Jia Zhang-ke

né en 1970
13 films
1
4
5
 

1-Mise en scène

Dans tous ses films, Jia Zhang-ke dépeint un monde en mutation prônant de nouvelles normes judicaires, de nouvelles normes économiques, de nouvelles technologies mais aussi de nouvelles valeurs spirituelles qui vont à l'encontre des anciennes valeurs chinoises et vis à vis desquelles les jeunes gens doivent trouver un épanouissement sentimental. Sa mise en scène met en parallèle les contrastes dus à l'évolution historique et économique de la société chinoise mais aussi les contrastes géographiques dus aux développements inégaux des provinces chinoises.

Deux de ses films seulement se situent à Beijing : Xiao Shan rentre à la maison (1995), son film de fin d'études et The world (2004), son premier film diffusé en Chine. Six se situent en partie ou en totalité dans sa province natale du Shanxi (Xiao Wu artisan pickpocket (1997), Platform (2000) à Fanyang, Plaisirs inconnus (2002, à Datong) puis le second des deux épisodes de Useless (2007), le premier des quatre épisodes de A touch of sin (2013) et les deux premiers des trois épisodes de Au-delà des montagnes (2015). Still Life (2006) se situe à Fengjie, en amont du barrage des Trois-Gorges, ville de la municipalité de Chongqing, qui sera recouvert par les flots. Jia reviendra à Chongqing pour le second épisode de A touch of sin (2013) suivre un tueur fou. Useless (2007) suit une couturière de mode à Guangzhou, riche capitale du Guangdond au sud de la Chine alors qu'ne deuxième partie montre les difficultés d'un ouvrier couturier du Shanxi. Jia revient dans le Guangdond pour le dernier épisode de A touch of sin (2013)

2-Biographie

Après des cours de peinture et l'écriture d'un roman en 1991, Jia Zhang-Ke se tourne vers le cinéma. Bouleversé par La Terre jaune de Chen Kaige, il entre au département littéraire de l'Académie du film de Pékin et étudie la théorie du cinéma.

En 1995, il existe seulement 13 lieux de tournage autorisés en Chine. Jia découvre dans un livre de Fassbinder le terme indépendant et avec onze collègues, il fonde The Young Experimental Film group avec lequel il tourne son premier film,Xiao Shan rentre à la maison , 58 minutes tournés à Pekin pour 1 000 euros.

Diplômé de l'Académie du Film de Pékin en 1997, il rentre à Fenyang, sa ville natale et réalise sans autorisation et avec de trés faibles moyens son premier long métrage, Xiao Wu artisan pickpocket, film réaliste sur la Chine d'aujourd'hui. Ce film, comme les trois qui suivront, ne seront pas autorisés à être diffusé sur le territoire chinois.

Mais le réalisateur préfère sa liberté d'expression et continue de réaliser des films hors du circuit traditionnel. Ce qui lui vaut d'être considéré comme un des réalisateurs les plus intéressants de sa génération. Avec Platform, qui obtient la Montgolfière d'or du Festival des Trois Continents de Nantes, il raconte une période importante de son enfance, en utilisant, à nouveau, des acteurs amateurs. En 2002, il concourt en compétition officielle à Cannes avec Plaisirs inconnus.

Avec The World (2004), le réalisateur voit enfin l'un de ses films autorisé par le gouvernement chinois et distribué dans son pays d'origine. Il porte pourtant un regard tout aussi acerbe et désenchanté sur la société chinoise que dans ses oeuvres précédentes.

En 2006, Jia Zhang-Ke présente Still life lors de la 63e Mostra de Venise, long métrage qui obtient le Lion d'Or.

Il présente aussi Dong, un documentaire autour de la construction du barrage des Trois Gorges à travers les peintures de son ami, le peintre Liu Xiaodong. Useless (2007) met en parallèle le travail de Ma Ke, une styliste de Canton et celui d'un mineur de la ville de Fenyang de la province du Shanxi, couturier doué mais empeché par sa pauvreté de pratiquer sa passion.

