Grands soirs et petits matins
1978

Moments captés au cours du mois de mai 1968, et organisés de manière chronologique à l'aide de brefs intertitres : discussion d'après barricades sur le boulevard Saint-Michel, scènes à la Sorbonne, à l'Odéon, au cours des affrontements avec la police, au stade Charléty, pendant les discours de de Gaulle, dialogue entre ouvriers et étudiants de part et d'autre de l'enceinte de l'usine Citroën, défilé aux accents mêlés de chants révolutionnaires. En fin de film, extraits d'une interview télévisée de de Gaulle, filmé sur un écran incertain, avec distorsions, modifications du cadre, flous et autres déformations de l'image.

Le film de synthèse tardif (1978) de mai 68 qui contient les images les plus connues de l'événement.

On y trouve notamment la séquence des débats de l'Odéon où un garçon de café déclare : " Moi je n'ai que mon certificat d'étude et jamais je n'arriverai au sommet - et pourtant je ne suis pas un minable. J'avais envie de faire quelque chose malgré mes 300 000 francs par moi, eh bien je n'ai rien fait ; vous excuserez mon émotion mais c'est comme ça en France "

On y redécouvre aussi les fameux graffiti anars de la Sorbonne : "L'humanité ne sera heureuse que le jour où le dernier bureaucrate aura été pendu avec les tripes du dernier capitaliste", ou "Comment penser à l'ombre d'une chapelle ?"

 

 

Retour à la page d'accueil

 

 
Genre : Documentaire
Genre : Mai 68