Avec : Jean-Pierre Marielle (Salomon Bellinsky), Valeria Bruni Tedeschi (Sarah Bellinsky), Sabine Azéma (Violette), Bulle Ogier (Geneviève Bellinsky), Bakary Sangaré (Monsieur Mootoosamy), Arié Elmaleh (François). 1h40.
2007

Dans la famille Bellinsky : il y a Salomon le père, débordant de vie mais que le monde voudrait enterrer trop vite ; Geneviève la mère, qui peu à peu se laisse glisser dans une douce folie ; et Sarah leur fille coincée entre ses parents séparés, qui cherche patiemment à construire sa vie avec François son fiancé.

Salomon, presque 80 ans, cherche à tout prix à jouir de chaque instant. Fuyant son passé, la guerre, les morts, ses proches exterminés, il se jette à corps perdu dans la quête d'une ou plusieurs compagnes pour adoucir ses vieux jours, poursuit ses cours de claquettes sous le haut patronage de Fred Astaire, et refuse énergiquement d'incarner les clichés sur la vieillesse imposés par notre société. C'est à ce moment de sa vie qu'il rencontre Violette.

De son côté Geneviève ne rêve que d'une chose, poursuivre tranquillement son infantilisation auprès de son aide-ménager, protecteur et ange gardien, Mr Mootoosamy. Elle a peu à peu décidé que les contraintes de la réalité lui étaient trop lourdes et prend un malin plaisir à ne faire plus que ce qui lui chante : c'est-à-dire peu de choses. Malheureusement les finances sont au plus bas et sous l'impulsion de Mr Mootoosamy, Geneviève est bien obligée d'émerger de sa torpeur et d'agir.

Enfin, pour Sarah, la vie est compliquée, elle a bien du mal à trouver la juste place entre son père qu'elle idolâtre mais qui l'agace, et sa mère qu'elle ne comprend plus. Alors même qu'elle croyait avoir trouvé une forme de stabilité avec François, elle découvre avec stupeur qu'elle est enceinte, malgré la stérilité qui lui avait été diagnostiquée par les médecins.

Prise au dépourvu, Sarah est maintenant à son tour sommée de bâtir une famille.

 

Retour à la page d'accueil

Faut que ça danse !
Genre : comédie sentimentale