Le ciel peut attendre
1943
Genre : Comédie sentimentale
(Heaven Can Wait). Avec : Gene Tierney (Martha), Don Ameche (Henry Van Cleve), Charles Coburn (Hugo van Cleve). 1h52

Henry Van Cleve, Américain richissime, est âgé d'une soixantaine d'années lorsque la mort le surprend. C'est avec une dignité étonnante qu'il se présente aux portes de l'Enfer. Le gardien, appelé pompeusement "Son Excellence", se perd en conjectures quant à la raison pour laquelle notre héros désire de lui-même devenir l'un des sujets du royaume de Satan.

Henry s'explique alors sur cette raison pour le moins incongrue. Aussi raconte-t-il l'histoire de sa vie scellée par la recherche éperdue du beau sexe. Dès son plus jeune âge, Henry aimait déjà les femmes. Quant à son adolescence, elle n'aura été que libertinage. Jusqu'au jour où il rencontre la délicieuse Martha Strabel dont il tombe amoureux fou... du moins pour un certain temps.

Car l'engrenage fatal a de nouveau raison de ce Don Juan impénitent. À bout de patience et au comble de la douleur Martha se libère de son libertin de mari pour retrouver une vie sereine auprès de ses parents en province. Rongé par le remords Henry prend conscience de son existence décousue et parvient à reconquérir le cœur de sa femme.

Martha et Henry, qui ont su faire table rase de ce passé tumultueux, forment désormais un couple harmonieux. Malheureusement le destin inflige à Henry un revers de médaille plutôt sévère. Son propre fils est lui aussi prisonnier de cette passion pour le sexe faible. Sans grande illusion, notre sexagénaire tente de remettre sa progéniture fougueuse sur le droit chemin. "Son Excellence", sensible à cette humble confession, épargne à Henry Van Cleve le supplice de l'Enfer. Le Ciel lui ouvre ses portes où un bonheur éternel l'attend... en compagnie bien sûr de Martha.

A travers ce portrait d'un Casanova un peu infantile et attachant, c'est une apologie de la félicité conjugale que brode Lubitsch. Une broderie où le cynisme enlasse l'atendrissante pureté, où la mélancolie flirte sans cesse avec la légéreté gamine.

 

Retour à la page d'accueil

Thème : Le couple