis quatre siècles, ses membres parfois nommés les « Pestiférés » assassinent sur commande telle ou telle personnalité. On parle de Robert Boulin, de Pierre Bérégovoy et de bien d’autres auparavant… Dès leur naissance, on leur apprend à se protéger, puis à réaliser des missions par différents moyens. S’ils vivent tous ensemble, certains des adeptes sont restés dans la vie sociale traditionnelle.

La disparition de Coste inquiète tout le monde. Lucas se met sur la piste avec Éva et demande le soutien de Weber, un homme politique influent. Mais bientôt, un ministre meurt lors de son jogging dans les bois, puis le Pape est éliminé par deux vieux membres de la communauté. Georges s’enfuit avec une jeune fille, rattrapée et tuée sur-le-champ. Lui-même est capturé, jugé et échappe à la mort par son mariage avec Pauline.

Pendant ce temps, Lucas a élucidé le mystère et doit rencontrer Georges pour en savoir plus. Lors d’une fête pour handicapés, ils sont démasqués par Maman Ida : Pauline est éliminée, Georges s’évade en train, Lucas et Éva meurent lors d’un « accident » de voiture. La société secrète va poursuivre son dessein : Weber en faisait aussi partie…

   
2000 La candide madame Duff
Face à sa glace, Jacob Duff se trouve trop épais : sa femme Régina, plus jeune que lui, cuisine trop de bons petits plats. Ils vivent avec leur fils Junior et sa gouvernante mademoiselle Cast dans une belle demeure en bord de mer. Jacob est jaloux et agacé par la perfection de Régina. Il envisage de la quitter et se confesse à sa tante Lou, une richissime lesbienne. Lou, qui aime beaucoup Régina, prévient Jacob que s’il rompt, elle le déshéritera. Obsédé par l’adultère, Jacob voit en son chauffeur Nolan l’amant de sa femme : une nuit, il fait venir un huissier pour constater un flagrant délit d’adultère, mais échoue.

Peu de temps après, Jacob fait suivre Régina et licencie Nolan, qui par la suite le fait chanter. Nolan s’installe chez un ami, Monsieur Paul, boit du matin au soir et rencontre parfois Régina.

Une nuit, Monsieur Paul interpelle Jacob à propos de Nolan. Ils se battent et Jacob, après avoir tué accidentellement Monsieur Paul, le jette à la mer. De nouveau au service de Jacob, Nolan lui conseille d’examiner les chèques de Régina. La nuit, avec mademoiselle Cast, Nolan complote à propos d’un certain Céris.

Subitement, Régina décide de quitter Jacob. On découvre alors le cadavre de Monsieur Paul : l’inspecteur Lévy est chargé de l’affaire. Persuadé que Régina entretient un homme, Jacob se confie à Tante Lou. Avec la complicité de Nolan, il fixe un rendez-vous pour confondre sa femme avec Céris.

C’est finalement Jacob qui est pris au piège par Nolan et Cast, associés à Céris. Nolan tue Céris pour une question d’argent et lorsque Jacob arrive sur les lieux suivi par Lévy, il est arrêté. Chez lui, Duff apprend que Régina finançait l’association caritative de Céris et que Mlle Cast était la maîtresse de Nolan. Les preuves accusent Jacob Duff, contraint d’avouer le meurtre de Monsieur Paul malgré la défense de Régina. Dans sa chambre, profitant d’un moment d’égarement de Lévy, il se tranche la gorge. Tante Lou, qui était ruinée, hérite de Jacob et paie Nolan pour ses loyaux services. Entourée de femmes au bord de sa piscine, elle va chercher un nouveau mari à Régina…

   
2000 Le glandeur
La journée mouvementée d'un "glandeur" que sa femme, secrétaire d'État aux sports, veut forcer à travailler.
   
2001 La bête de miséricorde
Quel drôle de bonhomme que ce Jean Mardet ! Sa voiture encastre un camion, sa femme agonise à ses pieds, et voilà qu’après les discussions tendres et autres projets de voyage, il l’achève à grands coups de pierre. Étrange moyen pour cette bête compatissante d’aider les gens qui souffrent. Pourtant, dix ans après ce drame, Jean Mardet s’en est justement fait une spécialité. Guidé par Dieu, s’il ne se tue pas lui-même, il voue désormais sa vie à rechercher les malheureux dont, comme lui, les proches ont subitement disparu, et les raye de la carte pour abréger leurs souffrances. Dans cette banlieue grise et froide où Mardet « travaille », deux petits inspecteurs sans envergure sont chargés de ce délicat dossier.
   