Après s'être fait le chroniqueur de la disparition du prolétariat de Chengdu dans 24 City, Jia Zhang-ke fouille dans la mémoire de Shanghaï, la plus grande ville de Chine, pour son quatrieme documentaire d'affilé, I wish I knew - Histoires de Shanghai (2010). Pour l’Exposition universelle de 2010, la Ville de Shanghai avait commandé à Jia Zhang-ke un bref portrait filmé de la cité qui accueillait cet événement faisant la fierté de tout le pays. Ce court métrage devait accueillir les visiteurs à l’entrée du pavillon chinois, fleuron de l’Expo. Etait ainsi adressée une prestigieuse commande au chef de file de ce qui a longtemps été perçu par les autorités chinoises comme la dissidence cinématographique. Mais Jia Zhang-ke a tourné bien autre chose que le clip à la gloire de Shanghai qu’on lui avait demandé. Dix-sept personnes se remémorent leurs vies dans cette cité en perpétuelle évolution, leurs expériences personnelles, comme dix-sept chapitres d'un roman dans la fascinante mégalopole portuaire qui a connu d'immenses bouleversements depuis 1930 : révolutions politiques et culturelles, assassinats, flux de population. D’abord refusé par les organisateurs de l’Expo, le film a été bloqué au moment de l’inauguration, avant d’être finalement présenté, dans une version légèrement édulcorée, mais pas dans le pavillon chinois.

Après le morcellement spatial de A touch of sin (2013); quatre épisodes se deroulant dans quatre régions différentes, Jia Zhang-ke propose Au-delà des montagnes (2015), tryptique temporel qui débute dans le passé (1999) se poursuit au présent (2014) et s'achève dans le futur en 2025.

3 - Filmographie :

Courts-métrages :

2001 : In public (Gong gong chang suo). 0h30.
2008 : Cry me a river (Heshang aiqing). 0h19.

Longs-métrages :

1995 Xiao Shan rentre à la maison

(Xiaoshan huijia). Avec : Wang Hong-wei (Xiao Shan). 0h58.

 

   
1997 Xiao Wu artisan pickpocket
(Xiao Wu). Avec : Hongwei Wang (Xiao Wu), Hao Hongjian (Mei Mei). 1h48.

Après une absence mysterieuse, certainement un séjour en prison, Xiao Wu revient dans sa petite ville de Fenyang. Il retrouve Xiao Yong, son ancien comparse. Celui-ci a abandonné le vol à la tire pour une activite plus lucrative, le trafic de cigarettes. C'est devenu un nouveau riche, salué et respecté. Les deux amis sont devenus étrangers l'un à l'autre. Xiao Wu erre dans la ville, dont les vieux quartiers sont peu à peu rasés. Il s'eprend de Mei Mei dans un bar karaoké mais il est rejeté. Il part alors dans sa famille de paysans pauvres d'un village de montagne.

   
2000 Platform
(Zhantai). Avec : Minliang (Wang Hong-wei) Zhao Tao, Liang Jing dong. 2h35.

Durant l'hiver 1979, à Fenyang, une troupe de théâtre présente sa pièce à la gloire de Mao-Tsé-Toung. La vie de Minliang et de ses camarades tourne autour des représentations et des histoires d'amour naissantes.

   
2002  Plaisirs inconnus
(Ren xiao yao). Avec : Zhao Wei Wei, Wu Qiong, Zhao Tao. 1h53.

A Datong, en Chine, Xiao Ji et Bin Bin, âgés de 19 ans, sont tous les deux au chômage. Ne se voyant aucun avenir, ils passent leur temps à traîner dans les rues. Xiao Ji est amoureux de Qiao Qiao, la chanteuse vedette de la région, et vit à travers les fictions américaines. Bin Bin, pour qui sa mère envisage une carrière militaire, aime le karaoké et les dessins animés. Dans cette Chine qui change, les deux adolescents résistent difficilement aux appels du monde occidental et à l'attrait de l'argent facile.

   
2004 The world
(Shijie). Avec : Tao Zhao (Tao), Taisheng Chen (Taisheng), Jing Jue (Xiaowei), Jiang Zhongwei (Niu), Wang Yiqun (Qun), Wang Hong-wei (Sanlei). 2h23.

