Poker party
1934
Genre : Comédie burlesque

(Six of a Kind). Avec : Charles Ruggles (J. Pinkham 'Pinky' Whinney), Mary Boland (Flora Whinney), W.C. Fields (Le Shériff de Nuggetville 'Honest John' Hoxley), George Burns (George Edwards), Gracie Allen (Gracie De Vore). 1h05.

Pour fêter ses vingt ans de mariage, un couple décide de se rendre en voiture de New York à Hollywood, en compagnie d’un autre couple qui partage les frais. Ils sont alors poursuivis sans le savoir par un escroc et la police.

"Six of a kind" , la main du générique, est une figure de poker qui n'existe pas. Ce qui existe c'est "for of a kind", un carré, "five of a kind", possible avec des joker (wild carte). "Six of a kind" , le générique ne tarde pa à nous le montrer, ce sont six jokers... en fait trois couples très connus du public. Le premier couple, Charles Ruggles et Mary Bolland, formera le couple marié principal dans L'extravagant M. Ruggles.

Le couple George Burns et Gracie Allen, couple de vaudeville de radio puis de théâtre caricatural, homme ronchon et femme idiote, est assez pénible aujourd'hui.

Le troisième couple, WC Fields et Allison Skipworth est le plus connu et avait déjà été réuni dans Si j'avais un million (Lubitsh, 1932). Il oppose une femme acariâtre et un homme indifférent au reste du monde. Fields fait son numéro en jouant au billard sans donner un coup, en racontant une histoire sans jamais arriver à la fin, en laissant tomber une chanson qu'il a lancée, en se faisant le complice d'un voleur pour l'enfermer.


Six of the kind n'est pas davantage un film de Leo Mccarey que son précédant Soupe au canard. Il s'agit d'une opération mercenaire, d'un simple soutien des acteurs sous contrat pour remplir les salles Paramount. Les dialogues y sont brillants sans être exceptionnels : "Passe le moi et ferme ta valise". "Tu as bien dit ta valise ?". "Quelqu'un met toujours un chapeau là où je m'assois". La caricature, (Grâcie veut que Rang Tang Tang fasse du cinéma) est aussiun peu facile.

On y trouve toutefois une variation subtile sur les sentiments à la limite du grotesque et du monstrueux et d'un sentimentalisme à la limite de la gêne qui montrent l'investissement du cinéaste.

 

Analyse de Bernard Eisenschitz sur le DVD ci-dessous.

Test du DVD

Editeur : Bac Films. Juin 2008. Version remasterisée - VOSTF mono 1h05. 20€.

   

Suppléments:

  • Présentation du film par Bernard Eisenschitz
  • Bandes-annonces originales (vostf), galerie photos.

.

DVD Carlotta Films
Voir : photogrammes