Né en 1953
10 films
   
   
   
 

Véritable autodidacte, Jean-Pierre Jeunet débute dans le métier en réalisant des films publicitaires, et des vidéoclips (parmi lesquels La Fille aux bas nylons de Julien Clerc en 1984). En parallèle, il réalise en commun avec le dessinateur Marc Caro des courts métrages d'animation, L' Evasion (1978) et Le Manège (1980). Les deux réalisateurs passent un an et demi à confectionner dans les moindres détails de leur troisième court métrage Le Bunker de la dernière rafale, en 1981. Tous leurs courts-métrages sont récompensés dans de nombreux festivals, aussi bien en France qu'outre frontières.

C'est leur premier long métrage, Delicatessen, réalisé en 1991 qui les propulse sur le devant de la scène. Delicatessen est lauréat de quatre Césars. Leur second long métrage met presque quatre ans à se concrétiser. La Cité des enfants perdus (1995) est un conte noir, totalement novateur pour l'époque sur le plan des effets spéciaux (exécuté en partie par Pitof), et qui a nécessité la création de nouveaux logiciels. Il est distribué partout dans le monde avec succès.

En 1997, à la suite de la défection du réalisateur anglais Danny Boyle, Jean-Pierre Jeunet se voit proposer la mise en scène du quatrième épisode des aventures d'Ellen Ripley, Alien, la résurrection. Se séparant de Marc Caro, il part donc poursuivre sa carrière aux Etats-Unis. Comme à l'accoutumée, il fait équipe commune avec son (autre) complice de toujours, Dominique Pinon, et retrouve aussi Ron Perlman, déjà présent dans La cité des enfants perdus. Le film sera un succès au box-office.

En 2000, il revient en France, pour tourner Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, avec Audrey Tautou et Mathieu Kassovitz. Avec ce film, le cinéaste enregistre un succès sans précédent : plus de 8 millions d'entrées. Un triomphe qui lui permet de monter quatre ans plus tard l'adaptation du roman de Sébastien Japrisot : Un long dimanche de fiançailles; un projet d'envergure que Jeunet portait depuis dix ans. Pour cette grande fresque romanesque sur fond de guerre 14-18, Jeunet retrouve sa "fabuleuse" actrice Audrey Tautou entourée d'un casting prestigieux.

Quatre ans plus tard, c'est Dany Boon qui intègre sa famille de cinéma (Dominique Pinon, Yolande Moreau...) pour lutter contre les marchands d'armes responsables de ses malheurs, dans Micmacs à Tire-larigot. Après avoir commencé à travailler sur l'adaptation du livre "L'Histoire de Pi" (il en avait terminé le story-board définitif mais a été contraint d'abandonner le projet au profit d'Ang Lee qui l'a repris pour nous proposer quelques années plus tard L'Odyssée de Pi), Jeunet se lance dans l'adaptation d'un autre roman, celui de Reif Larsen, pour réaliser L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (2013) avec Kyle Catlett et Helena Bonham Carter.

Filmographie :

Courts-métrages :

1978 L'évasion
1980 Le manège
1981 Le bunker de la dernière rafale
1984 Pas de repos pour Billy Brakko
1989 Foutaises

Longs-métrages :

1991 Delicatessen

Coréalisé avec Marc Caro. Avec : Dominique Pinon (Louison), Karin Viard (Mademoiselle Plusse), Ticky Holgado (Marcel Tapioca), Anne-Marie Pisani (Madame Tapioca), Marie-Laure Dougnac (Julie Clapet), Jean-Claude Dreyfus (Le boucher), Rufus (Robert Kube), Chick Ortega (Le facteur). 1h37.

Dans un immeuble de banlieue isolé vivent des gens aux moeurs étranges. Tous ont pour seul point commun de se nourrir à la boucherie-charcuterie 'Delicatessen' du rez-de-chaussée. Seuls les Troglosdites, qui demeurent dans les égouts, ne mangent pas de viande. Un jour, Julie, la fille du boucher, rencontre Louison, musicien comme elle...