2002 Les araignées de la nuit
A quelques jours de nouvelles élections présidentielles, cinq candidats sont encore en lice. Seulement voilà, ils disparaissent tour à tour, de mort violente. L’inspecteur Gordone, qui a ses entrées dans les plus hautes instances de l’Etat, est chargé de l’enquête. Ses soupçons se portent successivement sur chacun d’entre eux. Comment tous ces candidats ont-ils trouvé l'argent pour leur campagne ? Y-aurait-il une relation avec une récente série de hold-up sanglants ? Quoi qu'il en soit, le bénéficiaire de ces crimes est bien décidé à ne pas s’en laisser conter par l’encombrant inspecteur.
   
2003 Le furet
La police est sur les dents. Depuis quelque temps, un assassin insaisissable sème des cadavres aux quatre coins de Paris. Après avoir tué ses victimes d’une balle provenant d’une arme artisanale, l’assassin s’évapore sans laisser de traces, d’où son surnom : le Furet. En réalité, le Furet est un « homme comme tout le monde », simple serrurier tenaillé par un rêve, celui de vivre la « grande vie des truands », entre flingues, belles voitures et jolies filles. Pour y arriver, le Furet exécute des contrats pour Don Anzio, un bandit de bas étage qui promet de lui faire rencontrer Don Salvadore, parrain propre à réaliser ses rêves. Malheureusement pour notre Furet, Don Anzio ne connaît pas Don Salvadore.
   
2004 Touristes? Oh yes !
  Une famille hollandaise décide se rendre à Paris pour assister à un concours de chant auquel participe leur bourgmestre. Leur séjour ne sera pas de tout repos
   
2005 Grabuge !

Maurice, travaille à la préfecture de police, service des étrangers. C'est un célibataire qui adore la musique espagnole, et c'est au cabaret hispano " Les Trottoirs " qu'il passe tout son temps libre. C'est pourquoi le commissaire Lancret lui demande de l'aider dans son enquête sur des meurtres commis par des trafiquants de cartes de séjour. Au cours de cette enquête mouvementée, l'amitié entre Lancret et Maurice se développe jusqu'à la découverte du chef de l'organisation que les deux hommes seront incapables d'arrêter...
   
2006 Le bénévole

Birgos, un malade échappé d'un asile, vient se présenter à une association comme bénévole. Mais à la suite d'une méprise, il est pris pour le nouveau directeur. Ce dernier a préféré partir avec sa maîtresse à l'étranger sans prévenir personne. Ancien du syndicat F.O, Bigros décide de révolutionner l'organisation de cette association, en décidant de syndiquer les bénévoles...
   
2007 Le deal
Hervé Radius, cadre d'une société pétrolière, précipite sa jeune maîtresse dans une rivière après s'être disputé avec elle. Un témoin, Victor, assiste à la scène et décide de faire chanter Hervé. Ils conviennent d'un deal : Victor peut rester vivre chez Hervé s'il ne le dénonce pas. Mais Victor meurt accidentellement, mettant fin plutôt que prévu à l'accord mutuel. Hervé cache le corps de Victor dans son frigo, mais doit bientôt faire face à l'enquête de l'inspecteur Pignac qui n'est pas aussi idiot qu'il en a l'air. Pour se disculper, Hervé part à la recherche de personnes susceptibles de lui servir d'alibi.
   
2007 Les ballets écarlates
Quelque part en province, on prépare une partie fine avec des enfants. Un réseau de notables, bien organisés et bien discrets. Un des enfants, Eric, parvient à fuir la soirée de débauche. Il se réfugie dans les bois chez une jeune garde forestière. La jeune femme garde un lourd secret. Son enfant a disparu depuis deux ans et malgré ses efforts aucune piste n'a menée jusqu'à lui. Apprivoisant Eric qu'elle finit par faire parler, elle remonte la filière, détruit le réseau de notables pédophiles avec l'aide d'un armurier, ami de son mari, enfermé dans un asile suite au choc de la disparition de son fils.
   
