Les trois mousquetaires
1973

Le jeune d'Artagnan, cadet de Gascogne quitte son village natal pour Paris afin d'entrer dans la compagnie des mousquetaires. En route,il se se faire humilier par un inconnu dont il ignore qu'il est un agent du cardinal de Richelieu, Rochefort en mission auprès de Milady de Winter. Rochefort lui dérobe la lettre de recommandation écrite par son père à l’intention de M. de Tréville, capitaine des mousquetaires du Roi.

À Paris, d’Artagnan se présente quand même à M. de Tréville, qui ne peut lui promettre une place dans sa compagnie. En sortant de l'hôtel, alors qu'il cherche à rattraper Rochefort, d'Artagnan provoque, bien malgré lui, les trois mousquetaires en duel, en heurtant l'épaule blessée d'Athos, en se prenant les pieds dans le manteau de Porthos et en ramassant un mouchoir compromettant d'Aramis.

Mais les duels sont interdits. Trop heureux de prendre en défaut les mousquetaires du roi, les gardes du Cardinal Richelieu interviennent alors que d'Artagnan s'apprête à croiser le fer. Les mousquetaires refusent de rendre les armes et d'Artagnan se range alors du côté de ses anciens adversaires pour leur prêter main-forte. Après un rude combat où les gardes du Cardinal sont défaits, les quatre jeunes gens se jurent amitié. Reçus par Louis XIII, d'Artagnan se voit offrir 40 pistoles de la main du roi ; il entre comme cadet dans la garde de M. des Essarts.

Le jeune homme s'éprend de l'épouse de son propriétaire, Constance Bonacieux, lingère de la reine Anne d'Autriche, enlevée par Rochefort. La jeune femme, secourue par d'Artagnan, révèle à ce dernier que Richelieu cherche à compromettre la reine en dévoilant la relation amicale que celle-ci entretient avec le duc de Buckingham, favori du roi Charles Ier d'Angleterre.

La reine, par l'intermédiaire de Constance, envoie d'Artagnan à Londres récupérer les ferrets qu'elle a imprudemment offerts au duc. En effet, poussé par le cardinal, le Roi a demandé à la reine de paraître avec ces ferrets au prochain Bal des Échevins. Pour être certain que la reine ne pourra obéir, Richelieu a chargé Milady de Winter de subtiliser deux des ferrets qui sont en possession de Buckingham. D’Artagnan part pour l'Angleterre avec ses compagnons et leurs laquais. Il laisse en chemin Porthos, aux prises avec un ivrogne, Aramis, blessé au bras, et enfin Athos, accusé d’être un faux-monnayeur. Il rejoint enfin l’Angleterre avec un laissez-passer volé au comte de Wardes (l'amant de Milady). Il voit le duc de Buckingham, qui accepte de lui donner les ferrets, et ordonne à son joailler personnel de fabriquer deux autres ferrets pour remplacer ceux volés par Milady. D’Artagnan retourne à Paris juste à temps pour sauver la reine.

Adaptation des parties I et II des Trois Mousquetaires de Dumas dont la suite sera racontée dans On l'appelait Milady, l'année suivante.

Retour à la page d'accueil

(The three musketeers). D'après Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas. Avec : Michael York (D'Artagnan), Oliver Reed (Athos), Raquel Welch (Constance de Bonancieux), Richard Chamberlain (Aramis), Frank Finlay (Porthos), Christopher Lee (Rochefort), Geraldine Chaplin (Anne d'Autriche), Jean-Pierre Cassel (Louis XIII). 1h45.
Genre : Aventures