   
1995 La cité des enfants perdus
Krank est un étrange personnage qui vit entouré de clones et d'autres personnages encore plus étranges sur une plate-forme en mer perdue dans le brouillard. Pour ne pas vieillir trop vite il doit voler le rêve d'enfants qu'il enlève dans la cité portuaire
   
1997 Alien, la résurrection

(Alien, resurection). Avec : Sigourney Weaver (Ripley), Winona Ryder (Call), Dominique Pinon (Vriess), J.E. Freeman (Dr. Wren), Raymond Cruz (Distephano). 1h49.

Deux cents ans après la mort de l'officier Ripley, une équipe de généticiens ressuscite la jeune femme en croisant son ADN avec celui d'un Alien. Le cauchemar reprend. A bord de la station Auriga, Ripley donne naissance à un fils qui lui est aussitôt enlevé. Prisonnière, elle s'efforce de renouer avec son lointain passé humain. Bientôt un autre vaisseau rejoint l'Auriga. Parmi l'équipage composé de brutes et de mercenaires, Ripley découvre une belle jeune femme, Call, avec laquelle elle ne tarde pas à se lier d'amitié.

   
2001 Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

Avec : Audrey Tautou (Amélie Poulain), Mathieu Kassovitz (Nino), Rufus (Raphaël Poulain), Jamel Debbouze (Lucien). 2h02.

Amélie n'a pas vécu une enfance ordinaire. A 22 ans, alors qu'elle est serveuse dans un bar de Montmartre, elle se découvre un but : réparer la vie des autres à leur insu. Elle veut faire le bien ! Un entourage hétéroclite de gens bizarres lui donne fort à faire, jusqu'à ce que sa mission soit perturbée par la rencontre d'un garçon étrange et décalé, Nino Quincampoix, qui collectionne les photos abandonnées autour des photomatons.

   
2004 Un long dimanche de fiançailles

Avec : Audrey Tautou (Mathilde), Gaspard Ulliel (Manech), Dominique Pinon (Sylvain), Chantal Neuwirth (Bénédicte). 2h13.

En 1919, Mathilde a 19 ans. Deux ans plus tôt, son fiancé Manech est parti sur le front de la Somme. Comme des millions d'autres, il est 'mort au champ d'honneur'. C'est écrit noir sur blanc sur l'avis officiel. Pourtant, Mathilde refuse d'admettre cette évidence. Si Manech était mort, elle le saurait... Elle se raccroche à son intuition comme au dernier fil ténu qui la relierait encore à son amant. Un ancien sergent a beau lui raconter que Manech est mort sur le no man's land d'une tranchée nommée Bingo Crépuscule, en compagnie de quatre autres condamnés à mort pour mutilation volontaire, rien n'y fait... Le chemin est plein d'embûches, ça n'effraie pas Mathilde. Tout paraît surmontable à qui veut défier la fatalité...

   
2009 Micmacs à tire-larigot
Une mine qui explose au coeur du désert marocain et, des années plus tard, une balle perdue qui vient se loger dans son cerveau, Bazil n'a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l'a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant. À sa sortie de l'hôpital, Bazil se retrouve à la rue. Par chance, ce doux rêveur, à l'inspiration débordante, est recueilli par une bande de truculents chiffonniers aux aspirations et aux talents aussi divers qu'inattendus, vivant dans une véritable caverne d'Ali-Baba. Un jour, en passant devant deux bâtiments imposants, Bazil reconnaît le sigle des deux fabricants d'armes qui ont causé ses malheurs. Aidé par sa bande d'hurluberlus, il décide de se venger...
   
2013 L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

 

(The Young and Prodigious T.S. Spivet)

Spivet vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents, sa soeur Gracie et son frère Layton. Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington. Après avoir laissé un mot à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les Etats-Unis sur un train de marchandises. Mais personne la-bas n'imagine que l'heureux lauréat n'a que dix ans et qu'il porte un bien lourd secret.