1944

Le professeur Richard Wanley partage sa vie entre ses cours de l'université, où il occupe une chaire de criminologie, et son club où il retrouve quotidiennement ses amis, le docteur Barkstone et le procureur Frank Lalor.

Un soir, à la sortie de son club, Wanley contemple le portrait d'une jeune femme merveilleuse exposé dans une vitrine. Le professeur se retourne soudain : la femme qui servit de modèle se trouve devant lui et lui propose de venir boire une coupe de champagne chez elle...

Dans l'appartement de l'inconnue, un homme fait brusquement irruption : c'est l'ami de la jeune femme, qui se précipite sur Wanley. Dans la lutte qui s'ensuit, le professeur tue son agresseur à l'aide d'une paire de ciseaux. Par crainte du scandale, les deux complices décident de cacher le meurtre. Dans la nuit, Wanley emmène le corps dans sa voiture et le dépose dans les bois.

C'est précisément le procureur Lalor qui mène l'enquête. Wanley suit ainsi avec effroi les progrès de la police. Le filet se resserre sur lui d'autant plus que son attitude éveille de plus en plus les soupçons.

Un maître-chanteur apparaît alors et réclame de l'argent pour prix de son silence. Le professeur ne voit plus d'issue. Il décide de s'empoisonner au moment où le maître-chanteur est abattu par la police. Sur lui, la montre de la victime le fait prendre pour l'assassin.

Mais il est trop tard : le professeur Wanley gît sans vie dans son fauteuil. Il se réveille quelques instants plus tard à son club, où il s'était assoupi après une conversation passionnée avec le procureur Lalor...

 

Genre : Film noir
La femme au portrait
(The woman in the window). Avec : Edward G. Robinson (Professeur Wanley), Joan Bennett (Alice Face), Dan Duryea (Le garde du corps), Raymond Massey (Frank Lalor), Edmond Breon (Dr. Barkstone), Arthur Loft (Mazard), Dorothy Peterson (Mrs. Wanley). 1h39.
Retour à la page d'accueil

Voir : Photogrammes
Thème : Le tableau au cinéma