né en 1966
11 films
   
   
5

Cedric Kahn entre dans le monde du cinéma par la voie du montage : à 21 ans, il travaille à ce poste comme stagiaire, auprès de Yann Dedet, sur le film de Maurice Pialat Sous le soleil de Satan.

En 1989, il signe un premier court métrage en vidéo, Nadir, auquel succède un autre court, Les Dernières heures du millénaire, en 1990. La même année, il participe à l'écriture du scénario d'Outremer de Brigitte Roüan. Il co-écrira en 1993 un autre premier film de femme, Les gens normaux n'ont rien d'exceptionnel de Laurence Ferreira Barbosa.

Cédric Kahn tourne en 1993 son premier long métrage, Bar des rails, l'histoire d'amour entre un garçon de 16 ans et sa voisine, une jeune mère incarnée par Fabienne Babe. Si le public n'est pas au rendez-vous, la critique loue la fraîcheur et la justesse de ton qui se détachent de ce premier opus, sélectionné à Venise. Comme plusieurs autres cinéastes prometteurs, il tourne ensuite un téléfilm dans le cadre de la série d'Arte Tous les garçons et les filles de leur âge. Intitulée Bonheur, cette chronique adolescente, tournée avec des acteurs non-professionnels (à l'exception de Caroline Ducey, débutante), bénéficie d'une sortie en salles dans une version longue, sous le titre Trop de bonheur, avec à la clé le Prix Jean-Vigo 1994. Pour la chaîne franco-allemande, il réalisera en 1996 Culpabilité zéro, fruit d'une collaboration avec les élèves du Théâtre National de Strasbourg.

Refusant l'étiquette de "cinéaste naturaliste" qu'on lui a rapidement collée, et fuyant la pose auteuriste, Cédric Kahn se lance alors dans une série d'adaptations qui témoignent d'un bel éclectisme. Il décroche en 1998 le Delluc pour L'Ennui, d'après Moravia, récit d'une passion sexuelle dévorante, avec Charles Berling en prof de philo obsédé par Sophie Guillemin. Dans Roberto Succo, inspiré du livre-enquête d'une journaliste et présenté en compétition à Cannes en 2001, il retrace le parcours du tueur en série italien.

Le réalisateur s'oriente plus franchement vers le thriller avec Feux rouges (2004), adaptation d'un roman poisseux de Simenon. On retrouve le goût du cinéaste pour les personnages qui perdent pied dans cette oeuvre sélectionnée à Berlin, et qui offre à Jean-Pierre Darroussin l'occasion de livrer une de ses plus belles prestations. Avec L'Avion (2005), Cédric Kahn surprend encore en portant à l'écran une bande dessinée, et en s'aventurant dans un territoire peu exploré par le cinéma d'auteur : le conte pour enfants.

En 2009, il revient à un cinéma "adulte" avec le vibrant Les Regrets (son premier scénario original depuis plus de dix ans), l'histoire de la résurrection d'une passion amoureuse, avec Yvan Attal et Valeria Bruni Tedeschi dans les rôles centraux. Deux ans plus tard, il reste dans le registre dramatique en écrivant (avec Catherine Paillé) et réalisant Une vie meilleure, au casting assuré par un jeune couple glamour, Guillaume Canet et Leïla Bekhti, en proie à de graves problèmes d'endettement.

Après la vie meilleure, la Vie sauvage : en 2014, le réalisateur exile Matthieu Kassovitz dans le sud de France, dans un drame portant sur le périple d'un père de famille prêt à tout pour ses enfants, même à les priver de leur mère.

FILMOGRAPHIE :

1992 Bar des rails
Avec : Fabienne Babe (Marion), Marc Vidal (Richard), Brigitte Roüan, Nicolas Ploux, Nathalie Richard. 1h47.

Dans une ville anonyme, froide, envahie par l'ennui, traversée par une route et une ligne de chemin de fer, Richard, adolescent renfermé, vit avec sa mère, couturière à domicile et personnage plein de vitalité. Il remarque une voisine, cliente de sa mère, Marion, serveuse dans une discothèque, qui élève seule sa petite fille.