La jolie Tao travaille à World Park, parc miniature réunissant les monuments les plus célèbres du monde entier. Chaque jour, elle chante et danse devant le public. Son ami, Taisheng, est l'un des gardiens du parc à thème...

   
2006 Still Life
(Sanxia haoren). Avec : Tao Zhao (Shen Hong), Han Sanming (San Ming). 1h48.

Chine. Ville de Fengjie en amont du barrage des Trois Gorges. San Ming fait le voyage dans la région pour retrouver son ex femme et sa fille qu'il n'a pas vu depuis seize ans. Aujourd'hui, l'immeuble, la rue, le quartier où elles ont vécu ne sont plus qu'une tache verte engloutie sous les eaux du barrage des Trois Gorges. Dans la même ville, une femme, Shen Hong, cherche son mari disparu depuis deux ans.

   
2006 Dong
 

1h06. Le réalisateur Jia Zhang-ke suit le peintre Liu Xiaodong sur le plus grand barrage au monde, les Trois Gorges. Le documentaire montre comment le peintre va réaliser une série de toiles géantes et figuratives sur des ouvriers.

   
2007 Useless
(Wuyong). Avec : Ke Ma. 1h20.

Canton, des ouvriers s'activent sur des chaînes textiles. Dans des ateliers de couture des ouvriers armés de gros ciseaux éliminent les bavures des tissus. Dans un autre atelier, ouvriers et ouvrières s'activent sur des machines à coudre. Dans un entrepôt, une jeune femme vérifie le nombre de robes produites.

   
2008 24 City
(Er Shi Si Cheng Ji). Avec : Joan Chen (Little Flower), Lu Liping (Hao Dali), Zhao Tao (Su Na). 1h52.

Chengdu, aujourd'hui. L'usine 420 et sa cité ouvrière modèle disparaissent pour laisser place à un complexe d'appartements de luxe : "24 City". Trois générations, huit personnages : anciens ouvriers, nouveaux riches chinois, entre nostalgie du socialisme passé pour les anciens et désir de réussite pour les jeunes, leur histoire est l'Histoire de la Chine.

   
2010 I wish I knew - Histoires de Shanghai
(Hai shang chuan qi). Avec : Zhao Tao, Chen Dan-qing, Han Han, Hou Hsiao-hsien, Rebecca Pan. 2h18.

Shanghai, fascinante mégalopole portuaire, a connu d'immenses bouleversements depuis 1930 : révolutions politiques et culturelles, assassinats, flux de population. Dix-huit personnes se remémorent leurs vies dans cette cité en perpétuelle évolution, leurs expériences personnelles, comme dix-huit chapitres d'un roman.

   
2011 Yulu
 

Documentaire coréalisé avec : Chen Shi-Zheng, ChenTao, Fang Song Chui Mui, Tan Zizhao, Wang Tie Wei. 1h28.

   
2013 A touch of sin
(Tian zhu ding). Avec : Wu Jiang (Dahai), Lanshan Luo (Xiao Hui), Baoqiang Wang (Zhou San), Tao Zhao (Xiao Yu). 2h13.

Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, décide de passer à l’action. San’er, un travailleur migrant, découvre les infinies possibilités offertes par son arme à feu. Xiaoyu, hôtesse d’accueil dans un sauna, est poussée à bout par le harcèlement d’un riche client. Xiaohui passe d’un travail à un autre dans des conditions de plus en plus dégradantes. Quatre personnages, quatre provinces, un seul et même reflet de la Chine contemporaine : celui d’une société au développement économique brutal peu à peu gangrenée par la violence.

   
2015 Au-delà des montagnes
(Shan he gu ren). Avec : Zhao Tao (Tao), Dong Zijian (Dollar), Zhang Yi (Zhang Jinsheng), Jing Dong Liang (Liangzi). 2h06.

Chine, fin 1999. Tao, une jeune fille de Fenyang est courtisée par ses deux amis d’enfance, Zang et Lianzi. Zang, propriétaire d'une station-service, se destine à un avenir prometteur tandis que Liang travaille dans une mine de charbon. Le cœur entre les deux hommes, Tao va devoir faire un choix ...