né en 1975
8 films
   
   
2
 

Né à Uccle (Belgique) le 18 janvier 1975, Joachim Lafosse est aussi scénariste, auteur et metteur en scène de théâtre.

Il effectue des études de réalisation de 1997 à 2001 à l'Institut des arts de diffusion. Son film de fin d'études, Tribu raconte la séparation de Jan et Pascale laissant leur fils Thierry tiraillé entre ces deux nouvelles familles. Tribu remporte plusieurs prix dont celui du meilleur court métrage au Festival de Namur en 2001.

Sa carrière de cinéaste lancée, il réalise en 2004 son premier long, Folie privée, l'histoire d'une séparation conjugale douloureuse, et signe pour Benoît Mariage le scénario de L'Autre. L'année suivante, il participe à l'Atelier du Festival de Cannes, avec Révolte intime, un projet qui restera inabouti, puis se consacre à la mise en scène de deux films qui sortiront en France en 2007 : Ca rend heureux, où Joachim Lafosse retrouve son acteur fétiche Kris Cuppens, et Nue Propriété, un drame familial présenté à la Mostra de Venise 2006 et interprété par les frères Renier et Isabelle Huppert. En 2008, c'est un autre de ses compatriotes, Jonathan Zaccaï, que le cinéaste belge dirige pour le troublant Elève libre, remarqué à la Quinzaine des Réalisateurs.

Il faut attendre 2012 pour voir en salles son nouveau long métrage, A perdre la raison, un drame retranscrivant une histoire vraie dans laquelle une mère de famille assassine ses enfants. Pour l'occasion, le metteur en scène s'entoure d'une distribution prestigieuse composée de Niels Arestrup, Tahar Rahim et Emilie Dequenne. Trois ans plus tard, Joachim Lafosse sort Les Chevaliers blancs, un film à nouveau inspiré de la réalité puisqu'il s'agit de l'affaire l'Arche de Zoé qui mit à mal les relations diplomatiques de la France avec le Tchad. Là encore, le casting est quatre étoiles, Vincent Lindon, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli et Reda Kateb le composant. Peu de temps après, le cinéaste revient à l'un de ses thèmes de prédilection, le couple en crise, avec L'économie du couple porté par Bérénice Bejo et Cédric Kahn. Le film est présenté au Festival de Cannes 2016 à la Quinzaine des Réalisateurs.

Filmographie :

2001 Tribu
  Avec : Kris Cuppens (Jan), Jacqueline Bollen (Pascale), Cédric Eeckhout (Thierry). 0h23.

Jan et Pascale se séparent, laissant leur fils Thierry tiraillé entre ces deux nouvelles familles.

   
2004 Folie privée
  Avec : Kris Cuppens (Jan), Mathias Wertz (Thomas), Vincent Cahay (Didier), Catherine Salée (Pascale). 1h07.

Pascale décide de se séparer de Jan pour vivre avec son nouveau compagnon, Didier. Elle conserve la maison familiale où elle entend élever Thomas, l'enfant qu'elle a eu avec Jan. Mais Jan ne peut se résoudre à quitter le domicile, et laisser son jeune fils.

   
2006 Ça rend heureux
Avec : Fabrizio Rongione (Fabrizio), Kris Cuppens (Kris), Catherine Salée (Anne), Mariet Eyckmans (Mariet), Dirk Tuypens (Dirk). 1h25.

Fabrizio, cinéaste sans emploi, décide, avec l'énergie du désespoir, de tourner un nouveau film, fauché, sauvage, inspiré de son quotidien et de l'expérience de ses proches. Toutefois, son désir de mêler réalité et fiction ne manquera pas de déstabiliser son entourage.

   
2006 Nue propriété
Avec : Isabelle Huppert (Pascale), Jérémie Renier (Thierry), Yannick Renier (François), Kris Cuppens (Jan). 1h30.

Quand leur mère décide de vendre la maison familiale, Thierry et François réalisent qu'ils vont devoir vivre leur vie d'adulte. Leur relation fusionnelle va alors se transformer en guerre fratricide sous les yeux impuissants de leur mère.

   
2008 Elève libre
Avec : Jonas Bloquet (Jonas), Jonathan Zaccaï (Pierre), Yannick Renier (Didier), Claire Bodson (Nathalie), Pauline Etienne (Delphine), Anne Coesens (Pascale) et Johan Leysen (Serge). 1h45.

Jonas, seize ans, vit un nouvel échec scolaire et pense pouvoir tout miser sur le tennis mais il échoue aux portes de la sélection nationale. Il rencontre Pierre, un trentenaire, qui touché par sa situation, va le prendre en charge. Fort de ce lien privilégié, Jonas abandonne l'école publique.

   
2012 A perdre la raison
Avec : Tahar Rahim (Mounir), Niels Arestrup (André Pinget), Emilie Dequenne (Murielle), Stéphane Bissot (Francoise). 1h51.

Murielle et Mounir s'aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d'avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive...

   
2015 Les chevaliers blancs
Avec : Vincent Lindon (Jacques Arnault), Louise Bourgoin (sa compagne), Valérie Donzelli (Françoise), Reda Kateb (Xavier). 1h52.

Jacques Arnault, président de l’ONG "Move for kids", a convaincu des familles françaises en mal d’adoption de financer une opération d'exfiltration d'orphelins d’un pays d’Afrique dévasté par la guerre. Entouré d’une équipe de bénévoles dévoués à sa cause, il a un mois pour trouver 300 enfants en bas âge et les ramener en France. Mais pour réussir, il doit persuader ses interlocuteurs africains et les chefs de village qu’il va installer un orphelinat et assurer un avenir sur place à ces jeunes victimes de guerre, dissimulant le but ultime de son expédition...

   
2016 L'économie du couple
Avec : Bérénice Bejo (Marie), Cédric Kahn (Boris), Marthe Keller (Christine), Catherine Salée (Friend). 1h40.

Après 15 ans de vie commune, Marie et Boris se séparent. Or, c'est elle qui a acheté la maison dans laquelle ils vivent avec leurs deux enfants, mais c'est lui qui l'a entièrement rénovée. A présent, ils sont obligés d'y cohabiter, Boris n'ayant pas les moyens de se reloger. A l'heure des comptes, aucun des deux ne veut lâcher sur ce qu'il juge avoir apporté.