A l'occasion d'une séance de baby-sitting, Marion et Richard laissent apparaître le trouble qui s'empare d'eux. Mais l'adolescent répond avec timidité à la franchise des avances de la jeune femme. Ils cèdent cependant à leur désir et se revoient souvent dans une chambre d'hôtel, au dessus du Bar des Rails. Rencontre de deux solitudes ? Naissance d'un grand amour ? Savent-ils eux-mêmes ? Leur histoire avance ou fait du sur-place, on ne sait, entre déchirements, malentendus et moments de bonheur intense.

Déjà peu à l'aise devant la décontraction de sa mère et de sa sœur Béatrice, ou face à la curiosité et aux insinuations de son seul copain, Alex, qui suggère que Marion est une prostituée, Richard découvre dans sa mala-droite aventure amoureuse une source de confusion supplémentaire.

Quand, après des hauts et des bas, il s'éloignera de la jeune femme, Marion en souffrira. Lui aussi. Peut-être.

   
1994 Trop de bonheur

Avec : Estelle Perron, Caroline Ducey, Malek Bechar. 1h25.

Un jour de fin d’année scolaire dans une petite ville du midi de la France. Valérie apprend qu’elle est renvoyée du lycée. Mathilde la console, tandis que deux copains, Kamel, un lycéen, et Didier, qui travaille déjà, tournent autour d’elles. Lors d’une baignade, Kamel tente sa chance auprès de Valérie, et Mathilde auprès de Didier, sans succès dans les deux cas. Les parents de Valérie apprennent le renvoi de leur fille.

Le soir, les deux amies vont rejoindre les garçons sur la place. Passe la voiture du frère aîné de Kamel, Brahim, qui erre avec Ahmed, un boute-en-train, ainsi que Thierry et Solange, des amoureux. On décide d’aller s’amuser chez Mathilde, dont les parents sont absents. Mais il n’y a plus de place dans la voiture : Kamel et Didier iront à pied !

Quand ils arrivent, la fête est déjà bien entamée : spaghetti, musique, alcool… Kamel et Mathilde n’ont toujours pas de chance auprès de Valérie et de Didier. En revanche, ces deux derniers sont attirés l’un vers l’autre. Mathilde se met à boire et le moral de Kamel en prend un coup quand il surprend Valérie et Didier dans une chambre.

Les corps et les esprits s’échauffent. Le frère de Kamel tente de raisonner l’amoureux déçu : «Attention aux Françaises; elles te disent “Sale Arabe !”; c’est pas pour toi». Ahmed, lui, s’empresse auprès d’une Mathilde déchaînée. C’est l’incident. Kamel se dispute avec son frère et chasse tout le monde. Il secourt la jeune fille qu’il trouve évanouie dans la salle de bains, près d’un tube de médicaments. Tous deux restent dans la bibliothèque, silencieux, graves. Le matin, dans la chambre, Didier et Valérie se réveillent, tout à leur bonheur.

Un an plus tard, dans un café, Kamel et Mathilde révisent leur bac, sans conviction. Passe Valérie; on échange quelques banalités, on sent poindre des regrets. Coups de klaxon : c’est Didier. Valérie, qui vit avec lui, court le rejoindre.

   
1996 Culpabilité zéro

Avec : Vincent Berger, Marie Mure, Marie Payen .1h35.

Simon, un jeune homme d'une vingtaine d'annee, arrive a Strasbourg un matin. Il vient enqueter sur la mort de son frere, qui s'est suicidé dans des conditions obscures.

   
1998 L'ennui

Avec : Charles Berling (Martin), Sophie Guillemin (Cécilia), Arielle Dombasle (Sophie), Robert Kramer (Meyers). 2h00.

Martin traverse une crise. Il ne s'intéresse plus à son travail d'enseignant de philosophie. Il aurait besoin de parler à Sophie, son ex-femme, mais ne parvient pas à le faire. Il se déplace beaucoup en voiture et traîne dans les coins chauds de Paris.

   
2001 Roberto Succo

Avec : Stefano Cassetti (Kurt), Isild Le Besco (léa), Patrick Dell'Isola (Thomas). 2h04.