2007 13 French Street

Malgré leur différence d'âge, entre Alex et Victor, une forte amitié s'est tissée durant la guerre du Golfe. Quelques années plus tard Victor est très fier d'inviter son ami pour lui présenter sa superbe femme et son beau manoir de bord de mer. Très vite, Alex va être troublé par la jeune femme de son ancien collègue, Pétra, qui est d'un érotisme débordant. Il semble alors naître, entre Alex et Pétra, une passion avant tout sexuelle, freinée par l'omniprésence de la vieille mère de Victor. Tous les protagonistes vont se retrouver dépassés par les événements et au final, il n'y aura pas de gagnant.

   
2011 Dossier Toroto
Un savant invente un produit destiné à faire grossir les légumes. Son neveu jusque là totalement dépourvu de sexe boit un peu de ce breuvage par inadvertance et à partir de là voit pousser un sexe de dimension considérable ce qui n'est pas sans entrainer de jalousie.
   
2011 Crédit pour tous
Bien que chômeur, Gobert doit rembourser les 40 crédits qu'il a souscrits. Dans le lotissement où il habite, les huissiers pullulent. Gobert va organiser la résistance, et mettre sur pied un système de crédit original et populaire, au point de susciter l'intérêt des plus hautes instances du gouvernement.
   
2011 Les insomniaques
Deux insomniaques s'associent pour monter un club réunissant des personnes qui souffrent du même mal et qui décident ensemble de devenir en quelque sorte des justiciers dans la ville et plus précisément des redresseurs de torts au service des causes qui leur sont chères. Mais les relations entre les différents membres iront en se dégradant...
   
2012 Le mentor

Avec : Jean-Pierre Mocky (Ludovic), Solène Hebert (Annette), Clovis Fouin (Christian), Simon Coutret (Alexandre). 1h23.

Le film raconte l'histoire d'un monsieur d'un certain âge, SDF distingué, qui devient le mentor d'une jeune fille de 20 ans. Il va s'intéresser à elle et l'empêcher de faire des bêtises, notamment d'épouser un imbécile. Il va essayer de changer sa vie en la rendant plus belle à la manière d'un ange gardien.

   
2013 Le renard jaune

Avec : Michael Lonsdale (Jean Virno), Frédéric Diefenthal (Poulin), Antoine Duléry (Léo), Dominique Lavanant (Valérie). 1h24.

Charles Senac, auteur d’un unique roman à succès est retrouvé mort chez lui. Senac était l’être le plus méprisé de tout le quartier et notamment des clients et du patron du Renard Jaune, un bar-restaurant où il avait ses habitudes. Tous avaient une bonne raison pour tuer Charles Dane. L’inspecteur Giraud, un ancien champion cycliste tombé dans l’oubli mène l’enquête, faisant du bistrot sa salle d’interrogatoire. Et ça, Jean Virno ne l’avait pas prévu, lorsqu’il avait placé sa bombe dans le restaurant ce matin là. Explosion prévue pour Midi pile ...

   
2013 Dors mon lapin

Avec : Frédéric Diefenthal (Lionel), Sarah Biasini (La femme de Lionel), Philippe Phaeton de Lasserre (Philibert) Richard Bohringer (Commissaire Bolzer). 1h23.

Lionel est un jeune homme marié, sa femme est sur le point d'accoucher. La vie serait heureuse s'il n'était pas étranglé par des dettes colossales. Désespéré, il décide un jour de kidnapper le bébé de 12 mois d'un couple de milliardaires et de leur demander une rançon. Mais tout ne va pas se passer comme prévu.

   
2013 À votre bon coeur mesdames

Avec : Virginie Ledoyen, Arielle Dombasle, Sylvie Testud, Elsa Zylberstein. 1h20.

L'histoire d'un septuagénaire, récemment divorcé, qui dans son désir de reconstruction et la quête d'une nouvelle compagne va redécouvrir des petits plaisirs de la vie et l'art de la séduction.

   
2014 Calomnies

Avec : Marius Colucci (Xavier), Guy Marchand (Horace), Philippe Duquesne (David), Agnès Soral (Kenou). 1h20.

Xavier Durmont, jeune député intègre nouvellement élu, est chargé par un représentant de la Cour des Comptes d'enquêter sur une affaire suspecte de déchetteries impliquant un ministre. Il devient la cible de calomnies orchestrées par l'agence d'un mystérieux Armand. Mais Xavier Durmont a du tempérament et compte bien faire éclater au grand jour la vérité, quitte à risquer sa vie...

