Il faut marier papa
1963

Encore bouleversé par la récente disparition de sa mère, le petit Eddie Corbett est sujet à une crise d'hystérie à la seule vue de son poisson mort. Son père, Tom, s'occupant seul de lui, il aimerait bien le voir remarié, par exemple à leur voisine de palier, l'infirmière Elizabeth Marten. Mais celle-ci ne rencontre qu'indifférence auprès de Tom, quelque peu excédé par ses remarques et par l'empressement de son entourage à le pousser au mariage. Père et fils rencontrent alors un soir dans un parc d'attractions la jolie rousse Dollye Daly, ex-prétendante au titre de Miss Montana. Mais Tom n'éprouve pour elle qu'une sympathie amusée, tout en acceptant, en tant que directeur de programmes radiophoniques, de l'aider à trouver un engagement. Il la présente ainsi à son collègue Norman Jones, qui l'épousera.

La seule dont Tom soit amoureux est Rita Behrens, femme du monde élégante et prodiguant de bons conseils. Il envisage même sérieusement de l'épouser. Mais elle ne plait pas à Eddie, qui est éloigné. Envoyé dans un camp de vacances, il fait une fugue, et se réfugie là où personne ne songe à aller le chercher, auprès d'Elizabeth. Tom prend très mai cette péripétie et en rend responsable sa voisine, avec qui il se brouille. Il accepte mal qu'Eddie se soit tourné vers elle et non vers lui. Mais, les jours passant, le jeune garçon amène son père à se résoudre à l'inéluctable.

 

Retour à la page d'accueil

(The courtship of Eddie's father). Avec : Glenn Ford (Tom Corbett), Shirley Jones (Elizabeth Marten), Stella Stevens (Dollye Daly), Dina Merrill (Rita Behrens), Roberta Sherwood (Mrs. Livingston), Ron Howard (Eddie Corbett), Jerry Van Dyke (Norman Jones). 1h58.