1986. Dans une discothèque du Midi, Léa, lycéenne en vacances, rencontre un certain Kurt, qui se dit anglais malgré son accent italien, et possède plusieurs voitures et une arme. Il est mythomane, fantasque, mais il lui plaît. Il s’agit de Roberto Succo, Italien de vingt-six ans qui, cinq ans auparavant, près de Venise, a tué ses parents pour un motif futile.

   
2003 Feux rouges

Avec : Jean-Pierre Darroussin, Carole Bouquet, Vincent Deniard, Charline Paul, Jean-Pierre Gos.


Antoine et sa femme Hélène ont rendez-vous pour quitter Paris en voiture et se rendre dans le sud-ouest retrouver leurs enfants, en colonie de vacances. Mais Hélène est en retard. Antoine commence alors à boire. Ils finissent enfin par quitter la capitale, mais il fait chaud et les routes sont bloquées par les embouteillages...

   
2004 L'avion

Avec : Roméo Botzaris, Isabelle Carré, Vincent Lindon. 1h40.

Le soir de Noël, alors que chacun déballe avec joie ses cadeaux, Charly, petit garçon de huit ans, découvre avec grande déception une immense maquette d'avion, alors qu'on lui avait promis un vélo. Patrick, son père, meurt peu après, sans avoir eu le temps de remplir la promesse qu'il avait faite à son fils. Mais la tristesse laisse vite la place à l'émerveillement lorsque Charly découvre que sa maquette n'est pas ordinaire : son avion est "vivant" ! Il part alors dans une folle aventure, avec son nouvel "ami", afin de retrouver son père pour le remercier pour ce cadeau inespéré !

   
2009 Les regrets

Avec : Yvan Attal (Mathieu Lievin), Valeria Bruni Tedeschi (Maya), Arly Jover (Lisa Lievin), Philippe Katerine (Franck). 1h45.

Mathieu Lievin, 40 ans, architecte parisien, prend la route pour rejoinder la petite ville de son enfance où sa mère vient d'être hospitalisée en urgence. Dans la rue, il croise Maya, son amour de jeunesse. Accompagnée d'un homme et d'une petite fille, elle ne lui adresse pas la parole. Deux heures plus tard, le téléphone sonne dans la maison familiale : c'est Maya...

   
2011 Une vie meilleure

Avec : Guillaume Canet (Yann), Leïla Bekhti (Nadia), Slimane Khettabi (Slimane), Abraham Belaga (Le marchand de sommeil), Nicolas Abraham (L'entrepreneur), François Favrat (Le banquier). 1h51.

Yann et Nadia, amoureux, se lancent dans un projet de restaurant au bord d'un lac. Leur rêve d'entrepreneur se brise rapidement. Nadia, contrainte d'accepter un travail à l'étranger, confie provisoirement son fils à Yann. Elle disparaît...

   
2014 Vie sauvage

Avec : Mathieu Kassovitz (Paco), Céline Sallette (Nora), David Gastou (Tsali, 9 ans), Sofiane Neveu (Okyesa, 8 ans). 1h46.

Philippe Fournier, dit Paco, décide de ne pas ramener ses fils de 6 et 7 ans à leur mère qui en avait obtenu la garde. Enfants puis adolescents, Okyesa et Tsali Fournier vont rester cachés sous différentes identités. Greniers, mas, caravanes, communautés sont autant de refuges qui leur permettront de vivre avec leur père, en communion avec la nature et les animaux....

   
2018 La prière

Avec : Anthony Bajon (Thomas), Damien Chapelle (Pierre), Alex Brendemühl (Marco), Louise Grinberg (Sybille), Hanna Schygulla (Soeur Myriam), Antoine Amblard (Père Luc), Maïté Maillé (Agnès), Magne-Håvard Brekke (Olivier). 1h47.

Thomas a 22 ans. Pour sortir de la dépendance, il rejoint une communauté isolée dans la montagne tenue par d’anciens drogués qui se soignent par la prière. Il va y découvrir l’amitié, la règle, le travail, l’amour et la foi…