   
2014 Le mystère des jonquilles

Avec : Jerôme Lenôtre (Maître Coq), Jean-Pierre Mocky (Tarling), Richard Bohringer (Merlin). 1h20.

Le directeur d'un grand magasin est assasiné. On le découvre dans un parc, un bouquet de jonquilles sur sa poitrine. Qui l'a tué ?

   
2014 Tu es si jolie ce soir

Avec : Delphine Chaneac (Deborah), Thierry Neuvic (Joe), Lola Dewaere (Barbara), Laurent Biras (Artie Lieber). 1h35.

On se marie pour le meilleur...et le pire. Déborah, jusque-là, n'a connu que le meilleur. Mère de deux beaux enfants, vie de rêve...Rien ne la préparait à la disparition brutale de son époux. Ce dernier, sans raison apparente, s'est volatilisé du jour au lendemain. Certes, il était parfois un peu absent, étrange, peu bavard et absorbé par le travail mais il était également fiable et solide. C'est du moins ce que pensait sa femme jusqu' à ce que le doute s'installe…

   
2015 Les compagnons de la Pomponette

Avec : Mickael Caeyman (Geoffroy), Arthur Defays (Victor), Jean-Pierre Mocky (L'ange Léonard), Lorianne Krieger. 1h20

L'évolution des mœurs va conduire un jeune prêtre défroqué à lutter contre les crimes passionnels liés aux adultères. En luttant comment ? En prônant le libre-échange consenti entre époux un peu fatigués par la routine qui, en changeant de partenaire dans la plus stricte correction peuvent renouveler leur libido tout en conservant leur famille.

   
2015 Monsieur Cauchemar

Avec : Jean-Pierre Mocky, Fred Testot, Mickael Caeyman, Jerôme Lenôtre. 1h25.

Le vieux Monsieur Esbirol, aimable bouquiniste passionné de littérature policière, attendait depuis longtemps que soient réunis les trois conditions pour la perpétration d’un crime: un brouillard dense, la grève de la police et un froid vif, contraignant la majeure partie des gens à rester chez eux. Et voilà qu’un jour, ses espoirs sont comblés…

   
2016 La cabanon rose

Avec : Jean-Marie Bigard (Brigadier), Christophe Fluder (Pelu), Laurent Biras (Toubinet), Richard Gotainer (Ravel).

Un joli cabanon en bois, situé en bordure de forêt, ancien atelier d’artiste, trouve une nouvelle affectation... Les notables du village disparaissent les uns après le autres... Pelu, un inspecteur des assurances vient prêter main forte à la maréchaussée de Largentière.

   
2016 Rouges étaient les lilas

Avec : Alice Dufour (Liane Solo), Delphine Chanéac (Charlotte Lenoir), Dominique Lavanant (La psy), Marianne Basler (Violaine Gallois). 1h20.

Une jeune femme vient de perdre son compagnon, décédé d'une crise cardiaque. Dans le même temps, sa voisine du dessus se livre à un tapage nocturne qui lui rend la vie impossible. S'ensuit dans l'immeuble une série de faits étranges qui piquent la curiosité une autre locataire, policière retraitée d'Interpol…

   
2015 Vénéneuses

Avec : Jean-Pierre Mocky (Dick Grant), Richard Bohringer (Robert Bongrand), Florian Hessique, Jean-François Stévenin. 1h20

Dick Grant, truand vieillissant qui purge sa peine, apprend que sa compagne l'a doublement trahi : non seulement elle le trompe avec l'un de ses associés, mais le couple s'apprête à lui voler toute sa fortune. Il s'évade de prison et accomplit sa vengeance. Lors de sa cavale, il rencontre une jeune et jolie blonde avec qui il a une aventure. Elle finit par le démasquer et le fait chanter : ou bien il la débarrasse d'un oncle encombrant, ou bien elle le dénonce à la police...

   
2017 Votez pour moi!

Avec : Raphaël Scheer (Ben), Bonnafet Tarbouriech (Veyron), Benoît Chaigneau (Karabik), Olivier Hémon (Le maire sortant), Laurent Biras (Le gendarme Delorme), Nouhed Zouad (Gendarmette).

   
2020 Tous flics !

Avec : Jean-Pierre Mocky (Alex), Grâce de Capitani (Roxane), Husky Kihal (Isaac), Noël Simsolo (Cardinal), Lionel Laget (Siegfried), Martin Daquin (Noé).